Autour des livres
Laisser un commentaire

Autour des livres : rencontre avec Mireille Bertrand, attachée de presse

Mireille Bertrand oeuvre comme attachée de presse dans le domaine du livre depuis près de 30 ans. Débutant sa carrière aux éditions françaises, c’est auprès des plus grands éditeurs qu’elle apprend le métier ;  Larousse, PUF, Actes Sud, L’École des loisirs, Armand Colin, Québec Amérique, etc. Grande passionnée, elle décide ensuite de voler de ses propres ailes en fondant sa propre entreprise dans le milieu du livre. Nous lui avons donc soumis notre fameux questionnaire Le Fil Rouge, afin de mieux connaître ses goûts et ses habitudes en ce qui concerne la lecture et l’écriture.

1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture?

En 4e année du primaire, j’avais gagné un prix et mon professeur avait ouvert sa belle grande armoire en bois gardée sous clé dans laquelle se trouvaient plusieurs items tous intéressants pour des jeunes de mon âge. Je me souviens avoir choisi un très bel album (il était très grand), et il s’intitulait: Une poule, un oeuf et un bâton. Je me rappelle de l’avoir lu des dizaines et des dizaines de fois. 

 2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant ? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture?

J’ai institué un rituel de lecture avec mes enfants lorsqu’ils étaient jeunes, une lecture chaque soir avant le dodo. Mais dans mon temps, ça existait peu. Tout ce que je me souviens, c’est que mon père avait acheté, autour de mes 12-13 ans, une encyclopédie illustrée en plusieurs volumes et  j’ai dévoré ces livres qui traitaient de tous les sujets (géographie, histoire, santé, sciences, géologie, mathématiques, etc.).

Oui, maintenant, j’ai un rituel de lecture. Je lis tous les soirs avant de me coucher, et une heure ou deux durant le week-end. En plus de lire tous les livres dont je m’occupe en tant qu’attachée de presse.  Et lorsque je suis en vacances, je me perds dans les livres durant des jours ….

 3. As-tu une routine d’écriture, des rituels ? Dans quel état d’esprit dois-tu être pour écrire?

J’ai déjà écrit un livre,  en 2006.  À ce moment-là, je me suis donnée une discipline d’écriture avec beaucoup de rigueur. J’écrivais le matin, tôt. Sinon, j’écris pour moi, dans un carnet où prennent forme certains poèmes, ou simplement des petites pensées. Également, je garde en note des citations d’écrivains que je trouve jolies.

4. Quels sont les livres qui t’ont donné envie d’écrire ?

Le titre Paroles d’hommes, de Mathias Rioux chez Québec Amérique m’a donné le goût d’écrire par la suite L’obstacle d’une différence, chez Québec Amérique également (même collection). Les livres de bons écrivains m’inspirent beaucoup, m’émeuvent… mais pas nécessairement pour écrire. Certains livres m’amènent souvent à la réflexion.

5. Quel est le livre qui t’a le plus fait cheminer personnellement et pourquoi ? 

Plus jeune, Le petit prince, de Saint-Exupéry. Ensuite, Le matin des magiciens, de Pauwel et Bergier. Principalement « L’admirable texte de Gustav Meyrink ». Ces deux livres parce qu’ils m’ont aidé à cheminer, à comprendre qui je suis et pourquoi j’existe, afin de poursuivre une belle évolution. Le livre Le matin des magiciens fut mon livre de chevet durant près de dix ans.

 6. Si tu pouvais vivre dans un monde littéraire, ce serait lequel ?

Je peux dire que j’ai la chance de pouvoir le vivre à chaque jour. Mon amoureux est poète et directeur littéraire d’une maison d’édition, et je suis attachée de presse dans le milieu du livre. Notre environnement est baigné d’amis écrivains, où les discussions autour de la littérature nous nourrissent et nous emplie de bonheur.  

7. Quel livre relis-tu constamment sans même te tanner ? 

Poésie complète d’Arthur Rimbaud mais aussi, pour une toute autre raison, Dialogues avec l’ange – édition intégrale (Aubier).

8. Quel est ton mot de la langue française préféré ?

Il y en a plusieurs. Voici l’un d’eux: splendeur.

 9. Quel livre aurais-tu aimé avoir écrit ?

Les misérables, de Victor Hugo.  

 10. Si tu écrivais ta propre biographie, quel serait le titre ?

«Ma vie, sans artifice» 

les coffrets le fil rouge, boites à abonnement, les livres qui font du bien,

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s