All posts filed under: Au-delà des livres

Lachine, ma belle

Salut Lachine. C’est moi, Geneviève. Oui, je sais que ça fait plusieurs années que je te rends rarement visite, mais ça ne veut pas dire que je t’aime moins. Je suis un peu la fille ingrate qui semble venir te voir afin de se soulager l’âme, mais sache que c’est loin d’être le cas. Je suis toujours la petite Lachinoise que tu as vue grandir. Tu fais partie de moi. Tu fais partie de tout un chacun qui a grandi avec toi ou que tu as adopté. Voilà pourquoi j’ai voulu faire ton éloge en ce 375e de Montréal. Tu mérites aussi qu’on te fête. Tu souffles tout de même tes 350 bougies cette année, toi aussi! De tes débuts modestes dans le commerce de la fourrure à aujourd’hui, tu en as vu passer des années d’histoire. Lachine. Ton nom sent le bord de l’eau : ces soirées passées à nourrir les canards au quai de la 32e avenue, après être allés nous chercher une crème glacée au Dairy Queen de l’autre côté de la rue. …

défi littéraire, the handmaid's tale, margaret atwood, patrick ness, a monster calls, le petit prince, antoine de saint-exupéry, nikolski, nicolas dickner, lire, lecture, romans, youtube, j't'aime encore, roxanne bouchard, la délicatesse, david foenkinos, l'amour dure trois ans, frédéric biegbeder

Lorsque booktube sort du web…

Booktube, vous connaissez? Pour ceux et celles qui viennent de répondre « non » à cette question, laissez-moi vous éclairer un tout petit peu. Booktube, c’est une gigantesque communauté d’adeptes qui partagent leur amour de la littérature sur YouTube! Que vous aimiez n’importe quel genre, le fantastique, le YA, le contemporain, etc., je vous garantis que vous y trouverez votre compte! Mais ce qui est encore plus fou, c’est qu’annuellement, tous ces passionnés du monde du livre organisent des événements d’envergure. Du 24 au 31 juillet, j’ai eu la chance de participer à l’un de ceux-ci, le Booktube-a-thon 2017. En gros, il s’agit d’un défi consistant à lire sept livres en sept jours seulement, mais ça ne s’arrête pas là! Vous devez également respecter des contraintes concernant votre choix de lecture. Voici donc mes sélections dans chacune de ces catégories : 1. Lire un livre avec une personne dessus Mon choix s’est arrêté sur The Handmaid’s Tale de Margaret Atwood, un récit dystopique mettant de l’avant l’importance des femmes dans la société et le désastre qui pourrait s’ensuivre si on …

Alanna the Lioness

Astrologie guerrière

Envie de savoir de quel bois tu te chauffes? Dis-moi quand tu es né.e et je te dirai quel type de combattant.e tu es. Je propose un calcul astrologique basé sur des personnages de guerrières en littérature (fantasy, science-fiction, dystopie, etc.), parce que pourquoi pas! La vérité est que ma thèse de doctorat porte sur les figures de guerrières contemporaines et que c’est vraiment défoulant de mettre à profit mes connaissances accumulées en faisant découvrir des œuvres captivantes (et majoritairement écrites par des femmes!). Alors, es-tu une Katniss Everdeen, une Wonder Woman ou une Tris Prior? Disclaimer: Je ne possède aucune formation en astrologie, ma lecture est un croisement entre les signes du zodiaque astrologique et mon interprétation personnelle des héroïnes. À prendre avec un grain de sel ou deux. 21 mars au 19 avril : Celeana Sardothien Le moins qu’on puisse dire est que, tout comme l’héroïne de la série fantasy Throne of Glass, tu n’as pas froid aux yeux. L’auteure américaine Sarah J. Maas a d’ailleurs voulu créer une protagoniste téméraire et fonceuse …

