Mois : octobre 2019

Le fil rouge, Le fil rouge lit, #Lefilrouge, #Lefilrougelit, Lecture, littérature, Bibliothérapie, #Bibliothérapie, Festival de Littérature de Montréal, Nelly et Sylvia, Nelly Arcan, Sylvia Plath, Rencontre, Claudia Larochelle, Evelyne Brochu, Alice Pascual,

Une fileuse au FIL (partie 1) – Nelly et Sylvia

«FIL» est l’acronyme du Festival international de littérature, événement d’envergure qui s’est déroulé cette année à Montréal du 20 au 29 septembre. Avec la mission de partager et de faire vivre la littérature, le FIL présente une série de soirées multidisciplinaires où elle est mise en scène, en musique et en images.  Il y avait de la frénésie dans la Cinquième Salle de la Place des Arts, le 20 septembre au soir. Nous allions assister à la rencontre imaginaire de deux autrices marquantes de la littérature, Nelly Arcan et Sylvia Plath; deux voix à la parenté évidente et au même destin tragique, séparées dans le temps par un peu moins de cinquante ans. Dans une mise en lecture d’Alexia Bürger et avec la participation des comédiennes Evelyne Brochu et Alice Pascual, la soirée s’annonçait tout à fait stupéfiante. Les lumières s’éteignent et aussitôt, les comédiennes émergent du public pour entrer en scène. Les œuvres respectives des deux femmes de lettres, présentées comme un collage, se font écho, se répondent et s’enchevêtrent. Leur ton est tranchant, …

Le fil rouge; le fil rouge lit; bibliothérapie; littérature; lecture; livres; les livres qui font du bien; défis littéraires; Pumpkin Autumn Challenge

Défis littéraires: le Pumpkin Autumn Challenge

J’adore l’automne. J’aime les feuilles des arbres qui changent de couleur, la luminosité plus douce, le retour des températures plus fraîches, le vent, la pluie, le thé à la châtaigne, les pulls jaune moutarde, les écharpes, les couvartes sur les pieds, et les lectures frissonnantes. Alors, autant vous dire qu’avec un nom comme ça, le Pumpkin Autumn Challenge (PAC) était fait pour moi! Mais qu’est-ce que c’est que ça? Organisé par la booktubeuse Guimause depuis 2017, le PAC est un défi littéraire qui consiste à lire des ouvrages en lien avec l’automne du 1er septembre au 30 novembre. Pour ce faire, Guimause nous a concocté cette année quatre menus, chacun contenant trois ou quatre sous-catégories. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le fonctionnement des menus et découvrir les différentes sous-catégories, je vous invite à aller écouter la vidéo de présentation du défi. De mon côté, j’ai choisi l’option «Un appétit de Goule», donc en gros, je vais lire un livre par sous-catégorie, soit 13 ouvrages (voire un peu plus parce que parfois …

Cette maison : Un roman de maison hantée subversif

Je l’avoue : on dit toujours de ne pas choisir un livre pour sa couverture, mais c’est totalement ce que j’ai fait avec ce roman de David Mitchell. Au départ, j’ai été un tout petit peu déçue : je n’avais pas réalisé que je m’embarquais dans un roman traduit. Habituellement, j’aime bien lire les romans dans leur langue originale… Et puis, la déception est partie comme un coup de vent dans Slade Halley. Je suis tombée dans le piège, et je dois dire que le roman ne m’a pas fait long feu! La quatrième de couverture de Cette maison décrit le livre comme une « histoire de maison hantée nouveau genre où pastiche, humour et terreur se mélangent », et je crois qu’on peut difficilement mieux décrire ce genre parfaitement unique. « Je me représente les fœtus que Jonah et moi avons été, nous partageant l’utérus de Nellie Grayer, il y a cent seize ans; et à nos corps natals, qui se partagent la lacune depuis huit décennies. « Lui » est le nom d’un étranger; un …

Le fil rouge; le fil rouge lit; bibliothérapie; littérature; lecture; livres; les livres qui font du bien; romans; roman noir; littérature québécoise; Katia Gagnon; Rang de la croix; Éditions du Boréal

La maison des secrets

D’abord, mettons-nous tout de suite d’accord : si vous passez une nuit blanche à lire ce livre, je n’en serai aucunement responsable! Car, oui, Rang de la croix, de Katia Gagnon, fait partie de ces romans qu’il est impossible de lâcher une fois qu’on les a commencés, et qu’il est aussi difficile de décrire sans trop en dire… Au centre, une maison Au bout du rang de la Croix se dresse une sombre demeure érigée en 1934, une des plus anciennes du Témiscouata. Imposante, elle domine le paysage. Entre ses murs, de nombreux occupants se sont succédé au fil du temps, leur passage dans la maison bouleversant à jamais leur existence. La figure de la maison est une source infinie d’inspiration dans la littérature, et l’autrice joue ici avec force sur le mystère du lieu. À rebours, Katia Gagnon nous entraîne d’une main de maître dans les recoins de cette demeure, à la rencontre de ceux, et surtout de celles, qui l’ont habitée de générations en générations, poursuivis par leurs secrets et leurs cauchemars. 1994. Pierre, …

Le fil rouge, Le fil rouge lit, #Lefilrouge, #Lefilrougelit, Bibliothérapie, Lecture, Littérature, Roman québécois, adolescents, Québec Amérique, L'albatros et la mésange, Dominique Demers, La pomme de Justine, Valérie Harvey, rencontre, amour, différence, narration alternée, amitié

