Réflexions littéraires
Comments 2

Les résolutions littéraires des fileuses pour 2019

Ariane : En 2019, j’aimerais privilégier la lenteur. Prendre le temps de savourer les œuvres littéraires, de décortiquer des essais complexes, d’errer longtemps dans chaque case de bd. Donc, pas de nombre de livres précis comme but à atteindre pour moi cette année!

Frédérique L. : Ma résolution personnelle pour l’année à venir est de terminer la suite d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust, que j’ai déjà entamée. Aussi, j’aimerais partir à la découverte d’Elena Ferrante pour approfondir, avec ses romans, le thème de l’amitié.

Virginie : Juste garder l’équilibre et ne tomber ni dans le trop ni dans le trop peu. Continuer à lire de tout sans préjugés. Enfin finir Dune.

Marie Anne : Mes résolutions ont toujours porté sur la quantité de livres que je pouvais gober en une année, et je crois qu’il est temps que j’arrête de me créer un univers de compétition autour du nombre de lectures que je fais. Cette année, je prends le temps de me poser quand je lis.

Camille B : en 2019, j’aimerais lire plus! Lire plus de tout. Quand je n’ai pas nécessairement le temps ou l’envie de lire un roman, j’aimerais me tourner vers les romans graphiques ou encore la poésie. Être plus curieuse et aventureuse. Je dois arrêter de trop me fier aux commentaires des autres pour sélectionner mes prochaines lectures.

Martine : En 2019, j’aimerais lire davantage à l’extérieur de mon lit! Blague à part, j’ai perdu l’habitude de lire dans les lieux publics et comme je passerai beaucoup de temps dans les transports en commun, je souhaite renouer avec cette habitude de me plonger dans une oeuvre sans me soucier de ce qui m’entoure. J’aimerais aussi « magasiner » sur ma liste Want To Read de Goodreads, au lieu de continuellement la remplir!

Caroline L. : Je ne tiens jamais mes résolutions et en faire les condamne presque automatiquement. Donc sans formuler de résolution précise, j’écris en ce moment, ça se passe bien et j’espère continuer comme ça en 2019.

Marika : Pour 2019, je me souhaite de lire davantage de littérature québécoise. J’ai tendance à vouloir rattraper le temps perdu en lisant des classiques que je n’avais pas encore découverts. J’aimerais apprivoiser les nouveaux auteurs et les nouvelles autrices de chez nous. Finalement, j’espère mettre de l’ordre dans mes poèmes éparpillés. Après tout, un recueil se cache peut-être là-dessous.

Camille M : À l’aube de cette nouvelle année, je prends la résolution suivante : lire davantage de littérature étrangère. Depuis quelques années, je me vautre dans le «confort» de la littérature québécoise et je sens que j’ai envie de m’en échapper un peu, de prendre du recul. Pas définitivement, on revient toujours à ses racines… mais j’ai envie de voyager par la lecture.

Joëlle : En 2019, c’est définitivement ma PAL qui doit en prendre un coup. Je veux non seulement la faire descendre, mais aussi acheter moins de livres et aller plus souvent à la bibliothèque. Côté écriture, je me suis procuré un petit cahier que j’ai l’intention de remplir en faisant des exercices pour travailler mon style.

Anaïs : Pour 2019, je veux lire une bonne brique puisque j’ai tendance à écarter les gros romans par paresse. Je me lance aussi le défi d’essayer des auteurs et autrices hors de ma zone de confort, que je n’ai pas l’habitude de lire. Et j’aimerais essayer de trouver une série qui va me plaire pendant plus de 2 tomes. Finalement, je veux découvrir plus de littérature pour les 12-15 ans.

Advertisements
This entry was posted in: Réflexions littéraires

par

Le fil rouge est un blogue littéraire créé par deux amies, Marjorie et Martine, toutes deux passionnées par la littérature et par les vertus thérapeutiques de celle-ci. Notre approche face aux bouquins est liée à la bibliothérapie, car nous pensons sincèrement que la lecture procure un bien-être et que les oeuvres littéraires peuvent nous aider à cheminer personnellement. Nous tenons aussi à partager notre amour pour les bouquins, l’écriture, la création et sur les impacts positifs de ceux-ci sur notre vie et notre bien-être. Notre mission première est de favoriser la découverte de livres et de partager l’amour de la lecture, car ceux-ci peuvent avoir des impacts sur nos vies et sur notre évolution personnelle. Que ce soit le dernier roman québécois qui fait parler de lui, le vieux classique, le livre de cuisine ou bien même le livre à saveur plus psycho-pop, chez Le fil rouge, on croit fermement aux effets thérapeutiques que peuvent apporter la lecture et la littérature. Voilà pourquoi les collaboratrices et les cofondatrices se feront un plaisir de vous faire découvrir des bouquins qui leur ont fait du bien, tout simplement.

2 Comments

  1. Ping : En 2019, je lis un livre québécois par mois | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s