Poésie et théâtre
Laisser un commentaire

The book of mormon, une comédie musicale pour ceux qui n’aiment pas les comédies musicales

bom-og

Ça fait que mardi soir passé ( le 2 décembre) je suis allée voir The book of mormon. J’ai toujours eu une  certaine curiosité pour les religions qui sortent un peu de l’ordinaire, alors je savais préalablement qui étaient les mormons et ce en quoi ils croient. Il reste que c’est mon copain qui m’a fait découvrir cette comédie musicale et, par le fait même,  l’univers de Trey Parker et Matt Stone aka les créateurs de south park . Quel est le rapport entre les deux ? Et bien, ce sont les deux têtes derrière ce musical. 

En gros, c’est l’histoire de deux missionnaires mormons qui sont envoyés en Ouganda pour convertir les Africains au mormonisme, mais, en fait, c’est beaucoup plus que ça. C’est à la fois une satire de la religion mormone , une bible de référence sur la culture populaire et , surtout, de l’humour noir et un peu trash à n’en plus finir . The book of mormons, c’est un peu comme jouer à cards againts humanity, plus les blagues abordent des sujets tabous et irrévérencieux, plus c’est drôle.

Book-of-Mormon2-690x310

Mais ce n’est pas que rires et outrages ( quoi que …). Derrière tout cela se cache tout de même des sujets bien apprêtés et des questions sur le mormonisme qui donnent à réfléchir sur l’absurdité de cette religion. En situant la mission des deux mormons ( elder price et elder cunningham ) en Ouganda , on ne peut passer à côté de sujets tels que le sida, la pauvreté et … la circoncision féminine . Par contre, il ne faut pas vous attendre à voir ces sujets être abordés sans humour. Tout est tourné à la dérision de façon brillante et très intelligente , sans pour autant ridiculiser le problème abordé … sauf peut-être pour parler des mormons , mais bon , il faut bien faire preuve d’autodérision . C’est justement ce que beaucoup de « vrais mormons  » ont fait , surfant sur la popularité de la pièce pour essayer de faire connaître leur message et rire un peu d’eux-mêmes, tant qu’à y être.

Puisque c’est une comédie musicale , il ne faudrait  pas oublier de jaser de musique un peu. Les chansons sont drôles , les paroles, toujours au point et les mélodies restent vraiment dans la tête. Bien sûr, il y a quelques petits moments morts, quelques chansons un peu moins entraînantes , mais en général, c’est assez divertissant. On retrouve, entre autres, Turn it off où un des missionnaires explique comment il faut tout simplement fermer la Switch quand on a des sentiments homosexuels, aussi simple que ça, n’est-ce pas? Ou bien, Orlando, dans laquelle Elder Price explique comment Orlando ( en Floride) est son paradis sur terre avec Disney et le café Starbucks … à savoir que c’est contre leur religion de boire du café … et du thé .

téléchargement

Bref, c’est une comédie musicale que je conseillerais à tout le monde qui aime l’humour plutôt abrasif , qui comprend assez bien l’anglais pour saisir les blagues et qui connaît un peu l’univers de Trey Parker et Matt Stone ,quoique je ne possède pas tous ces points-là et j’ai tout de même vraiment apprécié.

Bonus: il y a eu plein de jokes sur le roi lion , et pour moi, quand on parle du roi lion, ça gagne des points. Aussi, si ça peut vous influencer , l’installation originale sur Broadway est constamment sold out depuis 2011 , j’imagine que ça peut dire quelque chose sur la qualité.

Je vous laisse sur quelques petites vidéos pour vous donner une idée de ce à quoi ressemble la pièce, plus un vidéo qui explique ce en quoi croient les mormons … dans South park .

 

This entry was posted in: Poésie et théâtre

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s