Défis littéraires
Laisser un commentaire

« Walmart : Journal d’un associé » de Hugo Meunier : critique de la lecture de Juin du défi littéraire

Critique-Walmart-journal-dun-associe-Lux-editeur-La-Presse-Bible-urbaine-e1431031890764-610x350

J’étais très excitée de lire le dire du journaliste de LaPresse sur l’entreprise qu’est Walmart. Comme plusieurs, ou au contraire de certaines personnes, je n’aime pas Walmart. Malgré les économies que nous pouvons faire, je n’aime pas leur philosophie, leurs valeurs.

Je ne vous le cacherai pas je ne connaissais pas le travail de Monsieur Meunier, mais suite à ma lecture je suis intéressée à suivre son travail et ses anciennes enquêtes. Le reportage sur les personnes itinérantes m’intéresse beaucoup.

Tout comme le journaliste, je comprends son «sentiment» d’appartenance pour une compagnie. Aimer le travail répétitif aide à oublier nos problèmes de la vie quotidienne. Cela a quelque chose de très facile, sauf lorsqu’il est question d’avoir affaire aux clients. Avec Hugo, nous faisons la rencontre de divers personnages plutôt colorés ! J’étais très emphatique à sa situation.

Pourquoi j’ai apprécié ma lecture, c’est parce que le journaliste ne m’a pas seulement appris comment ça se déroule dans son Walmart de St-Léonard (et même au Mexique lors d’un voyage). Il m’a beaucoup appris sur l’entreprise, mais surtout sur le fondateur. Ça m’a presque donné une image «humaine» de Walmart.

Par contre, que de tristesse à voir que la compagnie décourage ses associé-e-s à ne pas aller à la CSST en cas de blessure. Et l’histoire de cette mère monoparentale qui doit se lever si tôt, prendre le bus de nuit pour arriver à l’heure au travail et si elle croit arriver en retard, elle doit payer un taxi qui lui coûte la moitié de son salaire de la journée. Est-ce que Walmart serait capable de s’adapter aux besoins de ses associé-e-s? Cette lecture a fait en sorte de confirmer ce que je pensais déjà de cette entreprise.

– Que pensez-vous des propos de l’auteur sur l’entreprise Walmart?

– Aimeriez-vous faire ce genre d’enquête (infiltration)?

– Que pensez-vous de ce type d’approche journalistique ?

– Que pensez-vous de Walmart?

Advertisements
This entry was posted in: Défis littéraires

par

Avoir une bibliothèque de plus en plus grosse est l’un des projets de vie de Karina. Apprendre et avoir plusieurs perceptions le sont également. Après avoir fait une technique en travail social au Cégep du Vieux-Montréal et travaillé quelques années dans des organismes communautaires (ce qu’elle continue de faire avec joie), elle poursuit ses études en faisant un certificat en études féministes à UQÀM. La littérature lui permet donc de voyager et d’avoir d’autres lunettes sur le monde.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s