Au-delà des livres
Laisser un commentaire

Le plaisir de créer

Lorsque je parle de mes projets d’écriture à des curieux, il m’arrive souvent d’entendre ces derniers soupirer et s’écrier: « Ça a l’air tellement l’fun de créer comme ça! C’est pas à moi que ça arriverait, tsé, j’suis pas créatif du tout. » Et pourtant…

Bien des gens semblent oublier que la créativité n’est pas l’apanage des artistes professionnels ou des excentriques de ce monde ; souvent, on oublie que les scientifiques, les gestionnaires, les gens d’affaires, les enseignants et même les médecins doivent faire preuve de créativité à un moment ou un autre de leur carrière (quand ce n’est pas carrément sur une base régulière!) Il n’y a pas de loi obligeant une création à être une œuvre d’art concrète. Une décision innovatrice, une nouvelle manière d’effectuer telle ou telle manœuvre, un acte d’improvisation pour se sortir d’un mauvais pas, un geste risqué et audacieux pour sauver une vie… la créativité est partout.

En cette période estivale, plusieurs profitent du beau temps (quand il est au rendez-vous…!) pour s’amuser à l’extérieur et faire le plein de soleil. Mais les vacances, c’est aussi le moment tout désigné pour se reposer et laisser libre cours à notre créativité… même quand on ne réalise pas tout de suite que nos activités sont « créatives »!

IMG_20150716_102120

Les manières de laisser parler notre côté créatif en vacances sont aussi nombreuses qu’il y a de gens pour les mettre en pratique! La créativité, ça peut être…

Un parent en camping qui invente un jeu pour ses enfants, avec des branches, des pierres et un soupçon d’imagination ;

Une chef cuisinière du dimanche qui s’amuse à expérimenter une nouvelle recette en lui apportant sa touche personnelle ;

Un amateur de travaux manuels qui s’initie à la menuiserie pour créer un meuble sur mesure ;

Une fan de travaux d’aiguille qui décide de se confectionner de nouveaux vêtements d’été à partir de petits trésors dénichés dans une friperie ;

Un féru d’informatique qui a envie de programmer les bases d’un jeu vidéo sur son ordinateur ;

De jeunes voyageurs qui créent une bande dessinée pour mettre en image les anecdotes marquantes de leur séjour à l’étranger ;

Une photographe qui s’amuse à immortaliser les plus beaux moments vécus tout au long de ses vacances ;

Un jeune musicien qui découvre, en grattant sa guitare, qu’il a le potentiel de donner naissance à une nouvelle mélodie ;

Des amis qui se réunissent pour organiser un tournoi d’improvisation en plein air ;

Quelques enfants qui se construisent un camp dans le bois près de chez eux, avec des morceaux d’arbres morts et des fougères ;

Une bande d’ados qui choisissent de créer des films amateurs avec la caméra de leurs parents et de vieux costumes trouvés à la cave…

Et il y a plus, tellement plus! Il n’en tient qu’à vous de trouver de quelle manière, consciente ou pas, votre créativité se permet de croître chaque jour. Comme vous le savez déjà, ma créativité personnelle se développe principalement à travers l’écriture ; malgré cela, je sais que je serais capable de nommer une demi-douzaine d’autres moyens que j’ai déjà empruntés pour permettre à mon imaginaire de s’épanouir, parfois même à mon insu.

Et vous, ressentez-vous le plaisir de créer?

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Auteure, agente de communication, maître en création littéraire et blogueuse, Raphaëlle explore diverses facettes du milieu du livre à travers sa passion intarissable pour les mots et les histoires. Elle mène d'ailleurs de front une multitude de projets variés, au cœur desquels l'écriture se trouve toujours au premier plan. Dans ses créations, elle a un petit faible pour les littératures de l’imaginaire (fantasy, fantastique, épouvante, suspense), mais côté lecture, elle dévore un peu de tout, vraiment. En fait, elle n’accorde pas réellement d’importance à la notoriété des auteurs ou aux genres qu’ils pratiquent ; ce qui compte pour elle, c’est d’abord et avant tout de découvrir leurs univers, pour ensuite partager ses trouvailles avec les autres. Son but en tant que lectrice? Être émue, bouleversée, émerveillée, éjectée hors de sa zone de confort. Son but en tant qu’auteure? Tenter de transmettre aux lecteurs toutes ces émotions vives et brutes qui, à ses yeux, font de la littérature une aventure sans âge et sans frontières.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s