Poésie et théâtre
Laisser un commentaire

Geneviève Desrosiers – Nombreux seront nos ennemis –

Geneviève Desrosiers n’aura publié qu’un seul recueil et ce, à titre posthume. L’auteure montréalaise de 26 ans, décédée tragiquement, il y a 20 ans, tombant d’une fenêtre lors d’une fête donnée par un ami, aura su laisser sa marque par ses multiples œuvres et ses écrits. Artiste visuelle et jeune auteure, Geneviève Desrosiers était de ceux promus à un brillant avenir artistique.

Quelques mois après son décès, c’est par hasard qu’un éditeur tombe sur un poème de Geneviève Desrosiers dans la revue Arcade, le seul texte qu’elle aura publié de son vivant. Apprenant la mort récente de la poète, et avec la permission de la famille, l’éditeur déterrera bon nombre de joyaux poétiques pour les compiler dans un recueil unique : « Nombreux seront nos ennemis ». Chaque fois, la réimpression du recueil rappelle la pertinence d’une telle auteure dans notre univers littéraire.

Le petit livre est divisé en deux parties, la première comprend des dizaines de poèmes et d’écrits terminés, des mots choisis avec soin, un ton révélateur de la personnalité frondeuse de la jeune auteure. La deuxième partie regroupe des fragments, des morceaux de textes inachevés, des traces d’un travail en constante évolution, et des réflexions d’une maturité et d’une simplicité déconcertantes, une courte bribe : «J’aimerais me surprendre à ne plus jamais utiliser le verbe je».

Il y a quelque chose de fascinant à lire ces textes et fragments d’une auteure partie trop tôt. Être témoin des balbutiements de son œuvre tout en constatant qu’il s’agit pourtant là d’une tâche aboutie qui ne sera jamais retravaillée.

Parmi ses ouvrages, la première partie du recueil se termine avec ce poème, comme prédicateur d’une fin tragique, extrait :

Bienvenue 2

Bienvenue

je suis morte

Bienvenue

je n’ai plus de servitude

Bienvenue

je suis absente

une rangée de ma brique a pris la place de mon corps

[…]

Bienvenue

Au revoir

Bienvenue

Photo: Marjorie Belisle

Photo: Marjorie Belisle

Nombreux seront nos ennemis, Geneviève Desrosiers, Éditions L’Oie de Cravan

Cliquez ici pour voir ce livre directement sur

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s