Réflexions littéraires
Laisser un commentaire

Les supercheries littéraires

bandeauok

Les supercheries littéraires, c’est une mini-série d’animation qui met en scène de façon humoristique quelques-unes des plus absurdes supercheries du monde littéraire. J’ai trouvé cette série en me promenant sur tout.tv, en quête de quelque chose de bon à écouter, quand le titre m’a sauté au visage.

Alors, je me suis lancée dans l’écoute de la première et seule saison de 8 épisodes, ne durant chacune que quelques minutes.  Déjà ce n’est pas comme si c’était un gros engagement. Les graphiques sont simples, le style rappelle celui des débuts du cinéma et les récits sont racontés avec humour et intelligence.

Au début, je croyais me retrouver face à des mises en scènes, des petits histoires dont le but était de capter l’attention du téléspectateur. En fait, ce sont des histoires vrais, aussi ridicules peuvent-elles sembler. J’ai même fait des recherches sur google pour en savoir plus sur chacune des supercheries.

C’est super captivant de voir comment des artistes, créateurs, auteurs, ont, d’une façon ou d’une autre, escroqué le milieu littéraire avec des supercheries qui ont fini par tous les dépasser eux-mêmes. De plus, même si vous n’êtes pas du tout familier avec le milieu de la littérature, ce n’est pas grave, c’est une série-web faite pour tous, sans prétention, ni snobisme et avec un visuel à la fois sobre et original qui saura vous captiver autant que les histoires elles-même.

Bon visionnement !

Comment prouver que les critiques ne savent pas lire 

Comment fabriquer le journal intime du plus grand dictateur de l’histoire

Comment créer un écrivain trash

Comment écrire un livre choc sur l’immigration 

Comment rendre célèbre un écrivain qui n’existe pas

Comment créer un gourou auteur de best-sellers

Comment créer un peintre auto-destructeur

Comment éditer un manuscrit qui n’existe pas

This entry was posted in: Réflexions littéraires

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s