rush, besoin, envie, lecture, lefilrougelit, le fil rouge,

Le phénomène du « rush » de lecture

Lorsque j’étais jeune, je pouvais passer des heures à m’adonner au plaisir de la lecture. Et quand je dis des heures, j’entends six à huit heures, voire dix, dans une seule et même journée. J’appréciais particulièrement les vacances de Noël et d’été pour cette raison. Je dois avouer qu’à l’époque je n’avais pas les internets, un cellulaire et Netflix, responsable numéro un de ma procrastination depuis 2014, pour dérober mon temps précieux. Bref, les livres représentaient mon unique bien. Depuis, les choses ont bien changé. Déjà, impossible pour moi de rester devant un livre pendant plus de trois heures et là, je suis généreuse. Quand ce ne sont pas mes pensées qui quittent le livre pour aller voir ailleurs si j’y suis, c’est mon cellulaire qui me rappelle que j’ai une notification Facebook. Il demeure que j’aime encore lire. En fait, j’oserais affirmer que j’aime toujours autant lire, mais évidemment, le mode de vie adulte ne nous donne pas toujours autant d’opportunités, et ce, bien que mon emploi en enseignement et mes études en littérature …

Littérature, fil rouge, le fil rouge lit, signet, livres,

Les signets, gardiens silencieux de nos lectures

Il y a quelques temps, une amie m’a ramené un souvenir de son voyage au Portugal:  un très joli signet en forme de sardine, fait en liège. Il s’agit du premier signet ayant une signification importante pour moi, non seulement provient-il de l’autre côté de la mer, mais il me vient d’une personne qui m’est chère. Depuis, j’ai cessé de plier le coin de mes pages, car je l’avoue, c’était l’une de mes habitudes! Enfant, j’accumulais des dizaines de signets (souvent autographiés) amassés lors des Salons du livre ou foires littéraires de l’école. Malheureusement, cette boîte de souvenirs s’est perdue avec le temps et je n’ai jamais cherché à rebâtir une telle collection. Je me suis donc questionnée par rapport à l’importance que l’on accorde aux signets et les divers moyens que l’on prend pour garder le fil de notre lecture. J’ai demandé aux Fileuses quel est leur moyen de prédilection pour garder leur page! Voici quelques-unes de leurs réponses : Roxanne : J’utilise des cartes postales, cartes d’affaires, vieilles enveloppes, bout de papier coloré, …

bibliothérapie, montréal, montréal 375, fil rouge, fil rouge lit, texte d'opinion

Ville-Marie en deux temps

Montréal est une ruche, constamment bourdonnante et frénétique. Même si New York porte le titre de la ville qui ne dort jamais, Montréal ne ferme pas les deux yeux en même temps. J’ai aménagé dans le quartier Ville-Marie durant l’année de mes 21 ans et j’ai rapidement trouvé un emploi en plein cœur du centre-ville, au centre Eaton. Sans hésiter, j’ai quitté le nid familial, confortablement installé en banlieue, pour plonger tête première dans la vie citadine! L’énergie de Ville-Marie ressemble, selon moi, à ce qui se vit dans les grandes villes comme New York ou Paris. Ce n’est pas un secret pour personne : il y a du trafic en tout temps et la foule est dense. Une symphonie de bruits en tout genre résonne dans les rues : klaxons, rires, bruits de pas, pleurs de bambins, sonneries quelconque… Les gens y sont pressés, entassés comme des sardines sur les trottoirs sales, leurs yeux et leurs oreilles rivés sur l’écran de leur cellulaire. La plus grande particularité, selon moi, c’est qu’on y entend un mélange étrange …

Lefilrougelit, Letrônedefer, GeorgesR.R.Martin, littérature fantastique, fantasy, adaptation, série, HBO, GameofThrones, Lefilrouge, Réflexion

Meilleur avant… la télévision

J’ai toujours eu un sentiment d’ambivalence lorsqu’un roman ou une bande dessinée était adapté au cinéma ou à la télévision. Un livre, c’est un tout. Un monument de papier. Une architecture complexe de mots. Je remets véritablement en doute l’expression Une image vaut mille mots. Rien ne vaut mille mots. L’image, c’est l’arrêt de mon imagination. C’est avoir tout cru dans le bec sans faire le moindre effort d’esprit. Mon pouvoir créateur se meurt devant les scènes qui défilent sous mes yeux. En effet, elles défilent. J’ai à peine le temps de les savourer qu’elles ont filé sous mes doigts. Les gens qui me connaissent bien le savent; j’aime dicter mon propre rythme. La lecture me le rend bien. Ma première expérience d’une adaptation cinématographique Je me rappelle de la première adaptation cinématographique que j’ai eu la chance de voir sur grand écran. Vous vous en doutez peut-être. Nous nous côtoyons depuis déjà quelques temps chers lecteurs et chères lectrices. Hé oui! Il s’agit du long-métrage Harry Potter à l’école des sorciers. À l’époque, j’avais …

