All posts filed under: Autour des livres

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, livres qui font du bien, Librairie l'Exèdre, librairie indépendante, livres-mystères

Livres-mystères à la librairie l’Exèdre

Dans le cadre de la journée des librairies indépendantes qui se tenait le 2 juin dernier, la Libraire L’Exèdre de Trois-Rivières proposait à ses clients l’achat de livres-mystères : des livres emballés dans du papier kraft et identifiés en fonction des thèmes qu’ils abordent, sans indices suffisants pour découvrir un titre ou un auteur. Il s’agissait d’achats à l’aveuglette! L’idée m’a immédiatement charmée et je me suis dit que l’occasion était parfaite d’enfin découvrir cette librairie dont j’entendais parler depuis mon arrivée en Mauricie. L’endroit est chaleureux et il me surprend agréablement avec sa grande sélection de livres d’occasion. J’ai l’impression de découvrir une mine d’or! Je n’ai pas encore jeté un œil à la corbeille qui contient les livres-mystères que déjà, je sais que je ne pourrais pas résister à la tentation de prendre autre chose. Après avoir analysé et sous-pesé le contenu de la corbeille, je choisis finalement 4 livres-mystères. Le premier est identifié : « Œuvre majeure de la littérature mondiale parue en 1857. Roman d’amour qui questionne la maternité, la vie conjugale et la vie …

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, voyage littéraire, New England, littérature Nouvelle-Angleterre, découvertes littéraires, coups de cœur, Brattleboro, Vermont

Coups de cœur en Nouvelle-Angleterre

Ah! la Nouvelle-Angleterre! Cette région du nord-est des États-Unis est vieille comme l’Amérique et renferme une longue histoire riche en mystères. Pas étonnant qu’elle ait inspiré plusieurs artistes et auteurs. Il parait même que l’école de sorcellerie Ilvermorny se trouve sur le mont Greylock au Massachusetts. Au moment d’écrire ces mots, j’arrive tout juste d’un voyage dans ce coin de pays. Je vous partage mes coups de cœur, pour ceux qui cherchent des idées de voyage littéraire cet été. Mystery on Main Street, Brattleboro (VT) Les librairies sont légion dans cette charmante ville du sud du Vermont. Juste au moment de descendre de la voiture, je pouvais voir les enseignes de trois d’entre elles. Un peu plus loin sur la Main, je suis entrée chez Mystery. Cette librairie se spécialise en littérature noire, policière et horrifique. J’étais donc dans mon élément! Ils ont aussi des jeux de table et une belle section de livres écrits par l’auteur et illustrateur Edward Gorey. Lovecraft Arts and Sciences, Providence (RI) Il s’agit à la fois d’une librairie spécialisée …

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, lecture, littérature, lecture aux enfants, lecture du soir, autour des livres

Oma lit, ou les livres comme liens entre les générations

Si on devait faire un personnage à partir de ma mère, ses attributs seraient le peignoir, la tasse de café et le livre. Bien qu’étant une grosse dormeuse, elle se lève bien plus tôt que nécessaire, juste pour avoir le plaisir de traîner à la table du déjeuner en peignoir avec sa 4e tasse de café devenue froide et son roman. La lecture selon ma mère Il y a 2 choses essentielles dans ses habitudes de lecture : La première est qu’elle préfère les livres qui finissent bien. Ainsi, elle n’a jamais lu la fin de La petite sirène d’Andersen, et elle a une attirance particulière pour les romans policiers (qui finissent bien par définition, puisque le coupable est toujours découvert). D’ailleurs, les polars, elle les commence souvent par les dernières pages, comme un épisode de l’inspecteur Columbo : le nom du coupable n’a pas d’importance réelle, tout l’intérêt est dans l’enquête. La deuxième est qu’elle ne sait pas choisir. Alors un jour, elle a décidé de lire les livres de la bibliothèque du village par …

le fil rouge, le fil rouge lit, littérature, livres, les livres qui font du bien, bibliothérapie, Harry Potter, Harry Potter l'intégrale, J.K Rowling, lecture du soir

