Auteur : Le fil rouge

Entrevue avec Charles Quimper, auteur de Marée montante

En avril, nous avons lu, avec notre groupe du samedi de nos clubs de lecture, le roman Marée montante de Charles Quimper publié chez Alto. Nous avons eu la chance de lui poser quelques questions concernant son processus de création et son roman pour offrir à nos abonnées avant la séance. On a donc décidé de partager le tout avec vous aussi! Les abonnées ont été unanimes; nous avons été chamboulées par ce roman, des plus touchants, qui raconte l’histoire d’un père qui a perdu sa petite fille Béatrice. Il y a un flou dans le roman entourant la mort de la petite fille, on ne sait jamais vraiment les raisons de son décès, mais l’important n’est pas là. Marée montante, nous entraine littéralement dans le courant de l’eau de la douleur du père. On navigue avec lui dans ses moments d’égarement, de folie, de grande noirceur et surtout, de pure tendresse. Ce roman, très court, est dense et, malgré la dureté du thème, on se sent ému. Au fond, on sent que ce roman …

Entrevue avec Sara Lazzaroni : Dans le coffret littéraire d’octobre

Avec nos coffrets littéraires, on essaie tout le temps d’offrir la meilleure expérience de lecture possible, outre la lecture du roman. Alors que le choix d’aimer un livre ou non est très personnel, on croit que la valeur et les thèmes d’un livre peuvent être perçus et compris, que vous aillez apprécié votre lecture ou pas. C’est pourquoi nous essayons – et avons presque toujours réussi- à avoir une entrevue avec l’auteur-e du roman du mois, question d’entrer dans l’intimité du roman, de l’auteur-e et mieux en comprendre l’écriture et les motivations. En octobre 2016, nous avions choisi Okanagan, de Sara Lazzaroni. Dans ce bouquin, un souffle puissant nous rappelle de vivre intensément, d’oser, de croire en soi, de partir en voyage et de nous aimer par-dessus tout. Sara Lazzaroni a aussi une plume des plus poétiques et jolies qui soient, donc laissez-vous entraîner dans ce voyage initiatique à travers l’Ouest canadien, où la cueillette de cerises devient prétexte à se découvrir et à s’émanciper. Voici l’entrevue que nous avions réalisée avec la généreuse Sara. …

S’offrir une expérience de lecture personnalisée en 3 étapes

Lorsque nous avons décidé de nous lancer dans la grande aventure que sont les coffret littéraires Le fil rouge, nous savions déjà que nous voulions donner une place importante non seulement à la littérature québécoise, mais aussi aux produits faits ici, aux artisans qui travaillent fort pour offrir des produits de qualité et qui font tourner l’économie d’ici. En plus, il y a tellement de beaux produits faits au Québec. Pourquoi aller voir ailleurs lorsqu’on peut offrir une expérience de lecture complète avec des produits et des livres d’ici? Si, vous aussi, vous avez le goût de personnaliser votre propre expérience de lecture, on vous propose quelques produits d’ici qui vous permettront d’adoucir vos moments de lecture et de détente. Le confort Le confort, lorsqu’on lit, c’est primordial. Parce que peu importe l’évasion que nous offre un livre, lire sur une chaise inconfortable durant des heures rend l’expérience un peu moins agréable. Qu’est-ce que ça prend pour être confortable lors de sa lecture? Ça, ça dépend de chacun. Pour nous, l’important c’est de s’asseoir confortablement …

Entrevue avec Fanie Demeule : Dans le coffret de septembre

Quand nous avons appris que notre fileuse Fanie allait sortir un premier roman, on a tout de suite su que nous devions le mettre dans un coffret. Sans même l’avoir lu, nous savions déjà que ça allait être une valeur sure et nous ne nous sommes clairement pas trompées. Déterrer les os est un magnifique roman, vrai, intime et touchant. Pour reprendre les mots que nous avons utilisé dans notre mot de M&M : On était unanime, son roman, Déterrer les os, était totalement en lien avec notre mission de bibliothérapie des coffrets. C’est une lecture touchante et brutale qui vient raconter les rapports d’une jeune fille à son corps, qui devient une prison qu’elle tente de contrôler. Entre angoisse, peur et désir, la narratrice nous entraîne dans son inconfort physique comme mental qui peut tous nous toucher. Les thèmes qu’abordent un roman et les émotions qu’il nous fait ressentir sont vraiment les deux choses qui nous permettent de choisir, chaque mois, un roman. Nous croyons fortement que c’est la seule façon possible de bien …

Autour des livres : rencontre avec Ariane Gagnon, collaboratrice chez Le Fil rouge

1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? Je crois que c’est celui, à 7 ans, de lire Anne, la maison aux pignons verts lors de mon premier voyage à l’Île-du-Prince-Édouard. 2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? Enfant, j’ai eu la chance immense d’avoir une maman qui me lisait des livres à l’heure du coucher et qui en faisait un art! Elle avait des voix pour chaque personnage et elle faisait même des bruitages! Avec elle, j’ai appris beaucoup de livres pour enfants par coeur. Maintenant, pour être honnête, je n’ai aucun rituel. Je peux lire n’importe où, n’importe quand, et peu importe le bruit ambiant. 3. As-tu une routine d’écriture, des rituels? Dans quel état d’esprit dois-tu être pour écrire? J’écris beaucoup mieux et de manière plus prolifique le matin, au réveil, quand tout est tranquille… et avec une (ou trois) bonne(s) tasse(s) de café noir dans le corps! 4. Quels sont les livres qui t’ont donné envie d’écrire? Honnêtement, …

