Poésie et théâtre
Laisser un commentaire

Chrysalides : la poésie viscérale du changement

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, livres, livres qui font du bien, Queen KA, Elkahna Talbi, Chrysalides, slam, band poétique, changement, transformation, deuil, quête, origine, poésie et théâtre, poésie, poésie performative

Présenté le 25 octobre dernier, dans le cadre du festival Québec en toutes lettres, le spectacle Chrysalides de Queen KA et son band poétique m’a fait vivre une expérience unique tout à fait surprenante et bouleversante. Plus qu’une mise en lecture des textes de celle qu’on qualifie de reine du slam, Chrysalides est une performance poétique, musicale et théâtrale puissante qui dépasse les mots.

Le spectacle

C’est sur une scène dépouillée que Queen KA, de son vrai nom Elkahna Talbi, et ses deux musiciens, Blaise Borboën-Léonard et Stéphane Leclerc, prennent place pour livrer certains textes de l’autrice accompagnés tantôt d’une musique électronique, pesante et anxiogène, tantôt plus classique, légère avec ses cordes et son piano. On y parle d’identité, de quête, de nostalgie, d’amour, de quotidien, du poids de l’image et de la performance, de nationalisme, de fuite, d’origine, de couple; tant de thèmes liés de façon souvent évidente, parfois ténue, mais dont le fil conducteur tisse la trame de Chrysalides. L’amalgame des mots et de la musique, la voix riche de l’autrice, sa prestance ne laissent pas indifférents. Voyez par vous-mêmes avec Dépareillés, un texte qui m’a particulièrement émue.

L’expérience

Par les mots, mais surtout par la musique très présente (parfois trop au détriment des textes), j’ai été touchée, dérangée. J’ai ressenti de l’inconfort, du malaise et de l’incompréhension, mais aussi de l’apaisement, de la quiétude. J’avoue que je suis sortie de cette performance mitigée, incapable de mettre les mots sur mon ressenti. J’avais déjà lu d’autres textes de l’autrice et la connaissance que j’en avais ne m’avait pas préparée à ce genre de performance. Ma curiosité m’a donc poussé à fouiller afin d’en apprendre plus sur elle et sur sa démarche, et c’est là que tout s’est éclairé et que je suis arrivée à mieux comprendre ce qui était pourtant annoncé clairement.

Chrysalide, le nom du spectacle, c’est littéralement l’état transitoire où la chenille se transforme en papillon; c’est aussi, au sens figuré, l’état de ce qui n’a pas pris son essor et n’a pas encore atteint son plein épanouissement. Chrysalides, c’est le changement et ce qu’il nous fait vivre de façon viscérale : doute, angoisse, peur, colère, libération, apaisement, sérénité et joie. Je n’avais pas saisi toute l’ampleur et la profondeur de cette performance.

Toute mon attention était portée sur les textes, les mots, les thèmes et je n’arrivais pas à m’en distancier pour saisir toute l’expérience. Je ne peux que me demander ce qu’elle aurait été si j’avais pris le temps de m’y « préparer », de lire sur le sujet et sur l’autrice. J’aurais assurément mieux compris ce qui se passait sur scène et ce que cela me faisait vivre. Mais justement, aurais-je ressenti avec autant de force toute cette gamme d’émotions?

Au final, je suis vraiment contente d’avoir dépassé ma propre expérience pour m’intéresser à l’autrice et à sa démarche. Mon appréciation de Chrysalides s’en est trouvée grandement transformée.

Et vous, êtes-vous du genre à vous préparer à une sortie culturelle ou même à une lecture? Pensez-vous que cela influence votre réception et votre compréhension?

Le fil rouge tient à remercier le festival Québec en toutes lettres pour les billets.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s