All posts tagged: bouquinerie

flaubert, jd saligner, alexandre dumas, trois mousquetaires, livres usagers, bouquinerie, achat, bibliothèque, choix, prix, cher, dispendieux, économies

Acheter neuf ou usagé? Le grand dilemme des bibliophiles

Plus on lit, plus on achète de livres. Cette corrélation est plutôt simple à établir, mais elle en dit gros. La lecture s’avère être un passe-temps dispendieux de nos jours. Un format régulier d’une œuvre récente (ou pas) en français coûte dans les environs de 30 $. C’est énorme si l’on considère que ce montant équivaut à trois heures de travail au salaire minimum. Bref, s’armer de culture, ça revient cher. Et si l’achat de livres usagés devenait la solution miracle? L’objet En tant que bibliophiles (moi incluse), on ne se le cachera pas, les livres sont nos bébés. L’objet lui-même comble nos plus infimes désirs tout en permettant l’agrandissement progressif de notre bibliothèque personnelle. L’odeur des pages neuves, l’apparence délicieuse d’une reliure jamais cassée, rien n’existe de plus merveilleux. Pourtant, de leur côté, les livres usagés ont un bagage aussi sinon plus intéressant que nos plus récentes conquêtes en librairie. Ils ont leur histoire, leur odeur et, par-dessus tout, ils ont traversé les époques, les lieux, le temps. Tout ça sans compter les prix …

DÉFI BOUQINERIE JOUR 9 : Prendre une bonne habitude créative

Prendre une bonne habitude créative peut vouloir dire bien des choses. Aujourd’hui, je vous propose de vous arrêter un instant et de réfléchir à votre propre créativité, à votre processus créatif et peut-être à ce que vous pourriez faire pour mieux exploiter cette créativité. Je ne parle pas nécessairement de peinture, ni même d’écriture. La créativité se trouve dans toutes les sphères de nos vies, que ce soit dans le choix d’épices dans notre souper, ou bien au chemin que vous prenez pour aller travailler. Bref, prendre une bonne habitude créative peut être le fait d’écrire un peu chaque jour, de découvrir de nouveaux coins en prenant des marches, de se mettre à la photo ou bien, comme dans mon cas, de prendre des cours de poterie. La créativité est une ressource inépuisable qui mérite d’être exploitée par  chacun de nous. Si vous ne savez pas trop par où commencer, pourquoi pas par la lecture de quelques œuvres qui parlent de créativité. Peut-être serez vous inspirés par vos lectures. Laissez courir les éléphants de David …