Littérature jeunesse
Comment 1

De la grande littérature pour les petits

Ce n’est plus un secret pour personne : j’adore les albums pour la jeunesse. Et depuis quelque temps, je me passionne pour les livres qui sont issus d’un processus de réécriture, surtout les contes, dont les nouvelles versions réinventées abondent en ce moment en littérature jeunesse. Je suis curieuse de voir comment sont racontées les histoires qu’on connaît, ce que les auteurs contemporains en ont fait.

Au fur et à mesure de mes fouilles en bibliothèques, je me suis rendu compte que les adaptations ne se limitaient pas qu’aux contes, mais bien à de nombreux « classiques » ou œuvres majeures de la littérature française et étrangère, qui prennent d’assaut le jeune public en proposant des versions simplifiées, souvent magnifiées par de splendides illustrations, parfois humoristiques, de ces grandes œuvres littéraires.

L’album jeunesse permet, en mon sens, ce que d’autres genres littéraires ne permettent pas, et je parle du merveilleux mélange entre deux langages, celui de l’écriture et celui de l’illustration, qui jouent et se répondent l’un et l’autre. Cet amalgame crée une œuvre unique où l’imagination apparaît à son plus pur, ce qui fait l’originalité et la beauté de ces livres merveilleux, tous uniques.

Je vous propose donc un petit tour d’horizon de mes trouvailles, et j’espère que cela vous donnera envie de vous plonger à nouveau dans ces œuvres que vous connaissez, mais avec les yeux neufs d’un enfant (et comme les albums jeunesse s’apprécient vraiment par les yeux, je me suis permis de vous donner le loisir de les regarder à l’aide de nombreuses images issues des livres que j’ai choisis).

De grandes histoires d’amour20160214_093723
Tristan et Iseult, Annabel et la bête

J’adore Tristan et Iseult au point d’avoir chez moi plusieurs versions différentes. L’adaptation jeunesse que j’ai trouvée m’a plu, car elle rend très bien la complexité de l’intrigue et de l’amour des deux héros tout en étant agrémentée de belles illustrations qui couvrent très souvent toute la superficie de la double page. Une très belle manière de redécouvrir cette belle et tragique histoire!

20160214_093914 20160214_093858

Quant à Annabel et la bête, cette belle version du conte de La Belle et la bête, c’est un coup de cœur d’une auteure québécoise de chez nous, Dominique Demers, que j’admire depuis toujours. Celle-ci réussit vraiment bien à nous faire ressentir les émotions vécues par les deux personnages, et les illustrations viennent très bien accompagner le texte. Pour ceux qui connaissent le roman Là où la mer commence, de la même auteure, cet album est en quelque sorte un abrégé de cette belle histoire (que je vous conseille d’ailleurs vivement de découvrir!).

20160214_093842 20160214_093826 20160214_093806

Pour rigoler, des classiques réinventés
Roméo le rat romantique, Les Dix et Une Nuits, Tyrano de Bergerac : une préhistoire d’amour

                          20160214_093940 20160214_094151 20160220_081142

Des fois, certains auteurs décident qu’ils changent totalement ou en partie les histoires que l’on connaît. Et, je l’avoue, j’adore ça.

Cette très drôle version de Roméo et Juliette, je l’ai depuis l’école primaire dans ma bibliothèque et je suis incapable de m’en séparer. C’est que le jeune rat Roméo fait tant d’efforts pour attirer l’attention de sa belle Juliette et ne réussit qu’à faire des maladresses. Heureusement, Juliette le remarque et l’histoire se termine sur cette déclaration craquante :

— Je t’ai cadeau un apporté… bafouille le pauvre amoureux. Euh… Je veux dire… Je t’ai apporté un gradeau… Euh…
Un gradeau mour poi? cafouille Juliette à son tour. Oh! Poméo!
Nuliette!

20160214_09410320160214_094125

Juste à la lecture du titre Les Dix et Une Nuits, j’avais déjà l’impression que la lecture de cet album serait divertissante. Et en effet, j’ai été servie! Cette adaptation très libre et disjonctée des Milles et Une Nuits nous amène dans un univers tout à fait différent, dans lequel une princesse raconte des histoires d’insectes répugnants au sultan un peu bête afin d’étirer le moment d’aller au lit. On rit devant l’absurdité, mais surtout devant l’audace de cette version peu ordinaire de ce classique si connu.

