Réflexions littéraires
Comment 1

Jonas Jonasson et son monde farfelu

Je ne fais habituellement pas de critique alors soyez indulgents avec moi!

Donc voilà, j’ai découvert Jonas Jonasson pas l’entremise de ma famille. Ce livre, tout le monde l’avait lu, en parlait et en parlait en bien. Ma curiosité a été piquée et j’ai fini par le lire. Non mais, simplement avec le titre on est séduit, vous ne trouvez pas?

Ce livre est tout simplement un petit bijou. Tout au long du livre, on suit deux histoires parallèles, soit le récit de la vie d’Allan Karlson et les péripéties qui lui sont arrivées et en parallèle, nous voyons les événements ayant lieu suite à son 100e anniversaire. En gros, ce n’est pas compliqué, Allan est ce que l’on peut appeler  »mardeux ». Il échappe à tout, tout le temps, et cela sans faire d’efforts. Allan est un homme qui n’attend rien de la vie et qui ne recherche qu’à bien manger, dormir et boire un coup une fois de temps en temps. Grâce à lui et ses aventures, on se rend compte de la simplicité avec laquelle on peut voir la vie et que, en fin de compte, ce qui doit arriver et arrivera. J’ai vraiment adoré ce livre, en partie à cause de sa légèreté et des fous rires qui nous viennent subitement à plusieurs moments durant sa lecture. Suivre les aventures de cet homme qui ne se soucie de rien et qui se dit que tout finira bien par s’arranger, nous sort de notre routine en nous faisant voyager à travers différents pays et différentes époques.

Ce que j’aime avec l’écriture de cet auteur, c’est sa simplicité et son humour, mais aussi les morales et les leçons dont on prend conscience sans vraiment s’en rendre compte, mais qui nous viennent doucement après la lecture. Grâce aux personnalités des personnages, nous pouffons de rire et nous nous attachons vite, se demandant ce qu’il pourra bien leur arriver. Loin d’être comme les romans avec des fins prévisibles, on entre dans les histoires de Jonasson avec plaisir et surprise. Le fait qu’il nous montre deux histoires, qui finalement n’en font qu’une, rend la lecture moins monotone et l’on ne sait jamais sur quelle histoire on va tomber quand on tourne la page.

Heureusement pour nous, monsieur Jonasson a écrit un autre roman qui se nomme: L’analphabète qui savait compter.

l-analphabete-qui-savait-compter

Sur le même ton que le roman précédant et avec le même genre d’écriture, Jonasson nous offre encore un autre petit bijou. L’on suit cette fois Nomeko dans son périple pour se sortir de sa vie dans le ghetto pour une vie meilleure. Dans une époque où les noirs sont encore des humains dans une classe à part, Nomeko se retrouvera liée à une bande de personnages tous très colorés. Cette  bande avec laquelle elle finira par parcourir beaucoup de chemin passera par une gamme de mésaventures inculant même une rencontre avec le roi. Un peu comme avec Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, nous suivons deux histoires parallèles, mais cette fois, au lieu de voir le passé de Nomeko, nous suivons des gens qui auront une influence sur la suite de l’histoire. Encore une fois, on ne peut prévoir ce qui arrivera ensuite et c’est un délice de tourner page après page.

Je vous recommande fortement ces deux livres empreints d’humour et de réalité et qui montrent combien parfois la vie est bien faite et qu’il nous reste qu’à suivre ce qu’elle a de prévu pour nous. J’attends donc avec impatience le prochain livre que nous offrira Monsieur Jonnasson.

Mon préféré reste Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, mais je vous laisse vous faire votre idée. De toute façon, les deux valent la peine d’être lus, sur ce bonne lecture!

Advertisements

Un commentaire

  1. Ping : 4 livres pour célébrer le printemps | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s