Féminisme
Laisser un commentaire

Les vraies affaires : the other F-word

Fille, on va se dire les vraies affaires, le féminisme c’est important. J’entends déjà les gens dire :

« Oh, encore le maudit féminisme, m’essemble qu’on se fait casser les oreilles avec ça depuis quelques temps ». Tu sais quoi ? Tant mieux. On a besoin du féminisme. Pourquoi ? Parce que ce n’est pas normal de sortir de l’autobus à 21h, éteindre son Ipod pour entendre TOUS les moindres bruits suspects aux alentours et vérifier derrière son épaule à chaque 15 secondes de façon frénétique comme si tu étais suivie par Michael Myers (à ne pas confondre avec Mike Myers, celui qui fait Austin Powers. Quoiqu’un gars avec des dents dégueux et un chest velu qui te suit en disant « OUAIS POUPÉE, OUAIS » ça peut faire bien plus peur que le tueur de Halloween). Ce n’est pas normal, non plus, de se faire dire par le service de police de Montréal de ne pas consommer d’alcool et d’ensuite prendre un taxi si l’on est seule parce que cela augmente notre risque de se faire agresser. Mon conseil ? Prends plutôt ton auto, conduire en état d’ébriété n’a jamais été un problème, non? Ou apprends à voler ?

Je pourrais te nommer un TAS de raisons, mais je suis certaine que tu es victime de discrimination à chaque jour sans même t’en rendre compte.

Viens pas folle non plus si tu crois encore qu’être féministe, c’est brûler sa brassière. Je t’annonce que ce n’est plus ça. Au prix que ça coûte une maudite brassière, on les garde sur nos seins. Si tu te dis : « Ah non, je ne suis pas féministe, j’aime les hommes! », permets-moi de rire HAUT et FORT parce que ça n’a rapport. Tu vas peut-être te trouvé plus féministe quand tu prendras le temps de faire valoir ton opinion avec des arguments concrets et qu’un mâle supérieur te criera  : « VA DONC ME FAIRE UN SANDWICH ! ». Ou pire encore, tu vas rire parce que tu n’as pas encore trouver comment t’affirmer dans ce monde. C’est là que j’arrive dans le décor pour te dire une grande nouvelle de la vie : dès que tu as un vagin, tu es féministe. Cela peut paraitre SUPER réducteur parce que le mouvement féministe n’est pas associé uniquement au fait d’avoir un vagin, des tas de gars sont féministes, mais là n’est pas la question. Je te dis que sans le vouloir, même inconsciemment, tu l’es. Tu es peut-être trop jeune pour t’en rendre compte ou tu as encore les yeux fermés face aux injustices de la vie, mais crois-moi, ça va venir.

Honnêtement, pour moi, c’est venu plus tard. Ma mère a toujours voulu m’introduire au mouvement, mais j’étais trop jeune et je n’arrivais pas à croire que ça pouvait encore être un problème. Je me disais qu’on pouvait voter alors où était le problème ? Wow, j’étais TELLEMENT dans le champ. Je crois toutefois que le féminisme est relatif. Je crois que chaque femme a sa vision du féminisme et ses croyances. Je crois qu’il y a des degrés au féminisme. Je crois aussi que le plus tôt nous sommes exposées à ce mouvement, le mieux c’est.

Emma Watson a récemment donné un discours à l’ONU pour la campagne #heforshe. Ce qui m’a vraiment étonné, ce sont toutes les critiques négatives face à son discours. Comme quoi elle n’était pas crédible, qu’elle se servait de sa popularité, etc. Et après je me suis dit so what ? On doit se tenir entre femmes, parler du mouvement peu importe comment et qui en parle, on s’entend que si Hermione Granger m’avait fait un speech de féministe quand j’avais 12 ans peut-être que ça m’aurait ouvert les yeux plus tôt!

C’est pourquoi je me propose ici d’énumérer quelques produits culturels qui me permettent de m’affirmer en tant que féministe, qui mettent de l’avant le Girl Power et qui pourront servir aux nouvelles venues du mouvement. Je te fais ça short and sweet, ça va t’obliger à aller découvrir des trucs.

BUST MAGAZINE

Fondé en 1993, ce magazine américain est un BIJOU. Il met de l’avant la présence (et l’absence) de la femme dans la culture populaire, donne des critiques de disques / films / livres au moyen d’un système de boobies (5 boobies équivalent à une note parfaite) et une dernière page appelée      « one-handed read » où l’on trouve une histoire coquine. Une révélation selon moi, ce magazine ne sort qu’à tous les 3 mois alors dépêchez-vous!

Caitlin Moran / How to be a woman (2011) / Moranthology (2012) / How to build a girl (2014)

Cette britannique aborde la question du féminisme d’une façon drôlement rafraîchissante. Elle raconte des anecdotes sur sa vie sous forme d’essais et son humour est délectable. Je l’adore. Son premier roman, « How to build a girl » est sorti en septembre et j’ai très hâte de le commencer. À LIRE!

GIRLS / Lena Dunham

Ceux qui ne connaissent pas encore Lena Dunham et son émission GIRLS vivent selon moi dans une grotte. C’est pratiquement impossible. Elle a non seulement détruit des stéréotypes corporels, mais elle sait décrire toute une génération de femmes. Elle vient tout juste de lancer sa biographie « Not that Kind of Girl » est c’est une pure perfection. À RE-découvrir, encore et encore.

Bridesmaids

Un genre de film de filles sans le côté quétaine. Fâche-toi pas, j’aime le quétaine, mais un film qui montre des filles qui essaient des robes de filles d’honneur dans une boutique super chic et qui se ramassent avec une diarrhée de la mort (dont une en plein milieu de la rue), c’est loin d’être quétaine. Mais c’est bien drôle. Un film qui explique très bien les relations entre filles et surtout celle qui lie deux meilleures amies.

Bikini Kill / Kathleen Hanna

Fille, tu vas me rendre service et t’acheter du Bikini Kill. Tu peux même le voler sur les Internets, je m’en fou. Tu vas mettre tes écouteurs, lever le son et te fâcher bien fort. Tu peux chanter aussi. Kathleen Hanna est la définition pure et simple d’une « badass ». Tu peux aussi te rendre service et écouter « The punk singer », un documentaire qui lui est dédié. Tu me remercieras plus tard.

Évidemment, ceci est MA liste. Elle est LOIN d’être parfaite, j’aurais très bien pu mettre du Simone de Beauvoir ou du Gertrude Stein, mais bon, je les plug en conclusion alors tu les googleras si ça te chante, tu en profiteras pour faire ta féminiliste, en même temps!

-Crédits photos : mon Iphone et sa belle qualité picturale.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s