20160214_094238 20160214_094228

Finalement, ayant un faible pour Cyrano de Bergerac, j’ai été conquise par cette drôle de version, dans laquelle Cyrano est un tyrannosaure. Gardant la forme poétique, mais changeant quelque peu les éléments de l’histoire (zombie et mouche tsé-tsé sont au rendez-vous), on rigole tout au long de cet album qui, lui, finit bien! De la même collection, je vous conseille également Le Tyranno nez rouge.

20160220_08120320160220_08122220160220_081234

Du doux plaisir pour les yeux
Cyrano, Babayaga

20160214_094311

J’en profite pour vous faire découvrir une illustratrice que j’adore, si vous ne la connaissez pas déjà, il s’agit de Rébecca Dautremer. Avec Taï-Marc Le thanh, elle offre deux des plus beaux albums jeunesse que j’ai rencontrés au fil de mes lectures. Leur Cyrano, d’ailleurs, est frappant par la beauté des illustrations qui nous offrent une nouvelle et poétique version de la célèbre œuvre de Rostand. Mon amour pour Cyrano est ici comblé.

20160214_09433420160214_094416 20160214_094402 20160214_094446

Toujours aussi grandiose et magnifique, l’histoire de Babayaga nous amène du côté de ce personnage issu des contes en la rendant touchante et humaine. L’album est à la hauteur de l’œuvre de Dautremer et Le thanh et vaut le détour. La magnificence des deux albums est d’ailleurs, je trouve, bonifiée par le fait qu’ils sont de très grande taille, rendant les illustrations encore plus belles, puisque gigantesques!

20160214_094516 20160214_094546

À l’échelle des petits

20160214_09472520 000 lieux sous les mers, Peter Pan, Frankenstein

Les trois prochains albums sont des adaptations simplifiées de grandes œuvres célèbres, afin de les rendre plus facilement compréhensibles pour de jeunes enfants. L’histoire reste la même, mais se veut à une « petite » échelle. Ici, le plus intéressant est le travail des illustrations accompagnant les textes, et qui propose des trésors d’imagination pour mettre en couleur et en forme les personnages que nous connaissons.

20160214_095031 20160214_095014 20160214_094957

Si beau ce Peter Pan! 

20160214_09491020160214_094930

Et ce Frankenstein saura être apprécié des petits parce qu’il présente l’histoire de façon réaliste, mais sans faire peur. Ici, les illustrations plus sombres et travaillées aident à créer une atmosphère inquiétante qui nous guide tout au long des pages.

20160214_09480220160214_094749

Pour mieux appréhender la vie

20160214_094618
Alice au pays du Cancer

L’appel à l’histoire d’Alice au pays des Merveilles est ici très justement utilisé. Tout au long de l’histoire, le recours au pays des Merveilles ou du Cancer permet d’expliquer à l’enfant la maladie d’un parent. J’avoue avoir particulièrement aimé les quelques pages où les miroirs sont conviés, objet dans lequel est métaphorisé le passage d’un pays à l’autre, d’un sentiment à l’autre pour la jeune fille qui apprend que sa mère est malade.

          20160214_094639 20160214_094645

Pour les « un peu plussss » grands

20160214_095052
Peter Pan, Robin des bois

Le plaisir de ces livres réside principalement dans le fait qu’ils sont longs, très longs. Ainsi, ils ne sont peut-être pas adaptés à de jeunes enfants (ou bien il faudra les étirer pendant de nombreux soirs avant d’en venir à bout). Ces réécritures sont cependant très proches de leur version originale, et ainsi elles nous tiennent en haleine du début à la fin. Peter Pan est divisé en chapitres, Robin des bois contient de nombreuses pages pleines de texte écrit en petits caractères. Mais dans tous les cas, ce sont deux belles entrées dans l’imaginaire de deux grands classiques de la littérature.


 (Peter Pan)

20160214_095229 20160214_095243

20160214_095352

(Robin des bois)

20160214_095122

Voilà! J’espère que ces quelques suggestions vous donneront envie de monter à la section « jeunesse » de votre bibliothèque et d’en repartir avec un, ou bien plusieurs, albums à découvrir. Et vous verrez, ce n’est pas le choix qui manque!

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s