Littérature étrangère
Comment 1

Françoise et Marie-Reine

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Reine, Françoise de Luca, Les Éditions marchand de feuilles, amitié, amies, meilleures amies, passage du temps, nostalgie, littérature étrangère

L’amitié est un thème courant dans plusieurs romans, mais rarement est-elle le cœur d’une histoire, la raison d’être de deux personnages qui ne partageront qu’une amitié pure, simple et parfois cruelle. Françoise de Luca nous rappelle l’importance et l’influence des amitiés de notre enfance sur le reste de nos vies grâce à son roman Reine.

Son écriture est fluide comme une longue rivière sur laquelle je me suis laissée glisser doucement.

Notre amie Françoise

Ce roman est écrit à la première et deuxième personne, la narratrice s’adresse au lecteur comme s’il s’agissait de son amie d’enfance : Marie-Reine. Cela ajoute une sensibilité et une pureté au texte, car l’auteure crée un espace intime et privé entre deux personnes, oubliant le reste du monde.

Je ne sais pas à quel point l’auteure et le personnage de Françoise sont différents, mais la Françoise que j’ai appris à connaître dans ce roman est charmante. Douce, généreuse et fondamentalement gentille, elle vit la majeure partie de son enfance à travers les yeux de son amie Reine, qu’elle idolâtre. J’y ai retrouvé la pureté et la naïveté de l’enfance, Françoise serait prête à tout pour son amie. Parfois, c’est crève-cœur de réaliser que Françoise vit à travers son amie, qu’elle se perd dans cette relation qui la consume.

Malgré le passage des années, elle conserve une profonde admiration et un amour indéniable pour cette femme qui a marqué sa vie.

Notre amie Marie-Reine

Marie-Reine est fougueuse, enflammée, intense. Elle est insaisissable. Sa vie est parsemée d’embûches dès sa plus tendre enfance. Ces épreuves façonnent sa personnalité qui la pousseront à s’éloigner de ses proches et de son enfance dans laquelle Françoise fait partie.

Toute sa vie, ses histoires de cœur, ses ruptures, ses jobines, ses autres amitiés sont racontées à travers le regard de son amie. J’apprends alors à la connaître, mais aussi à m’imaginer qui elle est sans Françoise. J’essaie de décrypter ses motivations, ses intentions, ses gestes. Aurait-elle raconté la même histoire que celle racontée?

Après

Ce roman nous ramène à l’essentiel : deux femmes, l’épreuve du temps, les épreuves de la vie. La simplicité et l’efficacité des mots nous transportent dans un univers délicat et privé. Les phrases sont poétiques, simples et poignantes.

Elle m’a fait sourire, grimacer, mais surtout, elle a ramené en moi de lointains souvenirs d’enfance. J’ai repensé à ces amitiés effacées par les années, brisées par des chicanes parfois purement puériles ou encore simplement en dormance. J’ai songé à ma définition de l’amitié, de ce que je cherche dans ces relations qui ne deviendront jamais amour, mais qui marquent malgré tout mon parcours. Car l’amitié que décrit l’auteure n’est pas parfaite. Bien au contraire, et c’est ce qui en fait une histoire extraordinaire et belle.

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s