Comment j’ai appris à aimer Harry Potter

Au printemps l’année dernière, le loulou est rentré de l’école avec une demande précise : « Dis maman, on pourrait lire Harry Potter ? La grande sœur de mon meilleur copain est en train de le lire et elle lui raconte tout. Moi aussi je voudrais connaître l’histoire. » Je dois reconnaître que j’étais pas contente-contente. Sincèrement, j’avais beaucoup de préjugés sur Harry Potter, et n’avais absolument pas envie de les lire. Et puis, il n’était qu’en première année, serait-il capable de rester accroché à un même récit pendant une longue période ? J’ai tenté de me défiler en lui montrant les films. Mais ce n’était pas suffisant pour lui, au contraire : ils avaient éveillé son intérêt, et il avait encore plus envie d’avoir tous les détails. Il fallait que je le reconnaisse : quoique mes préjugés me fassent en penser, Harry Potter est entré dans la culture générale de base, il est devenu un incontournable. Pis, comme la règle de nos séances de lecture du soir veut que ce soit lui qui choisisse la lecture, j’ai donc …

Autour des livres, Aria de laine, Bibliothérapie, Le fil rouge, le fil rouge lit, lecture, les livres qui font du bien, littérature, livres, Meb, Moult Éditions

Autour des livres: Rencontre avec Meb

Meb a peut-être seulement un livre à son actif, mais elle fait déjà beaucoup parler d’elle. En décembre dernier, elle a lancé Aria de laine, un livre constitué de poèmes découpés dans Maria Chapdelaine, de Louis Hémon. Le recueil a été bien reçu par la critique. J’ai écrit un article sur son premier livre ici. L’autrice a gentiment accepté de répondre au questionnaire Autour des livres. 1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? Un livre sur l’évolution du cheval de l’époque préhistorique à maintenant. J’adorais ce livre. Voir l’évolution des sabots, de la taille, etc., ça me fascinait. Je l’ai encore. 2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant ? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? Enfant, je lisais un peu tout ce que je trouvais dans la maison. J’étais très curieuse. Adolescente, j’ai lu beaucoup de John Irving et j’ai dévoré tous les romans de Sherlock Holmes. Maintenant, il y a de longues périodes où je ne lis pas et d’autres où je lis beaucoup. J’aime beaucoup écouter des livres audio …

Kurt Vonnegut, Breakfast of Champions, Le fil Rouge, le fil rouge lit, littérature, bibliothérapie, lecture, les livres qui font du bien, the Dial Press, science-fiction

Breakfast of Champions, du jamais vu

Après avoir terminé sa lecture, mon copain m’a fortement suggéré de livre Breakfast of Champions de Kurt Vonnegut, car il avait adoré cette œuvre littéraire. Vu son enthousiasme, je n’ai pas hésité et je me suis lancée dans cette aventure qu’est ce livre, m’éloignant de ce que je lis habituellement.           La rencontre de deux opposés Ce livre a été écrit en 1973 et est encore très populaire de nos jours. Breakfast of Champions, c’est l’histoire de deux hommes dont les chemins vont se croiser par un, mais pas le meilleur des hasards. Kilgore Trout est un auteur pas très apprécié ou très populaire du public. Il est un personnage récurrent des fictions de Vonnegut. Ses histoires de science-fiction farfelues parsèment l’histoire principale.  Dwayne Hoover, un concessionnaire d’automobiles dont son seul compagnon de vie est son chien va perdre de plus-en-plus la raison à la suite du suicide de sa femme et de la découverte d’une fausse réalité. Lorsque les deux hommes se rencontrent dans le cadre d’un festival, l’œuvre de …

instagram, le fil rouge, le fil rouge lit, réseaux sociaux, internet, photographies, littérature, livres,

Les plus beaux comptes littéraires à découvrir sur Instagram!

De toutes les plateformes sociales que j’utilise, Instagram est de loin ma préférée: cette dernière, laissant davantage  place à la créativité et à l’inspiration, ne manque décidément pas de comptes dédiés à la sphère littéraire. Ayant découvert plusieurs comptes  reliés au monde des livres, j’ai donc décidé de partager avec vous ceux que j’apprécie particulièrement: la majorité d’entre eux ne sont pas exclusivement  consacrés aux lettres, mais tous intègrent (très joliment) d’une manière ou d’une autre la littérature au sein de leurs univers composés de petits carrés (et quoi de mieux que le duo photographie-livres, qui peut donner de si jolis résultats?) Voici donc mon petit palmarès! @Emmatheyellow (compte «coup de cœur»)    (source:  https://www.instagram.com/emmatheyellow/?hl=fr-ca)  Il est bien facile de s’attarder quelques instants sur la page de cette jeune Californienne qui partage auprès de ses abonnés quelques pans de son quotidien: ainsi, sans suivre de thématiques particulières, les photos prises par Emma contiennent toutefois bien souvent (et pour notre plus  grand plaisir) de jolies fleurs, des photos de voyage, des produits de beauté (cette dernière est l’une des …

