Essais
Comment 1

La supplication à travers les yeux des victimes de Tchernobyl

Le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, la Supplication, Svetlana Alexievitch, J'ai Lu, catastrophe nucléaire,Tchernobyl, Mort, Témoignage, essais

En mai dernier, j’ai été happée, comme plusieurs autres, par la mini-série Tchernobyl de HBO qui revisite l’accident nucléaire de 1986. Cette série n’y va pas de main morte et ne camoufle pas ce qui est réellement arrivé, comme ça a été fait par le passé. J’en suis sortie bouleversée, et dans mes recherches pour en apprendre encore plus, je suis tombée sur le fabuleux livre de Svetlana Alexievitch, La Supplication.

L’horreur de la vérité

Ce livre, qui prend la forme d’un documentaire littéraire, utilise les voix des victimes de Tchernobyl pour raconter leur histoire. Pendant les dix années suivant l’accident, l’autrice a interrogé des témoins, des victimes et des survivants de ce qui s’est passé lors de cette journée fatidique. Elle a récolté des témoignages bouleversants qu’elle nous transmet à travers son œuvre. Ma collègue du blogue, Nathalie Slupik, a d’ailleurs écrit un article en 2017 sur le travail formidable de Svetlana Alexievitch que je vous invite à aller lire de ce pas.

Cette vision nouvelle et poignante de la catastrophe, qui est également reprise dans la mini-série de HBO, m’a donné l’impression d’enfin pouvoir saisir la véritable étendue de cet évènement qui a longtemps été camouflée et atténuée. Les survivants qui ont accepté de replonger dans leurs souvenirs ne le font clairement pas sans mal, et c’est cette douleur qui rend cette lecture si difficile, mais essentielle. Ce qu’ils ont vécu est indicible et pourtant ils en parlent avec un courage impressionnant.

«On peut parler avec les morts comme avec les vivants. Je ne vois pas de différence. Je les entends, les uns comme les autres. Lorsqu’on reste tout seul… Et lorsque la tristesse vous gagne… une tristesse immense. […] Et toi, ma petite, as-tu compris ma tristesse? Tu vas la porter aux gens, mais je ne serai peut-être plus là. On me trouvera sous la terre… Sous des racines.»

Donner une voix à ceux qui n’en ont plus

Svetlana Alexievitch a réussi avec son livre à nous livrer l’histoire de tellement de gens qui autrement seraient restés dans l’ombre! Elle leur a donné la voix qu’ils n’avaient plus, leur a permis de partager ce qui, pour eux, était les véritables conséquences de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl.

Et vous, que connaissez-vous de Tchernobyl?

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s