#mémoiredemaîtrise #rédaction #persévérance #écriture #discipline #lefilrouge #lefilrougelit #bibliothérapie #littérature #livres #lecture #leslivresquifontdubien #au-delàdeslivres

Écrire un mémoire: un combat contre soi-même

Expliquer aux gens en quoi consiste l’écriture d’un mémoire de maîtrise n’est pas une chose simple. Je ne dis pas qu’ils ne comprennent pas, mais plutôt que j’ai moi-même de la difficulté à cerner les contours d’un tel projet. Il n’y a pas de parcours typique, pas de modèle à suivre, pas plus qu’il n’y a de bonne ou de mauvaise manière de le faire. Pourtant, il semble que ce soit l’affaire de tout le monde, même si au fond, c’est toi qui devra remettre un produit fini, de ton cru, et c’est toi qui sera seul.e devant ton ordinateur. Alors, la plupart des personnes se permettent des remarques comme celles-ci: « Ben là, c’est comme genre trois travaux de fin de session, c’est pas si pire. » « Voyons, tu fais quoi de tes journées pour ne pas avoir écrit depuis 1 mois?! » « T’as juste à te faire un horaire vraiment strict et le respecter. » « Combien de pages tu as écrites? [Insérer un nombre de pages considérable selon vos capacités] C’EST TOUT??? » « Ok, faque dans l’fond, ça sert …

Amélie Nothomb, Marika Guilbeault-Brissette, Rencontre, Séance de signature, Renaud-Bray

Entre chapeau et champagne

Je partage mon quotidien avec l’œuvre de cette femme depuis plus d’un an et je dois vous avouer que je me considère depuis une experte en la matière. Lorsque nous sommes plongés aussi profondément dans le travail d’un écrivain ou d’une écrivaine, il nous arrive de penser que nous connaissons de fond en comble la personne qui se cache derrière les lignes et ce, dans tous ses recoins les plus sombres et les plus secrets. Or, la rencontre des corps suffit souvent à nous prouver le contraire. Il y avait déjà sept ans que la prolifique auteure belge, Amélie Nothomb, n’était pas venue nous rendre visite au Québec. Étant invitée d’honneur au Salon du livre de Québec, cette dernière n’avait d’autre choix que de faire un passage obligatoire par Montréal. Le jeudi 6 avril, j’ai donc eu la chance de faire la file au Renaud-Bray de la rue Saint-Denis pour faire signer son petit dernier, Riquet à la houppe, et par le fait même, de rencontrer ma majestueuse sorcière bien-aimée. Arrivés bien en avance, nous …

Poésie moderne ou journal intime? Un nouveau phénomène sur Instagram!

J’ai découvert récemment un phénomène qui commence à prendre de l’ampleur sur Instagram. Peut-être l’avez-vous remarqué aussi? Je parle de pages de petites phrases pleines d’émotions qu’on retrouve tantôt avec tout un franc-parler, ou se rapprochant d’une douce poésie moderne. Fait intéressant : la plupart des propriétaires de ces pages ne le font pas dans le but d’être connus et, au contraire, se complaisent dans l’anonymat. La majorité des comptes que j’ai contactés m’ont avoué être une fille derrière l’écran et avoir entre 17 et 25 ans. J’ai listé une dizaine de ces pages (que je vous invite à découvrir!), et voici ce qui les a poussées à participer au phénomène du moment : @lestoutespetiteschoses – J’écris depuis que je suis toute petite, mais je n’avais jamais osé laisser qui que ce soit lire mes trucs. Il y a 2 ans, je me suis décidée à faire le certificat en création littéraire à l’UQAM et ça m’a aidée à sortir de ma coquille (…). Il y a presque un an, j’ai décidé de sortir de ma …