Art et créativité
Laisser un commentaire

The F word : Quand l’amitié rencontre l’amour

La semaine dernière, je suis allée au cinéma voir The F Word (Et si jamais en français), ce nouveau film, qui met en vedette Daniel Radcliffe et la charmante Zoe Kazan, raconte l’histoire d’un garçon, Wallace, joué par nul autre que notre petit Harry (qui a bien grandi !), qui tombe amoureux d’une fille, Chantry, déjà en couple.

Avant de vous en dire plus, voici la bande-annonce :

D’emblée, je dois dire que j’ai un gros girl crush sur Zoe Kazan, que j’ai découvert dans le film Ruby Sparks (disponible sur Netflix). Je la trouve rafraichissante, drôle, jolie et je trouve qu’elle s’habille tellement bien (ok… je veux aussi avoir ses cheveux). Outre ces considérations fortement superficielles, elle est excellente dans ces deux rôles. En plus de ne pas ressembler à toutes les actrices habituelles des comédies romantiques, Zoe apporte à ses personnages une dimension intellectuelle et sensible. Il me semble que sans même la connaitre, j’aurais envie d’être son amie.

Voici donc un court résumé du film :

Dans The F Word, Wallace, rédacteur et Chantry, animatrice graphique, se retrouvent continuellement au même endroit et avec les mêmes personnes (le cousin de Chantry est l’ami de Wallace), ils essayeront toutefois d’être amis, même si Wallace est tombé sous le charme de Chantry dès les premiers instants de leur rencontre. Au fil de leur amitié, le copain de Chantry viendra un peu compliquer les choses jusqu’à ce que ce dernier doive partir à l’étranger pour le travail. La solitude de Chantry permettra à Wallace de tranquillement passer plus de temps avec elle et de réaliser qu’il ne peut pas être juste son ami…

Voilà la question du film : l’amitié existe-elle entre un garçon et une fille ?  Cette question vieille de mille et une réponses reste toutefois actuelle. La réponse du film est pourtant négative, car Wallace et Chantry se découvrent une passion et un amour réciproque.

J’avoue que le film reste cliché, car le happy ending est au rendez-vous. Toutefois, les personnages ne sont pas caricaturés et sont multidimensionnels, ce que j’apprécie au cinéma. C’est à mon avis le secret de la réussite ou non d’une comédie romantique. Souvent, on a tendance à voir et revoir des couples identiques, mais joués par différents acteurs dans plusieurs films (Allo Nicholas Sparks!). Wallace et Chantry vivent une histoire toutefois réaliste et qui ne tombe que rarement dans les grands clichés des comédies romantiques (sauf la scène sous la pluie, come on!)

Bref, il s’agit donc d’une comédie parfaite, légère, comique et charmante. Si vous avez aimé Ruby Sparks et 500 days with Summer, vous serez conquis par The F Word.

This entry was posted in: Art et créativité

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s