Essais
Comments 2

Dépasser l’horizon, de Mylène Paquette – ou Pourquoi suivre son intuition ?

Source : Facebook de Mylène Paquette https://www.facebook.com/DefisMylenePaquette

Source : Facebook de Mylène Paquette

J’ai récemment fait la lecture du livre de Mylène Paquette, Dépasser l’horizon, et je dois dire que j’ai été jetée à terre, « Flabbergastée! » comme on dit et évidemment j’ai versé quelques larmes, fidèle à moi-même. J’avais fait l’achat de son livre en décembre dernier pour Noël à mon amoureux. L’homme l’avait lu et m’avait dit : « Caro, tu dois absolument lire ça, c’est tellement ton style! » et bien ça y est Mylène, c’est fait ! J’ai dévoré le livre en moins d’une semaine et pourtant croyez-moi il avait bien attendu son tour depuis des mois sur ma table de chevet, comme quoi parfois on dirait que le livre attend juste le bon moment pour tomber entre nos mains.

Mylène est non seulement une surhumaine ultra-courageuse, mais en plus, elle est tellement accessible qu’on a envie de l’aimer dès les premières lignes de son récit. Découvrir l’ensemble de son parcours et des (très!) nombreuses embûches auxquelles elle a su faire face tout au long de son histoire m’a réellement fascinée et tellement inspirée d’un bout à l’autre. Ce que j’aime de Mylène, c’est que c’est vraiment la fille d’à côté, mais c’est celle qui a un très grand rêve, celui de traverser l’Atlantique à la rame, en solo, mais elle a peur de l’eau et ne connaît rien là-dedans! Et ça, j’adore vraiment ça ! Parce qu’avoir des rêves et bien c’est permis et ce, peu importe qui nous sommes dans la vie, ce que nous faisons, où nous habitons et combien d’argent on a dans notre compte de banque!

Dans la vie, Mylène travaillait avant comme préposée aux bénéficiaires à l’hôpital Sainte-Justine et côtoyait de nombreux petits malades qui lui apprenaient des leçons importantes de la vie. C’est d’ailleurs grâce à l’une d’entre eux que l’idée germera en partie dans son esprit. Elle n’a évidemment pas l’argent qu’il lui faut pour réaliser son gros projet mais rien (et je dis bien rien!) ne l’arrêtera. Si ce n’est qu’un bras dans le plâtre ou des nombreux refus à gauche et à droite de commanditaires qui ont des difficultés à croire en son histoire, jusqu’au jour où elle rencontrera le fameux Hermel, l’homme aux yeux pleins d’étoiles, pour réussir à enfin y voir clair! En plus, y a-t-il un plus beau surnom que celui-là pour parler de quelqu’un ? J’espère que quelqu’un quelque part dit de moi que je suis la fille aux yeux pleins d’étoiles ! D’ailleurs, son bateau se nommera Hermel en son honneur.  Parce qu’il faut le dire, croire en ce projet-là ce n’était pas gagné d’avance ! Être la

première personne (une fille en plus! Je suis tellement, mais tellement fière!) du continent américain à traverser l’Atlantique Nord à la rame, d’ouest en est, 2700 miles nautiques (5000 km), en solo, c’était comment dire? Un peu complètement fou, malade! Le défi s’annoncera non seulement extrêmement physique mais également très psychologique, car être seule avec soi-même dans un bateau de 7,31 mètres de long par 2,10 mètres de large pendant 129 jours exactement s’annoncera beaucoup plus difficile qu’il n’y parait. Elle dira plus tard que ce qui l’a motivée à faire ce voyage c’était son intuition tout simplement, qu’elle a choisi de suivre son coeur. D’ailleurs, je vous invite à aller voir le reportage de l’émission Découverte sur son incroyable épopée remplie de gens fantastiques, et si le petit bout sur le Queen Mary II ne vous fait pas verser quelques larmes et bien je ne vous crois pas!  : http://ici.tou.tv/decouverte/S2013E39

Bref, lire le livre de Mylène Paquette m’a rappelé l’élément essentiel dans la vie qui est de croire en nos rêves, de croire en nous-mêmes, de se savoir capable de tout et ce, même si au départ tout semblait être contre nous. Ce livre tombe également incroyablement bien dans ma vie car moi aussi je réaliserai un petit rêve prochainement, que j’ai depuis quelque temps, dans les semaines et mois qui viennent. Je vous en parlerai davantage dans mes prochains articles car ceux-ci risquent d’être teintés par cette nouvelle voie… 😉

Je vous invite également à aller suivre Mylène Paquette sur Facebook et visiter son site web car même hors de son petit bateau jaune, la personne derrière l’écran est franchement très inspirante.

D’ici-là, bonne lecture et réalisez vos rêves, c’est tellement important!

Advertisements
This entry was posted in: Essais

par

Caroline est une petite blondinette avec un très grand cœur! Elle croit que rien n’arrive pour rien dans la vie et que ce qui l’a emmenée sur le fil rouge, c’est le destin. Au premier abord, elle peut avoir l’air un peu superficielle avec sa longue chevelure blonde et ses grands yeux bleus, mais c’est bien mal la connaître. Elle a certes un petit côté princesse, mais elle n’a pas peur de grand-chose. Après avoir fait un saut en bungee et s’être fait tatouer les 2 pieds comme premiers gros tatouages, on peut dire que rien ne l’effraie. Adepte des 5 à 7 et des bons restos, on peut facilement la rencontrer dans les nouveaux endroits branchés puisqu’elle est abonnée à tous les blogues gastronomiques ou de découvertes culinaires. D’ailleurs, elle adore cuisiner et est une fan finie des livres de recettes. Caroline ne se passerait pas de 5 choses dans sa vie; son amoureux, ses meilleures amies, sa montagne de livres, voyager et boire de l’excellent vin. Elle a un cerveau très analytique : elle analyse toujours tout, tout, tout et elle essaie toujours (ou presque) de voir la vie du bon côté. Elle a aussi un talent fou pour dédramatiser n’importe quelle situation avec sa grande patience et son mantra qui est « On choisit toujours ses batailles! ». Elle espère apporter au blogue un brin de légèreté, une nouvelle vision de la vie et partager sa passion pour la lecture de romans et de livres de psycho pop/développement de soi (son pêché mignon!).

2 Comments

  1. Matte Nicole says

    Salut ma belle comme tu écris bien c’est fascinant tes récits et on a le goût de lire ce que tu lis. Continue ton bon travail.Tu es un être exceptionnelle Bravo..

    J’aime

  2. Ping : 31 jours de bibliothérapie, jour 7 : Pour quand vous avez envie de tout abandonner | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s