Littérature québécoise
Comments 2

Ma première lecture du Seigneur des anneaux

Je me considère comme une fan de la franchise du Seigneur des anneaux! J’ai vu les films plus d’une fois; je suis même allée voir les concerts symphoniques reprenant la musique des films et j’ai rencontré Elijah Wood lors de son passage au ComicCon de Montréal en 2019! Mais – sacrilège! – je n’avais jamais osé plonger dans les romans!

Puis, lors de mon dernier passage à la librairie de livres usagés de mon quartier, je suis tombée sur une copie du premier volet de la trilogie et j’ai finalement accepté de relever le défi!

Voyage au pays des Hobbits 

Je vais être honnête, la brique me faisait un peu peur. Je n’étais plus habituée de me plonger dans des romans de plusieurs centaines de pages de ce genre et j’appréhendais le temps que j’allais devoir consacrer à cette œuvre. Puis j’ai lu la première page, la deuxième, et ainsi de suite jusqu’à la fin et en beaucoup moins de temps que je ne me l’étais imaginé avant de commencer!

Il ne faut pas se mentir, les descriptions sont parfois longues et très détaillées, ce qui peut alourdir la lecture. Malgré tout, elles permettent d’imaginer exactement le monde créé par J.R.R. Tolkien et de se transporter dans un univers complètement magique. J’avais rarement voyagé aussi loin en lisant un livre! Alors qu’au début cela pouvait sembler constituer un obstacle, ça s’est finalement avéré être l’une des plus belles forces du livre selon moi. Sans tous ces détails et cette ambiance fantastique, l’histoire aurait moins d’impact. Parfois, je crois qu’il faut revenir à une lecture plus contemplative, car prendre le temps de plonger dans un monde imaginaire demande ce genre de descriptions longues et élaborées.

Ce livre est tout simplement fascinant: la quête des héros est parsemée d’embûches et de défis, et nous aspire dans une aventure extraordinaire à couper le souffle.

Un classique?

Je crois que c’est un livre à lire au moins une fois dans sa vie, surtout si on est amateur de fantastique. L’univers de J.R.R. Tolkien est complet, riche et fascinant. Nous connaissons tous les grandes lignes de l’histoire, avec l’anneau, les Hobbits, les Elfes et Sauron, mais le monde du Seigneur des anneaux ne se limite pas qu’à cela et c’est pour cela qu’il faut continuer de s’intéresser aux livres.

Ce n’est clairement pas dans cet article que je ferai l’analyse de la complexité et du symbolisme de l’œuvre: il existe des thèses de maîtrise complètes sur le sujet! Toutefois, j’espère pouvoir vous convaincre de plonger dans l’aventure et découvrir un monde tout simplement grandiose et extraordinaire!

Avez-vous lu la trilogie du Seigneur des anneaux? La considérez-vous comme un classique de la littérature?

2 Comments

  1. Ping : Quelques lectures pour passer à travers de l’isolement social | Le fil rouge

  2. Il me reste le troisième tome à lire! Je savoure les moments avec ces livres. Je pense que, pour apprécier les longues descriptions et la plume dense de l’auteur, il ne faut pas lire Le Seigneur des anneaux pour s’en débarrasser, pour dire qu’on l’a lu : ce serait beaucoup trop décourageant! Il faut prendre le temps et l’aborder avec un esprit ouvert. En même temps, on a aussi le droit de sauter quelques lignes si on est pris dans l’histoire et qu’on veut que ça avance peu plus vite!

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s