All posts tagged: Littérature jeunesse

Les érables rouges : L’enchantement de la forêt

Martine Latulippe est une autrice qui n’a plus besoin de présentation. Elle a fait sa marque non seulement en littérature jeunesse, mais également en littérature grand public. Plusieurs savent que Martine Latulippe a déjà adapté un grand nombre de légendes québécoises afin qu’elles soient accessibles à un plus jeune lectorat. Je pense entre autres à Rose Latulipe, à La Chasse-galerie, à Alexis le Trotteur, à Julie et le serment de la Corriveau… Cette fois, Mme Latulippe nous transporte dans un univers tout aussi fantastique, mais trop souvent mis de côté: je parle de l’univers des légendes huronnes-wendates. Des légendes pourtant bien de chez nous. Vous vous êtes trompés depuis le début Depuis que l’on est jeune, on nous apprend à l’école que si les feuilles des arbres rougissent et tombent à l’automne, c’est tout bêtement à cause du froid. Erreur! Lors de ma lecture, j’ai finalement percé le secret derrière cette transformation. On apprend, en lisant Les érables rouges, que si les feuilles des arbres rougissent à l’automne, c’est à cause de Rat. Et oui! Rat, il y …

Le chavirement de nos cœurs

La peur est une dictature bien présente dans nos existences communes. Elle se cache sous différentes formes étranges. Elle fait de nous des êtres exigeants du moment présent et de ses conséquences immédiates sur nos vies. Cette peur nous rend parfois bestiaux ou même amorphes. Elle fait de nous des êtres humains curieux et aussi sensibles qu’un mollusque. J’ai la malheureuse tâche de vous affirmer que nous sommes tous une huître. Nous sommes parfois ceux ou celles qui ne peuvent concevoir de s’ouvrir aux autres de peur de tout perdre, ceux ou celles qui ne désirent rien d’autre que de disparaître et de ne déranger personne. Et pourtant, nous trouvons tous le courage de nous ouvrir, d’apprendre et de nous épanouir, car chaque petit trésor en nous a droit à son moment de grâce. Nous appréhendons la peur plutôt que de l’accepter et de faire d’elle cette vieille amie. Même si elle résonne à nos oreilles comme un vieux cauchemar, elle reste un passage obligé qui, au final, nous permet de nous ouvrir davantage à …

Les livres de madame sacoche, un livre ça sert à quoi, l'enfant des livres, Angèle Delaunois, Caroline Merola, Éditions Isatis, Chloé Legeay, Tom'poche, Oliver Jeffers, Sam Winnston, Éditions Scholastic, le fil rouge, le fil rouge lit, les livres qui font du bien, blogue littéraire, littérature enfantine, littérature jeunesse, album pour enfant, livre pour enfant, livre qui parle des livres, livres à propos de la lecture, livre qui fait l'éloge de a lecture, éloge des livres

Ces livres qui rendent hommage aux livres

Les livres dans les livres J’ai toujours été fascinée par les livres qui abordent la lecture. J’aime noter les livres que les personnages de roman lisent. Muriel Barbery m’a donné envie de découvrir l’œuvre de Tolstoï; Haruki Murakami, celle de Tchekhov. Je jubile devant une référence littéraire. Quelques-uns de ces petits bijoux de papier se retrouvent dans ma bibliothèque jeunesse. Voici mes incontournables : Les livres de Madame Sacoche – Angèle Delaunois, Caroline Merola « Quelques fois, ses histoires sont tristes, d’autres jours, elles nous font rire ou encore réfléchir. Mais toujours, elles font pétiller nos yeux. Avec elle, on voyage partout. Dans le passé, dans l’avenir, et même dans des mondes qui n’existent pas. Madame Sacoche est championne pour développer notre imagination. » Madame Sacoche a au moins douze sacoches remplies de ses histoires préférées. Elle a une telle passion des livres qu’elle en parle partout où elle en a l’occasion, surtout dans les écoles. Son talent indéniable pour raconter des histoires transporte les enfants dans des mondes de rêves. Inspirée d’Andrée Racine – la …

tant que nous sommes vivants, Anne-Laure Bondoux, Éditions Gallimard, jeunesse, livre, roman, littérature, les livres qui font du bien, le fil rouge, bibliothérapie

