Littérature étrangère
Comment 1

Gump & cie, Forrest court toujours

le fil rouge, le fil rouge lit, littérature, livres, les livres qui ont du bien, bibliothérapie, forrest gump, Gump & cie, Winston Groomm, littérature américaine, suite,

Lorsque j’ai vu l’exemplaire du roman de Winston Groom à la bibliothèque de mon quartier, je pensais qu’il s’agissait d’une nouveauté. Intriguée et déjà charmée par l’univers de Forrest Gump, j’ai décidé de replonger dans les aventures d’un des plus charmants personnages de l’histoire du cinéma et de la littérature, à mon avis.

Comme je ne lis pas en anglais et, je l’avoue, m’informe très peu de ce qui est publié dans cette langue, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une nouveauté. Toutefois, j’ai découvert que la suite des aventures de Forrest Gump a été publiée en anglais pour la première fois en 1995, et qu’il a fallu attendre 2017 pour avoir une version traduite dans la langue de Molière, publiée aux éditions Le Cherche Midi.

Le premier tome s’intitulait simplement Forrest Gump et fut publié pour la première fois en 1986. Après la réalisation du long métrage du même nom, mettant en vedette Tom Hanks, 1,4 million d’exemplaires du roman furent vendus à travers le monde.

Les années 1980 à l’honneur

Nous retrouvons donc Forrest Gump dans les années 1980, où, une fois de plus, il influencera à sa manière divers événements politiques et sociaux de l’époque pour marquer l’histoire avec un grand H. D’un point de vue plus personnel, Forrest cherchera un emploi stable pour subvenir aux besoins de son fils. Évidemment, ses aventures rocambolesques et ses gaffes l’obligent à recommencer le processus quelques fois. À cette quête, s’ajoute le grand besoin de gagner le respect et l’amour de son fils, qui croit malheureusement que son père n’est qu’un bon à rien.

Le ton est semblable à ce que nous avons connu dans le premier film, avec un humour situationnel invraisemblable, tirant sur l’absurde. Forrest est toujours aussi incroyablement naïf et sympathique, difficile de ne pas retomber sous son charme.

Forrest ne court plus aussi vite qu’avant 

Par contre, je dois avouer que je me suis rapidement lassée de la trame narrative, quelque peu répétitive. Forrest se met les pieds dans les plats, s’en sort in extremis, réussit à tout arranger, puis réussit à tout gâcher une fois de plus. L’histoire progresse lentement et devient rapidement quelque peu prévisible.

La nostalgie est très forte et nous revoyons plusieurs personnages du premier tome, qui ne cadrent toutefois pas toujours avec l’époque et les nouvelles aventures de Gump. Pour ceux qui aiment les clins d’œil au passé, c’est toutefois agréable de savoir ce qui est advenu de nos personnages secondaires préférés.

Mais Forrest court toujours!

Malgré tout, j’ai bien apprécié cette lecture, parfaite pour se détendre et s’amuser. Il ne faut pas s’attendre à ce que l’auteur ait réinventé la roue, mais c’est toujours aussi drôle et charmant.

La suite au grand écran a déjà été mise sur la table par Eric Roth en 2001, mais les attentats du 11 septembre ont mis le projet sur la glace encore jusqu’à ce jour. Voici les explications de ce dernier à ce sujet ici!

Avez-vous lu le premier roman de Forrest Gump et seriez-vous intéressé à lire la suite?

Advertisements

Un commentaire

  1. Wow, premièrement j’ignorais que le film de mon enfance était tiré d’un livre (mais en même temps, il y avait une chance sur deux pour que ce soit le cas haha), et deuxièmement je n’aurais jamais imaginé qu’une suite avait été écrite !
    Du coup, j’ai surtout envie de redécouvrir l’histoire en lisant le premier livre ! Merci pour cette (re)découverte !

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s