Essais
Laisser un commentaire

Many love : journal d’une polyamoureuse

simon and schuster, livre, littérature, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, la littérature qui fait du bien, polyamour, many love, sophie lucido johnson, a memoir of polyamory and finding loves, essai

Dans son livre Many love : a memoir of polyamory and finding love(s), Sophie Lucido Johnson raconte son historique amoureux afin que nous puissions mieux comprendre pourquoi certaines personnes se qualifient de polyamoureuses.

Naviguer dans le monde des amours modernes nécessite que l’on élargisse notre vocabulaire… et nos esprits! C’est encore tout récent que les sites de rencontres listent plus que les trois options «classiques» de situation de couple, soit « en couple », « marié.e » ou « célibataire ». Même les sites qui se targuent d’être plus ouverts d’esprit, comme OkCupid, ont attendu 2015 pour offrir une plus vaste variété de situations amoureuses et lister plus d’une vingtaine d’orientations sexuelles différentes.

Changement de perception

L’autrice explique comment, dès son enfance, elle émulait le couple marié formé par ses deux parents et à quel point elle a essayé de répliquer ce modèle monogame, avant de se rendre compte que ce schéma la menait tout droit vers un sentiment de culpabilité. C’est que Sophie a la capacité d’aimer plusieurs personnes, de manière égale et simultanément, mais la société est ainsi faite que le sentiment amoureux est mal vu lorsqu’orienté vers plus d’un objet d’affection. Il est donc naturellement question de diverses formes de jalousie… mais aussi de comment les contrer!

Il est également intéressant de lire sa théorie à propos de la hiérarchisation de l’amour : comment, presque toujours, l’amour amoureux est juché au sommet de la pyramide tandis que l’amitié passe trop souvent en dernier. Comment on néglige nos ami.e.s  et notre famille lorsque l’on croit avoir trouvé l’Amour-avec-un-grand-A. L’autrice prône d’ailleurs l’Amitié-avec-un-grand-A au même titre que l’amour, et elle croit dur comme fer que la grande amitié devrait retrouver ses lettres de noblesse.

simon and schuster, livre, littérature, le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, la littérature qui fait du bien, polyamour, many love, sophie lucido johnson, a memoir of polyamory and finding loves, essai

Illustration : Sophie Lucida Johnson

Ode à l’amour

Rédigé avec légèreté, mais toujours pertinent, on peut lire Many Love comme un hommage aux gens que Sophie a aimés. À travers son historique amoureux, amical et sexuel, elle trace de petits dessins pour illustrer ses propos, ce qui ajoute beaucoup de charme à son oeuvre. Ce livre, à mi-chemin entre le journal intime et l’essai, est rédigé avec une touche d’autodérision de la part de l’autrice. Tout en étant informatif, le ton employé est loin d’être rébarbatif, ce qui fait que l’on apprend beaucoup sans avoir l’impression de se coltiner un ouvrage de sexologie.

Quels livres vous ont fait voir l’amour sous un autre jour?

(D’ailleurs, si le polyamour est un sujet qui vous intéresse, je vous recommande aussi Next Year for Sure, un roman des plus pertinents.)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s