Défis littéraires
Comment 1

Nos suggestions de roman écrit par une femme pour le mois de mars du défi #jelisunlivrequébécoisparmois

le fil rouge, le fil rouge lit, littérature québécoise, la peuplade, mylène bouchard, l'imparfaite amitié, amour, désir, roman qui parle d'amitié, roman qui parle de désir, correspondance, Prague,

Pourquoi mettre encore comme contrainte un «roman écrit par une femme» pour le mois de mars ? Je ne vous le cacherai pas, je suis féministe et c’est l’une des valeurs du Fil rouge. Vous pourriez constater que lorsque nous nommons des classiques, ce sont souvent des livres écrits par des hommes qui nous viennent en tête. Faites le test vous-même.

Je juge important de souligner le travail de toutes ces femmes québécoises et c’est pourquoi je vous invite à lire un livre écrit par une femme.

Je vous invite également à partager vos lectures sur notre groupe «Un livre québécois par mois», ainsi que sur instagram avec le #lefilrougelit !

Les lectures ou suggestions des fileuses :

  • Ma lecture sera Partir de rien de Maude Nepveu-Villeneuve. Tout simplement parce que c’est un roman que j’ai reçu dans l’un des coffrets littéraires du Fil rouge. Je me dis que ça doit être un bon choix !
  • La lecture de Martine« Ce mois-ci est définitivement le plus facile! Il suffit simplement que ma vie continue exactement comme elle est depuis quelques années pour réussir ce bébé-fafa défi. C’est important pour moi et dans ma vision éditoriale du Fil Rouge, de mettre de l’avant des œuvres écrites par des femmes, tout simplement parce qu’en littérature aussi, nous sommes mal représentées dans les médias, les institutions, etc. Bref, ce mois-ci, je pense lire le tout dernier roman d’India Desjardins, La mort d’une princesse. Ce livre semble correspondre à ce que j’ai besoin en ce moment : du divertissement léger qui fait du bien. On s’en reparle a la fin du mois 😉 »
  • Émilie Ratté lira L’imparfaite amitié de Mylène Bouchard.
  • Caroline Matte lira  La mort d’une princesse d’India Desjardins.
  • Marjorie Belisle lira Les murailles d’Érika Soucy : «fait trop longtemps qu’il me zieute dans la bibliothèque».
  • Anne-Mary Shink lira Les tranchées de Fanny Britt.
  • Amélie Panneton lira Au péril de la mer de Dominique Fortier.
  • Laurence Lacroix lira Et au pire on se mariera de Sophie Bienvenu.
  • Karine Ruest lira Hiroshimoi de Véronique Grenier.
  • Clara Lagacé lira Oscar de Profundis de Catherine Mavrikakis.
  • Marjorie Réhaume lira Prague de Maude Veilleux.
  • Andréanne Lauzon lira La corde à danser de Nathalie Loignon.
  • Alexandra Girard lira Manuel de résistance féministe de Marie-Ève Surprenant.
  • Vanessa Coutu : «Je vais m’initier à l’univers d’Annie-Claude Thériault par Les filles de l’allemand, l’histoire de sœurs jumelles séparées durant leur enfance, une histoire générationnelle tragique. Je suggère aux lecteurs/lectrices du blogue de découvrir Les maisons de Fanny Britt, Hiroshimoi de Véronique Grenier & Déterrer les os de Fanie Demeule.

D’autres suggestions de lectures :

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s