Au-delà des livres
Laisser un commentaire

Retour en classe : trois trucs pour mieux étudier

ef96a6_bccd2269b480475fb2c81df2e70ac254.jpg_srz_494_296_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

C’est bien beau acheter les plus beaux cahiers, avoir le plus merveilleux des agendas (comme ceux de Kate Spade), mais il faut aussi savoir être organisé dans ses notes et dans son étude. Ce sont souvent des outils, beaucoup plus difficiles à acquérir qu’un cahier de notes ou qu’un nouveau marqueur, dont on aurait besoin (et qui ne coutent rien !).

Voici donc 3 petits trucs pour être mieux organisé dans son étude :

1. Écrire à la main et relire ses notes quotidiennement

Plusieurs diront qu’ils n’ont pas le temps de tout écrire ce que le prof dit, qu’ils doivent prendre des notes à l’ordinateur pour ne rien manquer d’important. Pour moi, c’est une question de concentration. Écrire à l’ordinateur devient un mécanisme automatique, tandis qu’écrire à la main me permet de mieux me concentrer et d’assimiler ce qui est dit. Cette manière permet aussi de mieux synthétiser et ne garder que ce qui est important dans les propos du professeur. Ce n’est pas vraiment nécessaire de recopier les blagues, non ?

Peu importe la méthode qui vous convient, il y aura toujours de la matière qui vous sortira de l’esprit lorsque vous sortirez du cours. Il est évident qu’on ne peut pas assimiler le contenu intégral d’un cours de trois heures. C’est pourquoi relire ses notes, le soir venu, la semaine suivante ou avant le prochain cours, permet de retenir plus de matière et de comprendre des éléments qui étaient peut-être flous durant le cours.

ef96a6_4c65e1889b02485ab31f069481214a69.jpg_srz_367_480_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz
2. Les codes de couleurs et les surligneurs

C’est le moment de sortir votre nouveau marqueur turquoise que vous avez payé beaucoup trop cher, mais qui semblait oh combien indispensable ! Surligner, lorsqu’on sait y aller avec modération, peu vraiment aider dans l’étude. Certains mots deviennent alors des bouées dans un océan de notes ! Il peut s’agir de mots-clés pour se diriger dans nos lectures, ou d’éléments importants à retenir dans un texte. Si vous vous sentez aventurières (ou aventuriers) pourquoi ne pas utiliser différentes couleurs pour plusieurs éléments importants, mais qui se rapportent à des sujets différents. Bref, ce n’est pas sorcier et ça sauve beaucoup de temps d’étude.

ef96a6_6b33288338724085bc29a58fb89b35fc.jpg_srz_370_278_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz
3. Les diagrammes et les tableaux

Au début, j’avais de la misère avec cette méthode, car j’avais l’impression de perdre mon temps. C’est une de mes bonnes amies (Allo Fred !) qui m’a fait découvrir cette méthode d’étude et, avec le temps, c’est devenu un indispensable pour les cours dans lesquelles j’ai beaucoup de matière à retenir pour un examen. En fait, c’est simple, il suffit de prendre une feuille et d’y écrire, sous forme de bulles (ou de diagrammes) la matière importante, et d’ensuite relier ces bulles. Vous vous retrouverez par la suite avec un résumé de notes de cours qui tient sur une page (ou deux) et qui vous permet une révision plus efficace de la matière.

ef96a6_7bae09a3250a46e08f5feb8ebf1a3c01.jpg_srz_500_303_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Ce ne sont que de petits trucs, mais qui font vraiment la différence, alors essayez, qui sait peut-être que les résultats vous surprendront.
J’aimerais aussi connaître vos trucs d’études et vos techniques pour étudier plus efficacement ! Écrivez-nous !

Crédit photos : pinterest

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s