Autour des livres : rencontre avec Evelyne de Biz et Thot

1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? Il faut savoir que ma mémoire fait défaut le plus souvent. C’est pour cela que je ne me souviens aucunement des soirées où ma mère me lisait des contes au lit. Je l’ai su d’elle. Cela dit, je me souviens avoir dévoré les magazines J’aime lire, ces petits livres rouges dans lesquels j’étais ravie de rencontrer, aux dernières pages, les méfaits de Tom-Tom et Nana. C’est ce magazine qui m’a appris à aimer la lecture. Les romans plus volumineux me semblaient ennuyants. 2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? Je suis devenue accro à la fiction à la fin du primaire. Les séries Amos Daragon et Harry Potter furent, comme pour d’autres enfants des années 1990, plus que des coups de cœur. Je lisais partout, tout le temps, à en manquer un spa party familial. Quand on me l’avait fait remarquer, ça m’avait bouleversée. Maintenant, j’essaie de lire partout, le plus souvent possible. C’est un peu plus difficile. 3. As-tu …

Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature livres suggestions pour soigner les coeurs brisée pour s'accepter Pour célébrer le pouvoir de l’amitié pour s'évader les livres qui font du bien introspection littérature québécoise littérature étrangère résilience

31 jours de bibliothérapie : l’intégrale

En décembre, nous vous avions offert, tout au courant du mois, 31 thématiques et une multitude de suggestions littéraires. Puisque 31 jours de bibliothérapie semble avoir été bien populaire, nous avons décidé d’en faire le récapitulatif, dans un simple article, question que vous puissiez vous y retrouver plus facilement. Vous n’avez qu’à cliquer sur le lien de chaque jour pour retrouver l’article et les suggestions littéraires qui y sont rattachés. Pour se plonger dans l’esprit des fêtes Pour revivre l’innocence des enfants Pour se réconforter après une mauvaise journée Pour aider à vivre un deuil, quel qu’il soit Pour faire le point sur notre vie Pour surmonter ses peurs, ou du moins essayer Pour quand vous avez envie de tout abandonner Pour grandir Pour les jours où l’anxiété prend le dessus Pour prendre le temps d’être, tout simplement Pour soigner les coeurs brisés Pour se calmer après une période stressante Pour voyager un peu, sans quitter son lit Pour trouver un sens à sa vie Pour s’accepter, un peu plus Pour se laisser inspirer Pour …

Autour des livres : rencontre avec Marie-Claire de chez Les libraires

Pour notre questionnaire Autour des livres, nous avons eu envie de jaser à quelqu’un qui travaille dans le milieu des livres et qui y fait bien sa place. C’est pourquoi nous avons décidé de nous entretenir avec Marie-Claire, coordonnatrice aux communications et au marketing chez Les libraires depuis un peu plus d’un an. Elle a d’ailleurs célébré son premier anniversaire au Salon du livre, là où nous avons eu la chance de lui parler, entre deux stands. Chez les libraires, Marie-Claire est responsable de « tout ce qui touche à la promotion de la coopérative Les libraires, qui regroupe plus de 100 librairies indépendantes au Québec, en Ontario et au Nouveau-Brunswick. Ça passe par la gestion des réseaux sociaux, les partenariats (notamment avec la Fabrique culturelle, l’émission Web Lire et le club de lecture de l’Émission Marina Orsini et des festivals, comme Métropolis Bleu et le FBDM), l’organisation de la Journée des librairies indépendantes. » En plus, elle tient aussi son propre blogue, Le guide pour la survie de la jeune adulte responsable  en plus de collaborer au …

En 2017, je lis un livre québécois par mois

Depuis 2015, Le fil rouge organise le défi Je lis un livre québécois par mois. Et nous continuons aussi cette année, voici la nouvelle édition 2017. Explication du défi  : Pourquoi renouveler encore une fois le défi littéraire « Je lis un livre québécois par mois »? Tout simplement, parce que Le fil rouge a pour mission d’inciter à la lecture, mais surtout d’encourager les gens à la lecture et les sensibiliser à la littérature québécoise. Je constate que malgré une grande variété de genres ou d’auteur-e-s, on retrouve encore certains préjugés face à cette littérature. Le défi est simple  : lire au minimum un livre québécois par mois. Tout comme l’année dernière, nous proposons comme contrainte le genre. Cependant, on vous avoue que notre but est tout simplement que vous lisiez un livre québécois! L’idée du genre vient du fait que parfois nous choisissons souvent le même type de livres. Ainsi, en renouvelant ce thème on vous encourage à redécouvrir des livres que peut-être vous n’auriez jamais osé lire! Une chose dont nous sommes certaines, c’est …

Ce qu’on a lu comme essai cette année #Jelisunlivrequébécoisparmois

Louba Je ne suis pas mère, je n’ai aucune certitude que je le deviendrai un jour, aucune. N’empêche que j’ai le droit de m’exprimer sur le sujet et que j’ai relu, pour une deuxième fois, avec grand plaisir, non sans être traversée par plusieurs émotions et quelques frissons, Les tranchées de Fanny Britt (et invitées Madeleine Allard, Isabelle Arsenault (illustrations), Marie-Claude Beaucage, Alexia Bürger, Annie Desrochers, Alexie Morin, Geneviève Pettersen et Catherine Voyer-Léger). Cet essai est nécessaire. Du moins, il te dit que tu as le droit d’être toi, d’être encore un peu plus toi. << […] ai-je besoin de savoir avec précision qui je suis et ce que je revendique, pour avoir le droit de le revendiquer ? >> Je suis la fille d’une mère, la nièce de plusieurs mères, la tante d’une petite merveille, la belle-sœur d’une mère et je suis cette femme qui court plus souvent qu’autrement après l’amour, tsé le vrai, le grand, l’authentique, le fou, dans un espoir pas si sourd que ça de peut-être bien fonder une famille moi …