All posts filed under: Art et créativité

Quelle est l’œuvre qui a été utile dans votre vie ?

C’est la question qu’Émilie Perreault nous pose à la fin de son introduction dans l’excellent livre Faire œuvre utile, quand l’art répare des vies, que j’ai dévoré en moins de 3 h récemment. Émilie Perreault, chroniqueuse culturelle à l’émission de Paul Arcand le matin à 98,5 FM, répète souvent qu’elle ne sauve pas des vies. Personnellement, je la connaissais peu, excepté par le son de sa voix dans ma radio jusqu’à ce que je tombe sous son charme dans ma télévision à Tout le monde en parle un dimanche soir de septembre dernier. Et bien, ma chère Émilie, c’est donc avec joie et grand sérieux que je me suis posé cette question : quelle est l’œuvre qui a été utile dans ma vie? Certes, les livres d’Éric-Emmanuel Schmitt, comme le premier chapitre de Faire œuvre utile, me parlent toujours directement; je peux passer des heures au Musée d’art contemporain à regarder les sculptures de David Altmejd; j’ai l’impression que la musique de Sigur Ros connecte à mon âme; et les poèmes de Rupi Kaur me touchent au point où je n’arrive plus …

Organiser ses lectures grâce au Bullet Journal

Si vous êtes comme moi et que l’écriture est une manière d’organiser vos pensées, peut-être serait-ce intéressant de penser au Bullet Journal. Tout d’abord, qu’est-ce qu’un Bullet journal? C’est un cahier, habituellement aux pages pointillées, dans lequel on fait principalement des listes! Ce peut être des listes des choses à emmener en camping, mais aussi de sujets visant plutôt le long terme, tels qu’un objectif de perte de poids, des films vus, des petits bonheurs quotidiens, des recettes à essayer… Il n’y a aucune limite! Souvent, les listes sont agrémentées de petits dessins très simples faits à main levée (doodles en anglais) et parfois d’autres articles de papeterie comme des autocollants, des rubans adhésifs colorés (washi tape) ou encore de traits de surligneurs aux couleurs pastel. Encore une fois, la seule limite est celle de l’imagination! Il peut être très organisé et symétrique, ou encore pêle-mêle. La beauté de tout ça, c’est que chacun peut l’adapter à sa personnalité.   Source: @bullet_journal_2go J’ai commencé mon Bullet journal en juin et je suis tout de suite …

Tout Garni : de la pizza aux illustrations

On s’est souvent demandé, dans les dernières années, si la littérature n’allait pas prendre un tournant numérique avec l’ascension des tablettes électroniques. Contre toutes attentes, le livre papier est tout aussi populaire, sinon plus, qu’il y a dix ans. N’empêche que le numérique permet de donner une nouvelle envolée à de nouveaux types de projets, hybrides, alliant illustrations et interactivité. Ni un livre, ni un jeu, ni une BD, mais un peu tout ça à la fois, les plateformes interactives et les créations numériques prennent de plus en plus d’expansion sur le web. C’est en association avec la productrice Vali Fugulin que la maison d’édition La Pastèque — qu’on adore sur Le Fil rouge — s’est lancée dans ce projet innovateur qu’est Tout Garni. Mais c’est quoi au juste?  Douze œuvres, entièrement numériques, seront réalisées par douze de nos plus talentueux artistes, et seront réparties sur les douze mois du calendrier de l’année 2017. Entre janvier et décembre, vous aurez donc la chance de découvrir des créations numériques exclusives, percutantes et innovantes, disponibles sur des supports …

arts visuels, littérature, rencontres, amitié, les luttes fécondes, moi aussi, sylvie cotton, nathalie de Blois, carnet, dialogue, catherine dorion, réflexion, création, vie, inspiration, nadia aït-saït, joëlle henry, gaspésie, le fil rouge, le fil rouge lit, découverte, Bibliothérapie, #lefilrougelit, les livres qui font du bien, synchronie, synchronicité, Art, identité

