Au-delà des livres
Laisser un commentaire

L’effet placébo des astres

c13aac1fcb1edaeab2a7b9155c22f2ff

Demain, ce soir à minuit, hier, dépendamment du moment où vous lisez ce texte, on aura changé d’année. Encore une. J’aurais bien voulu que 2013 reste un peu plus longtemps, que 2014 passe son tour, que 2015 arrive en 4e vitesse, mais tout ça, c’est relatif. On se dit souvent que le début de l’année, c’est le moment parfait pour changer, pour débuter de nouvelles bonnes habitudes. Les résolutions, ça se passe le premier, si tu y penses le 2, t’es fait, tu dois attendre un an encore .

Ça a l’air que c’est  la seule fois de l’année où on a le droit de croire qu’on va peut-être réussir à être à temps dans ses travaux, qu’on va aller au gym, qu’on va arrêter de manger des chips à minuit un dimanche soir, puis qu’on va devenir une mademoiselle chose du ménage, de l’organisation. Bref, au Nouvel An, on a souvent l’espoir de se transformer, du jour au lendemain, en superwoman, mais ça c’est une autre histoire. En fait, je ne vous parlerai pas vraiment de résolutions. Pour savoir comment prendre des résolutions intelligentes et comment ne pas passer de héros à zéro dans l’espace d’une semaine au début de janvier, vous pourrez lire l’article de Martine, à ce sujet, dès demain.

Toute cette introduction n’était pas vraiment liée au sujet central  puisque, en fait, je veux vous parler du truc qui vous dit ce qui va se passer durant l’année grâce aux étoiles, aux planètes et à la lune… et tout ce charivari auquel personne ne croit vraiment AKA l’horoscope. Oh oui, j’ose vous parler d’horoscope, cette section du journal 24 heures qu’on regarde secrètement par-dessus l’épaule de notre voisin dans le métro.

Ce n’est pas vraiment une confession, mais j’aime regarder ce que les étoiles ont à dire de mon année. Si la lune est capable d’affecter les marées (et le sommeil) pourquoi les planètes et les étoiles n’auraient pas, d’une certaine façon, une influence sur le cours de nos vies. Ce n’est pas tant que j’y crois, mais c’est plutôt une espèce de petit réconfort à savoir, un peu, de façon minimaliste, ce à quoi son année va ressembler. En même temps, c’est un peu déplaisant de se dire que tout est déjà tracé, non? Bref, je ne tiens pas à me lancer dans un débat sur la véracité de l’horoscope, disons plutôt que je suis affectée, depuis plusieurs années, par l’effet placebo de cette fausse parcelle d’avenir.

Tout ça, ça remonte à loin. Mes parents m’on souvent dit que j’avais vraiment le caractère d’un lion (mon signe astrologique) et à cause de ma mère et de ma grand-mère maternelle, j’ai commencé à lire ce que Stature pis sa gang avait planifié pour ma journée, bien avant le magazine Cool. Il y a deux types de gens qui lisent l’horoscope: ceux qui la lisent le matin et l’oublient quelques minutes après et ceux qui la lisent le soir et trouvent le moyen d’y voir leur journée. Moi, quand je lis l’horoscope de l’année suivante, je fais les deux. Le premier janvier je vais lire multiples sources qui ne disent jamais la même chose et je n’y pense plus. Durant le temps des fêtes suivant, je vais relire ce que l’horoscope m’avait prédit… et je trouve toujours le moyen d’y voir quelques points importants dans mon année; oui, j’ai un peu de temps à perdre.

En relisant ce que les astres avaient prédit à tous les lions de la terre , comme quoi il n’y a que douze façons de vivre son année, je me suis rendue compte que je n’ai pas dû y mettre du mien bien bien, parce que les belles et bonnes choses prévues pour les lions du troisième décan en 2014 (oh oui, c’est encore plus précis comme ça) ne sont pas vraiment arrivées .

Mais bon, l’année a fini par passer et je me retrouve à lire ce qui m’attend en 2015 et ,bien que je doute de l’efficacité de la chose, les étoiles semblent être alignées pour les lions assoiffés d’or, de gloire et d’attention (ce n’est certainement pas moi qui a dit ça). On y parle de remises en question (j’en ai grandement besoin), de croissance (personnelle j’imagine, parce que du haut de mes 22 ans et 5,6 je ne crois plus grandir… quoiqu’avec la lune, on ne sait jamais) et aussi d’entrepreneuriat, de business puis d’affaires que, un an plus tôt, je n’aurais jamais crues, mais qu’ici, à ce moment, à la fin de 2014, avec un blogue et bien des projets, ne semblent plus seulement qu’écrites dans les astres.

Sur ce , allez-y donc la lire, votre horoscope. Je sais bien que vous êtes curieux, au pire… vous en rirez un bon coup et passerez à autres choses.

Bonne année, à demain, en 2015.

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s