Autour des livres
Laisser un commentaire

Autour des livres : Rencontre avec Marjorie Belisle, rédactrice professionnelle

Crédit : Instagram @marjoriebelis

Connaissez-vous le questionnaire de Proust ? Il s’agit de questions posées par l’auteur Marcel Proust, principalement connu pour sa majestueuse oeuvre À la recherche du temps perdu. Celles-ci permettent de mieux comprendre ou connaitre quelqu’un. Dans ce questionnaire, on y trouve des questions telles que La fleur que j’aime ou Mes héroïnes préférées dans la fiction. L’animateur littéraire Bernard Pivot s’est inspiré de ce questionnaire pour créer le sien, qu’il faisait passer à ses invités à son émission Bouillons de culture. C’est ainsi que m’est venue l’idée de créer un questionnaire Le fil rouge où on pourrait en apprendre davantage sur une personne, et ce, au sujet de ses habitudes de lecture, de création, d’organisations et au niveau de ses préférences littéraires.

C’est donc avec plaisir qu’on vous présente dans cette première édition les réponses de Marjorie Belisle, rédactrice professionnelle. Nous avons découvert Marjorie à coup de like sur Instagram. Le style de ses photos et surtout, ses choix littéraires nous ont amenées à se suivre mutuellement et à découvrir par le biais de ses photos plein de lectures potentielles. Marjorie travaille avec les mots à tous les jours, nous étions donc curieuses d’en connaitre davantage sur ses habitude d’écritures et de lecture.

1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture?

À 3 ou 4 ans, les matins très tôt, à feuilleter des livres alors que la maisonnée est encore endormie. Et un peu plus tard, les nombreuses visites à la bibliothèque du quartier avec ma mère.

2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture?

Enfant, je lisais partout, n’importe quand. J’étais fascinée par Anne… la maison aux pignons verts et je me suis plongée tête première dans la série du Club des Baby-sitters et les bouquins de la Courte Échelle. Puis, j’ai découvert La lumière blanche d’Anique Poitras et les livres de Judy Blume qui m’ont aidée à faire mon entrée dans l’adolescence. Maintenant adulte (ah!), aucun rituel particulier sinon qu’il doit y avoir un bruit de fond lors de mes lectures! Je lis encore partout et n’importe quand.

Capture d’écran 2015-09-25 à 12.57.05

Source : Instagram @marjoriebelis

3. As-tu une routine d’écriture, des rituels? Dans quel état d’esprit dois-tu être pour écrire?

J’écris de façon professionnelle et personnelle.

En tant que rédactrice à la pige, je tente le plus possible de suivre l’horaire de bureau de mes clients. C’est un contexte plus restrictif, mais qui me permet tout de même d’être créative au quotidien.

De façon plus personnelle, ça se passe spontanément sans que je m’y attende. Je traîne toujours un carnet au cas où. Eh oui, je trouve que j’écris mieux et que je suis plus inspirée quand je suis d’humeur nostalgique ou mélancolique, heureusement ou pas, ça arrive assez souvent!

4. Quels sont les livres qui t’ont donné envie d’écrire?

Bizarrement, ce sont les films et la télé qui m’ont donné envie d’écrire. Je me souviens d’avoir vu Le Jardin secret (basé sur le roman) et d’être montée en vitesse dans ma chambre pour écrire non-stop en spécifiant bien à ma mère qu’elle devait faire jouer son vinyle du Canon de Pachelbel à tue-tête pour me garder dans le mood. Je devais avoir 8 ou 9 ans. C’est là que j’ai compris que j’écrirais toute ma vie.

5. Quel est le livre qui t’a le plus fait cheminer personnellement et pourquoi?

Je considère que l’acte d’écrire est ce qui me fait cheminer le plus. Cependant, j’ai eu une adolescence en dents de scie où tout se passait à l’intérieur de moi, je bouillonnais. J’ai lu Edgar Allan Poe et j’avais l’étrange impression d’être comprise. Ça paraît intense, mais j’avais le sentiment que ça posait un baume sur mon incompréhension face à ce que je vivais et la solitude que je ressentais.

6. Si tu pouvais vivre dans un monde littéraire, ce serait?

Boston, à l’époque de Poe. Cette ville a connu son lot de grands auteurs et de poètes. Aussi, le Plateau du temps de Tremblay pour son bruit, son odeur et ses couleurs.

Crédit : Instagram @marjoriebelis

7. Quel livre relis-tu constamment sans même te tanner?

Toute l’œuvre de Dany Laferrière.

8. Quel est ton mot préféré de la langue française?

En ce moment, j’aime bien jarnigoine et barbe à papa!

9. Quel livre aurais-tu aimé avoir écrit?

Pas de livre en particulier. J’apprécie plutôt les styles et les façons de faire. La manière qu’a Annie Ernaux de se raconter sans heurter. J’ai enfin lu Delphine de Vigan et je suis demeurée fascinée. J’aime les auteurs qui se livrent et qui sont capables de tout déballer en maintenant une certaine sobriété.

10. Si tu écrivais ta propre biographie, quel serait le titre?

Sans fin.


Le fil rouge tient à remercier Marjorie pour sa participation à la série Autour des livres.

Pour la contacter, visitez son site web de rédaction (où vous apprendrez plein de trucs intéressants sur la langue française !) http://www.marjorieb.ca et suivez la sur Instagram/twitter @marjoriebelis

This entry was posted in: Autour des livres

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s