Littérature étrangère
Laisser un commentaire

L’âme des horloges

L’avenir ressemble beaucoup au passé.

Dès la lecture de cette phrase, je me suis dit que ce livre allait répondre à mon besoin de fantaisie. Je croyais me retrouver dans un univers à la Diana Gabaldon, même si je n’en ai jamais lu. Je croyais qu’il allait y avoir des retours en arrière, des voyages dans le futur. Eh bien, ce fut tout le contraire! Pas de quétaineries ou de moments clichés, alors que je tombais en amour avec la bouillonnante Holly, adolescente amoureuse d’un jeune homme adulte dans les années 80.

Tout commence par une dispute

C’est à la suite d’une chicane avec sa mère que Holly décide de quitter le nid familial. Malheureusement, cette décision amènera plusieurs conséquences. Lors de cette fugue, Holly pensera au passé, lorsqu’elle entendait des voix qui referont alors surface. Ces voix seront appelées plus tard les voix de la radio. Ce qui amènera aussi la disparition mystérieuse de son petit frère.

Alors que je croyais continuer d’être sur les traces de Holly, les parties du roman suivantes avancent dans les années (et même dans un futur que nous ne connaissons pas encore). Les autres parties ont pour personnages principaux les gens qui entourent Holly avec les années (son petit ami journaliste international, son meilleur ami écrivain, etc.). Holly sera toujours présente dans chacune des parties et elle apportera le mystère qui l’entoure. Holly se découvrira des dons de médium et fera le tour du monde (accompagnée de sa fille et de son meilleur ami) grâce à son livre « Les voix de la radio ». Et plus les chapitres avancent, plus les fantômes de son passé feront surface.

Mais…

Le roman ne m’a pas du tout emballée. Déjà, il est énorme, mais surtout très lourd. Je crois que c’est une erreur de la part des Éditions Alto d’avoir choisi une couverture rigide pour ce roman, en plus d’un papier lourd. Personnellement, ça n’a pas aidé à apprécier ma lecture. Je me suis également créé trop d’attentes. Oui, il avait un côté fantastique, le problème est que je n’ai pas compris l’univers de l’auteur. Pourtant, j’entends beaucoup de bien de celui-ci. Malheureusement, il n’a pas comblé mes attentes. Reste que j’étais tout de même curieuse de comprendre le mystère qui entourait cette Holly. Pourquoi suivais-je les traces de son mari, ou encore de son meilleur ami? J’avais parfois l’impression que l’auteur s’était un peu éparpillé dans son monde. Il y a certains passages qui n’apportaient pas grand-chose à mon avis, ou je ne comprenais pas pourquoi on devait s’intéresser à d’autres personnages que Holly étant donné que tout tourne autour d’elle. J’ai cependant apprécié l’univers futuriste que l’auteur m’a présenté. Je le trouve même très réaliste, ce qui est effrayant!

Vous, que faites-vous lorsque vous lisez un livre qui ne vous emballe pas? Est-ce que vous persévérez pour le terminer, ou vous abandonnez votre lecture?

Je tiens à remercier les Éditions Alto pour cette lecture!

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s