Au hasard des lectures : La pomme de Justine, et L’albatros et la mésange

Mon premier m’a fait de l’œil dans une librairie d’occasion. Il s’agissait d’un titre de la collection Titan + que je n’avais toujours pas lu, publié en 2013 : La pomme de Justine de Valérie Harvey. Je l’ai amené pour le lire en vacances. Mon deuxième est le petit dernier d’une autrice que je lis depuis mon enfance, qui m’attendait dans ma boîte aux lettres à Montréal : L’albatros et la mésange de Dominique Demers. Mon tout est la coïncidence de deux lectures subséquentes qui se ressemblent, se parlent et se répondent, dans la forme comme dans les thèmes abordés. Elles seront le sujet de mon article et je les aborderai d’une même voix. La rencontre des opposés Au début de La pomme de Justine, on rencontre cette jeune fille de 18 ans qui travaille pour l’été comme guide touristique dans un parc naturel. Pleine de vie et passionnée de plein air, elle sort toutefois d’une relation amoureuse difficile et tente de prendre la vie comme elle vient. Il y a aussi Alexandre, un jeune professeur de …

le fil rouge, le fil rouge lit, littérature, littérature québécoise, Marie-Pier Lafontaine, Héliotrope, les livres qui font du bien. bibliothérapie, vengeance, violence, torture, contrôle, violence psychologique, violence physique

Se venger par les mots : Chienne, de Marie-Pier Lafontaine

Le premier livre de Marie-Pier Lafontaine, publié chez Héliotrope, m’a tapé dans l’œil dès que j’en ai vu la première de couverture. La reliure est dure et l’image annonce la présence d’une certaine violence dans le livre. Le titre même, unique, renforce cette impression : Chienne. Tout de suite, j’ai pensé à l’insulte, à l’animosité qu’évoque le mot. « Parmi toutes les lois du père, il y en avait une d’ordre capital : ne pas raconter. » (p. 9) Chienne, c’est l’histoire de Marie-Pier Lafontaine, une histoire où deux petites filles sont faites prisonnières de la demeure familiale, prisonnières de leurs parents, principalement du père et de sa violence, tant physique que mentale. Un « inceste psychologique », comme le mentionne l’autrice dans un article de La Presse, qui domine l’enfance, où le mensonge sert de protection aux bourreaux. C’est une histoire de cauchemars, de violence et d’atrocités. Une histoire dont on ne penserait pas qu’elle puisse se passer à côté de chez soi. La littérature pour se libérer Chienne est construit en fragments, ce qui …

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Journal d'un enlèvement, Gabriel Garcia Marquez, Grasset, Pablo Escobar, Colombie, enlèvement, littérature étrangère

Escobar contre le monde

C’est en cherchant une biographie de Pablo Escobar que je suis tombée sur ce livre. J’ai d’abord été assez surprise de découvrir le nom de Gabriel García Márquez dans la section «documentaires» de la bibliothèque. Pourtant, ce récipiendaire d’un prix Nobel de littérature était journaliste avant d’être romancier. Après avoir lu L’amour aux temps du choléra et Chronique d’une mort annoncée, j’étais curieuse de voir comment cet écrivain possédant un style si distinct pouvait relater des faits réels. Avec Journal d’un enlèvement, encore une fois, le grand García Márquez ne déçoit pas. La Colombie de 1990 L’histoire se déroule en 1990, en Colombie. Cependant, il ne s’agit pas de la Colombie colorée et paradisiaque habituellement dépeinte par l’écrivain. Dans cet ouvrage, la vraie Colombie de l’époque est décrite avec l’opposition même pas camouflée entre le gouvernement et ses adversaires, officieusement les Extradables, officiellement le cartel de Medellín, ville colombienne qui était autrefois l’une des plus belles du pays. Les Extradables est un groupe formé par des narco-trafiquants colombiens liés à Pablo Escobar. Ce groupe se positionne contre l’extradition vers …

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Propager le plaisir de lire chez les élèves, Sophie Gagnon-Roberge, Chenelière, Littérature jeunesse, activités, aimer la lecture, plaisir de lire, adolescents

La magie de Sophielit

Sophie Gagnon-Roberge est une enseignante de français au secondaire qui est reconnue pour son amour, voire sa passion, pour la littérature jeunesse. Sophielit a d’abord commencé sous forme de site de littérature pour les adolescents, site qui est d’ailleurs encore actif et continue d’en charmer plus d’un. On peut y trouver une multitude de critiques littéraires honnêtes et pertinentes, des idées d’activités pour donner le goût de la lecture et ma partie préférée: les fameuses cartes de métro saisonnières. Celles-ci proposent des idées de lecture séparées par genres tout en précisant leur niveau: débutant, intermédiaire et avancé.  Elle nous a ensuite gâtés avec Propager le plaisir de lire chez les élèves, qui regorge d’idées d’activités et de suggestions de lecture jeunesse. Ce livre est un petit diamant brut à travers les quelques ouvrages de référence mis à la disposition des Québécois.e.s en matière de littérature jeunesse. Il est pour tous ceux qui, comme moi, veulent faire découvrir la littérature aux plus jeunes, mais aussi aux moins jeunes. «La plupart [des élèves] lisent pour la récompense …