Littérature jeunesse
Comments 3

Les prix littéraires qui réchauffent la gorge

Il n’aura fallu que cinq minutes avant que mon problème d’acheteuse compulsive et ma passion pour la littérature jeunesse ne s’allient lorsque j’ai aperçu que les plus récents nominés au prix littéraire des libraires jeunesse venaient de paraitre. Un gros cinq minutes pour que je me mette à fantasmer sur les deux romans que l’on annonçait dans la catégorie 12-17 ans. Cinq minutes avant que je passe une commande en ligne et que je me retrouve plus pauvre, oui, mais avec l’assurance que du grand allait me parvenir par la poste dans le bientôt. Les lauréats de cette année se séparent en deux catégories bien distinctes.  Une oeuvre d’Amélie Dumoulin, FémFé, a été choisie pour représenter la catégorie québécoise, tandis que, du côté des écrits internationaux, on retrouve Le soleil est pour toi, de Jandy Nelson. Deux romans très différents qui parlent d’adolescence, de découvertes et de grandes tristesses. Deux romans qui ont su me toucher à leur manière respective.

FémFé, c’est l’histoire d’une rencontre qui embellit l’existence, d’un amour puissant, mais également empli de doute. Un jour où elle parcourt le Mile-End, Fé est irrésistiblement attirée par un petit salon de coiffure aux allures incongrus. Ce salon de coiffure semble posséder une âme bien à lui. À l’intérieur du Salon Rosa, elle aperçoit une jeune fille qui parle au téléphone. Lorsque ses balades la ramènent inévitablement devant ce salon plein de vie, Fé n’hésite pas et s’élance à l’intérieur. De toute façon, elle avait bien besoin d’une coupe de cheveux, non? Le salon Rosa lui fait découvrir deux êtres d’exception: Michel, coiffeur de profession aux origines péruviennes et Félixe, sa fille de 16 ans qui exerce le même métier que lui. Après seulement quelques instants passés en leur compagnie, Fé tombe sous leur charme. Il n’en faut pas plus pour l’amener à se faire couper les cheveux semaine après semaine dans le but de revoir Félixe, qui l’a marquée plus qu’elle ne le croit. Au fil des semaines, il devient évident que Fé aime Fé(lixe). Mais cet amour est-il réciproque?

Il ne s’agit pas ici d’une histoire qui parle de l’homosexualité et de son acceptation, mais plutôt d’amour, point. Ici, nulle place pour les jugements ou les craintes associées aux préjugés de l’entourage. Dans FémFé, on parle d’amour qui nait, de rêves qui se brisent, de doutes et de fuite. Comment aimer à 15 ans et des poussières? Comment aimer lorsqu’on ne se comprend plus? Lorsque l’amour fait trop mal et que notre famille se défait sous nos yeux?

Le roman d’Amélie Dumoulin se caractérise par sa douceur, par ses émotions et ses mots doux qui effleurent le coeur. On ferme l’ouvrage avec le sourire, heureux d’avoir pu être les témoins silencieux d’un amour jeune et plein d’espoir.

Le soleil est pour toi m’a aussi charmée d’une incroyable façon. Ce roman nous fait vivre au sein de la famille de Noah et de Jude, deux jumeaux fusionnels. À 13 ans, Noah dessine tout ce qu’il peut trouver, passant des heures à observer par la fenêtre les cours qui s’offrent dans l’institut d’Art qui voisine sa maison. Sa sœur, au contraire, vit passionnément, découvrant l’amour des garçons, les fêtes et la mode. Trois ans plus tard, cependant, tout semble avoir changé. Qu’est-il arrivé à la mère des jumeaux? Depuis quand Jude traine avec elle le fantôme de sa grand-mère? Quel événement a pu miner ainsi la relation qui unissait Noah et Jude?

Un récit teinté de magie, d’art, d’amour, un hymne à la famille et à la beauté des œuvres. On lit avec intensité ce livre écrit pour les adolescents. Il possède une âme propre, qui nous mène à la rencontre de personnages touchants. On aime particulièrement la place qui est donnée à l’art dans les pages de cet ouvrage. On ressent avec force combien l’art peut sauver, ou détruire.

Deux petits bijoux jeunesse à découvrir rapidement.

Advertisements
This entry was posted in: Littérature jeunesse

par

Andréanne a toujours été décrite par sa mère comme étant quelqu’un d’intense. Elle, se considère plutôt comme une passionnée. Passionnée des livres, les premiers amours de sa vie. Les trompeurs de solitude, les créateurs de grandes espérances, les générateurs de grandes tristesses, aussi. Passionnée des voyages, des horizons infinis, des rencontres dans toutes les langues. Des chocs, des déséquilibres qui surviennent au cœur des autres continents, comme au sein de sa propre ville. Passionnée de l’enseignement, de la culture qu’elle arrive à transmettre aux esprits qui s’ouvrent, des rires qu’elle crée, des grandes illuminations qui éclairent les regards de ses petits élèves. Passionnée de la vie et de sa beauté, de son incroyable grandeur et de son incomparable cruauté. Passionnée.

3 Comments

  1. Kim Magloire says

    Salut, tu as commandé Le soleil est pour toi sur le site internet de Renaud-Bray et ils te l’ont envoyé avec l’étiquette coup de coeur dessus ?

    Je demande, parce qu’avant lorsqu’on commandait des livres coup de coeur sur leur site internet, les livres étaient envoyés sans les étiquettes coup de coeur….

    J’aime

    • Andréanne Lauzon says

      C’est bel et bien le cas. Le collant était apposé sur le livre, alors que j’ai reçu le tout par la poste.

      J’aime

  2. Kim Magloire says

    Ah, c’est bon à savoir !

    Ils ont du faire ce changement lorsqu’ils se sont fusionnés avec Archambault…

    Pour avoir un livre avec l’étiquette coup de coeur dessus, je n’aurai plus besoin d’aller directement en librairie, il n’y aura qu’à le commander sur internet !

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s