Autour des livres : rencontre avec Perrine Madern, autrice

Perrine Madern se décrit elle-même comme une ex-criminologue blasée et une libraire comblée. Son premier roman, Reste encore un peu, a récemment été publié par les Éditions au Carré. Elle a généreusement accepté de répondre à notre questionnaire. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? Je pense que c’est Boule et Bill à la maternelle. Dans mon souvenir, on lisait un extrait de la bande dessinée tous les jours, mais est-ce que c’était vraiment ça, ou est-ce ma mémoire qui me joue des tours? Je ne saurais dire.  Au secondaire, je détestais lire. Les lectures obligatoires en français étaient une corvée. J’ai commencé à aimer la lecture vers dix-huit ans quand j’ai commencé à choisir mes lectures. J’ai toujours eu un problème avec l’autorité, je crois. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? Enfant, je ne crois pas. Maintenant, je lis après avoir déposé mon garçon à l’école le matin. Dans ma voiture. Ça peut paraître étrange, mais c’est mon moment de …

anne shirley, Autour des livres, Bibliothérapie, Bridget Jones, Cheryl strayed, Dodie Smith, Fifi Brindacier, Geneviève Drolet, Harper Lee, Harry Potter, Jane Austen, Katherine Pancol, La dame du Nil, Le fil rouge, le fil rouge lit, livres, littérature, lecture, les livres qui font du bien, caractères, Martine, Muriel Barbery, personnages de roman, réflexion, Siri Hustvedt, Stieg Larsson

Quel personnage de roman êtes-vous? Les fileuses témoignent

Il y a des livres dont les personnages nous touchent plus particulièrement. Que ce soit par leur attitude, leur situation, leurs traits de caractère, leur histoire… Et si ce personnage, c’était nous? Selon notre état d’esprit du moment, notre propre histoire ou notre vécu, nous allons nous attacher à un personnage en particulier. N’avez-vous pas remarqué? De même que certains nous énervent, nous titillent, nous font sortir de nos gonds, je remarque  pour ma part que je suis souvent attirée par un trait de personnage, parce qu’il renvoie une certaine image de moi, quelqu’un qui me ressemble (ou à qui j’aimerais ressembler!). Cette façon de s’identifier me rassure, me conforte ou a contrario me confronte… Des rôles différents Quand je choisis un ouvrage, je me rends compte que j’ai, bien sûr, tendance à me tourner vers une histoire qui me ressemble, me touche ou me pousse à la réflexion. Il en va de même pour les personnages. Durant toutes mes années de lecture, je me suis vue sous les traits de toutes sortes de personnages, …

Christophe Bernard Éditions Le Quartanier illustration illustratrice La bête creuse Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien Le titre du livre Le plongeur Le quartanier littérature littérature québécoise rachel monnier taqawan

Rencontre avec Rachel Monnier, illustratrice

Curieuse d’en connaître un peu plus sur l’univers créatif de Rachel Monnier, je lui ai posé une série de questions, à laquelle elle a répondu. Découvrez la richesse du monde qui habite l’artiste qui nous a offert les illustrations des romans Le plongeur de Stéphane Larue, Taqawan d’Éric Plamondon et, plus récemment, La bête creuse de Christophe Bernard, tous parus chez Le Quartanier. Quels sont les sujets ou les thèmes qui vous interpellent le plus? Les thèmes qui font réfléchir, ou rire. Ceux qui touchent l’inconscient, que ce soit de l’enfant ou de l’adulte. J’aime beaucoup donner un caractère plurivoque à mes illustrations. Jouer avec des symboliques sous-jacentes et des détails qui ne sont pas perceptibles par tous, dans l’immédiat. Comment le paysage influence-t-il votre travail? Le paysage que je perçois de mes yeux influence beaucoup mon travail. Mais c’est l’âme du paysage qui l’influence davantage. Que ce soit dans une pièce sombre dans un environnement urbain, au cœur d’une forêt, ou encore dans le métro, entourée de gens qui s’affairent à s’affairer… Chaque situation, ambiance ou …