Au-delà des livres
Comments 2

L’audace d’être un littéraire

Des études littéraires? Pourquoi?

À ma première journée universitaire, j’ai eu un cours de création littéraire. D’entrée de jeu, le professeur nous a demandé pourquoi nous avions choisi des études littéraires. Quelqu’un a dit que c’est parce qu’il aimait lire, un autre, qu’il aimait écrire.

Mais le professeur a insisté. Pourquoi sommes-nous ici?

La classe est restée silencieuse un moment. Je pense que personne ne le savait vraiment. Le professeur a continué de nous regarder avec un sourire en coin. Et il a fini par nous dire : « Mais c’est parce que vous êtes audacieux! » Au début, je pense que personne n’a vraiment compris. Audacieux de quoi? Pourquoi? Il nous a expliqué sa façon de voir les choses, mais voici ce que j’en ai retenu.

Parce qu’il ne peut en être autrement.

Choisir d’étudier en Littérature, c’est sans cesse se faire demander « Pourquoi? » On ne demande pas à un étudiant en médecine pourquoi il a choisi cette branche : c’est bien évidemment parce qu’il veut améliorer la vie des gens. Un étudiant en Littérature, lui, que veut-il, que souhaite-t-il faire de sa vie? La réponse est bien souvent qu’il ne le sait même pas lui-même.

large-3

Photo prise sur Weheartit.com.

Si l’on choisit la Littérature, c’est bien avant tout par passion. On est conscient que les débouchés sont limités et l’on connait tous cette image clichée de l’artiste pauvre qui arrive à peine à vivre. Toutefois, nous, les littéraires, nous sommes des rêveurs. Nous sommes conscients que le précipice dans lequel nous nous jetons est plutôt élevé, mais nous sautons quand même. C’est un peu ça la beauté de la vie : arrêter de se poser des questions et sauter.

Étudier la Littérature, c’est audacieux parce qu’on se fait confiance, parce qu’on étudie une passion plutôt qu’un métier. Et tant pis si l’argent ne coule pas à flots : l’amour et la passion déborderont de nos pores de peau.


cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements

2 Comments

  1. C’est tout?
    J’espère que vous avez été plus volubile dans vos dissertations!
    Entendez-vous mon ton de blague?
    C’est qu’en tant que « littéraire », j’en veux plus. En lire plus. Comme on se regarde dans un miroir. Un peu plus longtemps que dix secondes s’il vous plaît.
    Développez.

    J’aime

  2. Stéphanie Murphy says

    Je songe débuter un bac en études littéraires sous peu et j’ai 36 ans. Audacieux…oui !! Pour avoir étudié dans un autre domaine avant, j’ai fini par comprendre, malheureuse, que ce qui importe ce n’est pas les statistiques et les débouchés, mais d’écouter notre intuition, nos rêves. Pour moi, la littérature, c’est un peu comme un monde parallèle qui me permet de m’évader. Je ne me vois pas ailleurs même si je ne sais pas vraiment où tout cela va me conduire 🙂

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s