Tant que nous sommes vivants, conte moderne tendre et captivant

J’ai reçu Tant que nous sommes vivants en cadeau de Noël. Malgré que le roman soit classé dans la section jeunesse chez Gallimard, on m’a assuré que l’histoire n’était toutefois pas enfantine. J’ai d’abord été intriguée par la couverture; les dessins représentent quelques intrigues de l’histoire et piquent juste assez notre curiosité pour nous donner envie d’y plonger. Je ne m’étais pas fait beaucoup d’attentes avant d’en commencer la lecture, j’ai préféré me laisser absorber dans l’histoire sans attente ni jugement et je crois que c’est pour cela que j’ai finalement autant apprécié ce livre. Selon la quatrième de couverture, Anne-Laure Bondoux décrit son oeuvre comme un conte moderne rare, puissant et hypnotique. L’histoire d’une grande aventure de deux amoureux qui devront traverser un périple unique pour faire survivre leur amour. L’histoire de Bo et Hama Tout commence dans une petite ville ouvrière quelque part dans un pays en guerre et en pleine crise économique. Les emplois sont rares, et l’usine est l’unique moteur des environs. Bo y travaille de jour; Hama, de nuit. Ils se croisent …

Bibliothérapie, chez le fil rouge, editions les malins, Elisabetta Gnone, Fairy Oak, Fantastique, Le fil rouge, le fil rouge lit, lecture, les livres qui font du bien, littérature, Littérature étrangère, Littérature jeunesse, livres, W.I.T.C.H.

L’univers magique de Fairy Oak

On a tous une part de magie en nous. Enfant, j’aimais m’imaginer que nous étions entourés de petites fées, d’elfes protecteurs et d’autres farfadets invisibles à l’oeil nu, mais pourtant bien présents. Aujourd’hui, je replonge dans ces croyances lointaines avec mes enfants, à travers la lecture de récits fantastiques comme celui de Fairy Oak, d’Elisabetta Gnone. Retrouver la magie Ce livre, il est arrivé justement «comme par magie» un jour où l’on farfouillait à travers les rayonnages de la bibliothèque à la recherche de quelque chose de différent. Une lecture de jeunesse qui ne serait pas à l’image de tous ces maudits dessins animés que l’on voit sur les écrans, hyper-énervés, hyper-colorés, hyper-stimulants, hyper-chargés… Oh! comme ces livres sont trop chargés en informations! Ils laissent si peu de place au silence, ce silence nécessaire à l’imagination. Je cherchais de l’authenticité, un beau récit de qualité, propice au rêve et qui me ramène à ma propre enfance. En fait, ce livre, je le cherchais davantage pour moi que pour ma fille, il faut l’avouer. J’avais besoin …

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothéraphie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Même pas vrai, Larry Tremblay, Guillaume Perreault, Les Éditions de la Bagnole, curiosité enfantine, enfance, histoire qui fait rire, trouble du comportement, Imagination enfantine, Naïveté

Même pas vrai: un premier livre jeunesse épatant de Larry Tremblay

Larry Tremblay est un auteur québécois, reconnu pour ses nombreux romans pour adulte, qui, récemment, s’est adonné à la création de contenu littéraire jeunesse. En effet, c’est avec Même pas vrai, publié en 2016, qu’il marque son entrée dans ce nouvel univers, en collaboration avec Guillaume Perreault pour les illustrations.  Cet album, publié aux Éditions de la Bagnole, raconte de façon candide l’enfance quelque peu troublée de Marco, jeune élève au primaire. Récit touchant dans sa simplicité et dans la naïveté du personnage, Même pas vrai charmera les petits et fera rire les plus grands qui n’ont, comme moi, pas lu d’albums jeunesse depuis un bout de temps. Un Marco taquin et rigolo Marco est un petit garçon d’une grande curiosité, qui réfléchit beaucoup et qui se questionne et questionne les autres tout autant. Quelque peu naïf et insouciant, il croit tout ce que ses amis lui racontent; il se retrouve donc à vivre dans un monde où extraterrestres, loups-garous et momies sont fréquemment rencontrés. Ce monde imaginaire, Marco en rend compte dans ses reportages …

Aurélie laflamme India Desjardins Littérature jeunesse Roman jeunesse Éditions de l'homme le fil rouge lit