L’un l’autre les uns les autres, s’observer

Comme c’est souvent le cas pour les livres qui deviennent de beaux coups de cœur (ceux dont je ne veux plus me séparer), il s’agit de lectures que je laisse venir à moi par un amoncellement de synchronies. Ici, je vous parle de ma rencontre avec Moi aussi, un carnet écrit en dialogues de Sylvie Cotton et Nathalie de Blois. Je ne pouvais souhaiter plus grande source d’inspiration pour le moment où je me situe dans ma vie intime et créative. Aujourd’hui, je décide de mélanger mes deux passions : la littérature et les arts visuels. Elles se lient en moi pour me permettre de trouver un certain équilibre et pour définir mon langage intérieur et intime, celui que je partage ensuite avec d’autres âmes sensibles. La petite histoire qui suit en est une de rencontres entre plusieurs personnes pour qui le partage est forgé d’empathie, de désir de liberté, de curiosité et de passion. Nadia, Joëlle et Eric, c’est un genre d’hommage que je vous rends avec ce texte, votre passage dans ma vie …

Art, autour des livres, le fil rouge, le fil rouge lit, dans l'univers des illustrateurs, Isabelle Arsenault, Tumblr, Etsy, Becca Stadtlander, Yelena Bryksenkova, Taryn Knight

Dans l’univers des illustrateurs : palmarès de mes artistes préférés

Vagabonder quelques instants sur le site web Etsy et society 6 (ou n’importe quelle plateforme destinée à vendre des œuvres réalisées par des illustrateurs) est une aventure risquée, voire carrément dangereuse, en particulier pour ma pauvre carte bancaire! Si ma chambre ne manque certainement pas d’illustrations pour enjoliver ses murs, ma bibliothèque (ou plutôt ce que contient de nombreux ouvrages ou couvertures de papeterie rangés entre ses étagères) n’a en revanche, rien à lui envier! Ainsi, inutile de vous dire que l’univers de l’illustration et du design/graphisme m’a toujours grandement plu! Présente dans le monde du livre (que ce soit au sein de la littérature jeunesse, romans graphiques, bandes dessinées, etc.), l’illustration est une compagne essentielle et indétrônable : ces dernières composent la toile de fond des récits, en semant par-ci par-là de petites parcelles d’imaginaires, d’inspiration, de couleurs et de traits. Bref, chacune des pages constitue un élément de surprise! C’est également une belle ode à la créativité de ceux qui leur ont donné naissance : les illustrateurs transposent magnifiquement leurs visions de l’histoire …

création, le fil rouge lit, création littéraire, écriture, bibliothérapie, les livres qui font du bien,

Petit exercice d’écriture : entre père et fille

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon père et, pour célébrer, pour lui offrir un petit quelque chose de spécial, je fais cet article. Il m’avait parlé, à quelques reprises, de son intérêt à voir publiés nos deux textes sur le blogue, chose due, chose faite. Bonne fête papa !! Tout a commencé par un extrait de Plus on est de fous, plus on lit! Je ne sais plus lequel mais il s’agissait d’un exercice d’écriture où, à tour de rôle, chacun donnait une phase à l’autre et il avait deux heures pour écrire un texte qui débutait avec la phrase choisie par l’autre personne. Mon père, ayant trouvé l’idée bien originale et intéressante, me lança le défi. On a tous deux pris bien plus de deux heures pour écrire nos textes et nous l’avons fait en alternance. Mon père m’a donné une phrase, j’ai écrit un texte. Je lui ai donné une phrase et il a simplement continué ce qui avait été écrit, avec la phrase donnée. C’est un exercice pas trop contraignant et vraiment plaisant à faire, …

Poèmes, illustrations et sensibilités féminines

ÉES, c’est une auteure et douze illustratrices, qui ont mis en commun leur travail.  Les créatrices ont été invitées à illustrer de courts textes poétiques rédigés par une auteure, Garance Philippe, afin de produire un écho de mots en images. Je suis tombée sur ces quelques lignes sur Facebook, à la mi-janvier. Il ne m’en fallait pas plus pour me convaincre d’aller faire un tour au vernissage de l’exposition mettant en avant le projet, en ce premier jeudi du mois de février. Une soirée un peu frisquette mais rien pour décourager d’aller s’imprégner de poésie et belles illustrations. J’adore quand on mélange les arts. J’ai du mal à concevoir la création comme un silo fermé. Je me rappelle qu’à l’université j’adorais les cours de littérature comparée. Je trouvais que cela était plus complet. Par exemple, on pouvait y étudier comment la littérature et le cinéma avaient une influence l’un sur l’autre. On sortait du livre en lui-même. Je vois l’art comme un tout. J’adore lire et je serai toujours sensible à de beaux mots, mais …