Féminisme
Comment 1

Libres! un anti-guide nécessaire

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, livres, les livres qui font du bien, littérature, Ovidie, Diglee, Libres!, Manifeste pour s'affranchir des diktats sexuels, anti-guide, féministe, féminisme, sexualité, sexe, homosexualité

Lors de mon dernier passage à Paris, j’ai bien sûr pris le temps de visiter une librairie! J’ai fait un tour à la sublime librairie Jousseaume, dans le passage Vivienne du 2ème arrondissement, fondée en 1826! Mais c’est à la FNAC que j’ai trouvé Libres! Manifeste pour s’affranchir des diktats sexuels, écrit par Ovidie et illustré par Diglee.

Se voulant comme un anti-guide, cet ouvrage franc, cru et nécessaire aborde plusieurs sujets essentiels et intimes tout en conservant une simplicité rafraîchissante. On y parle de sperme, de rapports homosexuels, de poils, de statistiques, du couple, des relations ouvertes et de sadomasochisme. J’ai particulièrement apprécié le ton direct et déculpabilisant de l’autrice, en plus de la page de bande dessinée terminant chaque chapitre.

Ovidie et Diglee, un duo d’enfer

Ovidie, féministe engagée et française, milite depuis l’âge de 15 ans. Elle s’est d’abord intéressée à l’homophobie et le sexisme, puis se concentre maintenant sur le féminisme et la libération sexuelle. Elle est également l’une des seules femmes à avoir réalisé des films pornographiques, principalement destinés à un public féminin. Elle réalise également plusieurs documentaires et reportages pour éduquer le public adulte sur divers sujets touchant la sexualité. Pour en savoir plus sur son travail, c’est ici!

Diglee, de son vrai nom Maureen Wingrove, est également féministe, engagée et Française. Elle a publié plusieurs bandes dessinées, dont Forever Bitch et Autobiographie d’une fille Gaga. Illustratrice populaire en France, elle a collaboré avec plusieurs magazines et autres artistes français et internationaux. Pour consulter son blog personnel, c’est ici!

Ensemble, elles ont décidé d’allier leurs forces et leur passion du féminisme pour proposer un anti-guide à leur image, jumelant texte et illustrations, en plus d’une planche de bande dessinée à chaque fin de chapitre.

33732031_10160266268720543_7602238881542438912_n

Libération!

L’analyse de nombreux doubles standards qui affectent les femmes autant que les hommes est un thème récurant, que ce soit en lien avec le sperme, la sodomie, les rapports homosexuels et même le rapport personnel au corps. On y parle également des pressions sociales liées à l’apparence et aux performances sexuelles, l’impact de la pornographie sur les pratiques sexuelles et les relations de couple à l’ère du numérique et de l’instantané. Peu importe son orientation et son identité sexuelles, Libres ! peut nous apporter quelque chose.

J’ai particulièrement aimé la grande variété de sujets et la manière dont Ovidie les aborde, tout en simplicité et sans censure. Par exemple, elle parle dès le premier chapitre du rapport inégal des hommes et des femmes avec le sperme. Elle y parle aussi des règles et du sang menstruel qui constituent l’un les derniers tabous en matière de pornographie. Elle intègre des statistiques et des exemples tirés des médias en citant ses sources, tout en maintenant une écriture fluide avec une touche d’humour. Cela en fait un ouvrage accessible qui convient à tout le monde; je vais définitivement le prêter à mes amies!

Les dessins de Diglee sont l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai acheté ce livre. J’ai toujours apprécié son style et son humour en tant que bédéiste et j’ai retrouvé tout cela dans Libres ! Chaque planche permet de clôturer le chapitre en nous rappelant qu’il s’agit d’un anti-guide et nous laisse souvent un sourire aux lèvres. Seul bémol: j’en aurais pris un peu plus !

33814870_10160266268665543_6964773964249825280_n.jpg

Pour conclure, je crois que cet anti-guide est nécessaire de nos jours. Il reprend plusieurs sujets tournant autour de la sexualité, de l’intimité et des relations intimes d’une manière amusante et légère, ce qui le rend très accessible. Je crois que tout le monde peut en tirer quelque chose de positif.

Êtes-vous intéressées par cet anti-guide?

Advertisements

Un commentaire

  1. Il a l’air vraiment chouette ! J’aime beaucoup le travail de Diglee de ce que j’en connais, et récemment j’ai écouté le podcast La poudre, qui interviewait Ovidie : elle a un parcours et un discours vraiment intéressant !

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s