Te revoilà

Te revoilà. Je t’attendais, et en t’attendant, je parlais de toi. Je parlais de toi à tous les élèves que je considérais en âge de t’apprécier, leur vantant ta personnalité unique et tes folies. Je parlais de toi en riant encore de ta personnalité rafraîchissante et pleine de surprises, de tes maladresses et de tes gaffes. Je parlais de toi. Et tu es revenue. Dans un dernier opus aussi rafraîchissant que les précédents, mais plus mûri, plus vieilli, tu as grandi. Tu es devenue une jeune adulte, tu as terminé tes études, tu as décidé de te lancer en appartement, tu as trouvé un vrai travail. Il est rare d’avoir la chance de retrouver des personnages que l’on a aimés, de les voir grandir et évoluer. Et te revoilà. India Desjardins avait terminé sa très populaire série Aurélie Laflamme en 2011, clôturant le parcours de cette héroïne unique avec la fin de son secondaire. Quelques années plus tard, de jeunes fans, bien embêtées de devoir renoncer à retrouver Aurélie, ont signé une pétition à son …

Le fil rouge, le fil rouge lit, #lefilrouge, #lefilrougelit, bibliothérapie, lecture, livres, littérature québécoise, littérature jeunesse, adolescent, Alexandra Larochelle, Troisième étoile. De L.A à Laval, Éditions de la bagnole, roman, amitié, déménagement, hockey

Se rendre compte qu’on a vieilli… moi et le dernier roman pour ados d’Alexandra Larochelle

Je venais tout juste de terminer la lecture du dernier tome de sa trilogie pour (jeunes) adultes, Des papillons pis des fins du monde, quand j’ai appris que l’autrice Alexandra Larochelle publiait un livre pour adolescent.e.s. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles je m’empresse de lire tout ce que fait cette autrice depuis son retour à l’écriture, il y a quelques années – la maîtrise étonnante de son style, ses histoires bien ficelées et son humour décadent en étant quelques-unes. Je n’ai donc pas hésité une seconde à me lancer dans la lecture de Troisième étoile. De L.A à Laval, premier tome de ce qui sera éventuellement une trilogie. Une intrigue plutôt classique Dans Troisième étoile. De L.A à Laval, Sonia est une Québécoise de treize ans qui vit à Los Angeles. Lorsque son père, joueur de hockey professionnel, est transféré dans l’équipe des Canadiens de Montréal, sa famille et elle déménagent à Laval. L’histoire suit donc l’arrivée de Sonia dans sa nouvelle vie, la jeune fille tentant du mieux qu’elle peut de s’adapter et de …

le fil rouge, le fil rouge lit, littérature jeunesse, pierre lapin, beatrix potter, je t'aimerai toujours, pride and prejudice, the nutracker, alban le courage, Marilou, Noel, temps des fêtes

Suggestions express: des livres pour enfants à offrir à Noël

Le temps des fêtes approche à grands pas! Pour éviter d’être engloutie par une horde de gens en train de dévaliser les boutiques, j’ai déjà ma liste en main et la majorité de mes présents sont déjà prêts à être emballés (j’apprends de mes expériences « d’achats de cadeaux à la dernière minute » des années précédentes, qui, en somme, furent plutôt désagréables merci!). Une seconde particularité cette année? Une personne de plus s’ajoute au sein de ma petite liste, ma nièce et filleule Zoé, qui célébrera son tout premier Noël cette année. Inutile de vous dire qu’une partie de ses présents contiendra des livres que ses parents  pourront lui lire dans quelques mois ou quand elle sera plus grande. Voici donc la sélection que je lui ai choisie! ALBAN- LE COURAGE  Décidément, l’autrice Marilou a plus d’une corde à son arc! Cofondatrice du blogue, des magazines périodiques, des livres de recettes Trois fois par jour et de l’entreprise de vêtements et accessoires pour enfant Petite Lou & Co, cette dernière a publié cette année son tout premier …

La balle jaune,

Mais où est passée la balle jaune

Et si on jouait une partie de tennis et que tout d’un coup la balle disparaissait entre les pages du livre de notre histoire? C’est ce qui arrive à Louis et Louise (merci pour le jeu de mots!) qui ont égaré leur balle de tennis. Ils partent donc à l’aventure pour chercher cette balle à travers différentes pages et différents univers étrangers au leur. Si vous aimez les livres colorés, vous allez être servis avec La balle jaune de Daniel Fehr et Bernardo P. Carvalho! Tellement que parfois, j’avais de la difficulté à bien me situer dans l’image. J’ai parfois eu quelques difficultés à rester concentrée parce que les dessins vont dans tous les sens. Cependant, je crois que cela peut être très stimulant pour les jeunes enfants; toutes ces couleurs et le mystère qui rôde. Mais comment fait-elle pour disparaître comme ça, cette balle!? L’histoire et les dessins sont très simplistes, ce qui fait en sorte que l’album est accrocheur. Les couleurs et les illustrations utilisées dans les différentes pages sont, je crois, une manière …