All posts tagged: Perrine Madern

Autour des livres : rencontre avec Perrine Madern, autrice

Perrine Madern se décrit elle-même comme une ex-criminologue blasée et une libraire comblée. Son premier roman, Reste encore un peu, a récemment été publié par les Éditions au Carré. Elle a généreusement accepté de répondre à notre questionnaire. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? Je pense que c’est Boule et Bill à la maternelle. Dans mon souvenir, on lisait un extrait de la bande dessinée tous les jours, mais est-ce que c’était vraiment ça, ou est-ce ma mémoire qui me joue des tours? Je ne saurais dire.  Au secondaire, je détestais lire. Les lectures obligatoires en français étaient une corvée. J’ai commencé à aimer la lecture vers dix-huit ans quand j’ai commencé à choisir mes lectures. J’ai toujours eu un problème avec l’autorité, je crois. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? Enfant, je ne crois pas. Maintenant, je lis après avoir déposé mon garçon à l’école le matin. Dans ma voiture. Ça peut paraître étrange, mais c’est mon moment de …

Reste encore un peu : se reconstruire malgré la douleur

Quand j’ai reçu le roman, j’étais curieuse de découvrir l’écriture de Perrine Madern. Après la lecture de la quatrième de couverture, j’ai commencé à douter à savoir si cette lecture était vraiment faite pour moi, à cet instant de ma vie. J’ai lu beaucoup de romans d’amour mélancolique dans ma vie. Je m’y reconnaissais et leur contenu était quasiment thérapeutique. En vieillissant, je me suis graduellement éloignée de cela. Malgré mes appréhensions, l’histoire a réussi à me captiver. Je n’ai pas moins aimé le roman parce que je ne m’y reconnaissais pas en ce moment. Je crois que j’ai plutôt lu le tout d’un autre œil, avec de l’empathie et une sagesse nouvelle, et je me suis sentie fière de mon cheminement et reconnaissante de ma vie d’aujourd’hui. L’histoire de Loue À la suite d’une rupture douloureuse, Loue s’éteint peu à peu, jusqu’au jour où elle se réveille dans une ambulance. À l’hôpital, le médecin constate que son IMC est très inquiétant et craint pour la vie de la jeune femme. Loue est transférée en psychiatrie …