Auteur : Kim Daoust Loiselle

laetitia chicoine, entre deux mondes, les six brumes, sors de ta bulle, littérature jeunesse, fantastique, le fil rouge, le fil rouge lit, les livres qui font du bien

Publier un roman à 15 ans : Sors de ta bulle!

Concours littéraire À 15 ans seulement, Laetitia Chicoine a publié son premier roman, Entre deux mondes, aux Éditions Les Six Brumes. Outre son talent de romancière, cet exploit a été possible grâce au concours littéraire Sors de ta bulle! auquel les élèves du deuxième cycle du secondaire de la commission scolaire de Sherbrooke et de l’école La Ruche de Magog ont la chance de participer. Chaque année depuis 2005, ce concours donne la chance à un.e jeune écrivain.e de recevoir de l’aide professionnelle afin de peaufiner son manuscrit et de voir son roman être publié dans une maison d’édition reconnue. En 2007, c’était Kiev Renaud qui voyait son roman par nouvelles, Princesses en culottes courtes, recevoir des éloges. Cette année, c’est Charlotte St-Jean Perron qui a gagné le concours avec son livre Mémoires de Sparte. Résumé du livre Elena, 14 ans, une adolescente différente des autres, revient aux Îles-de-la-Madeleine pour l’été, à la suite de son année scolaire en concentration musique à Montréal. Après une année difficile et un cauchemar récurrent, elle voit le retour dans …

Si j'avais un perroquet, je l'appelerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris), Blandine Chabot, éditions au carré, littérature québécoise, humour, amour, amitié, trahison, le fil rouge, le fil rouge lit, blogue, blog, blogue littéraire, les livres qui font du bien, bibliothécaire

Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris)

Je n’ai pu utiliser un autre titre que celui du roman pour cet article : il est trop bon! C’est bien ce titre accrocheur qui m’a attirée vers ce roman. Je me suis dit que ça devait être le livre d’une auteure avec l’esprit un peu fou, et cette perspective m’a aussitôt séduite. À tous les chats qui s’appellent Luc Dès la première page, la dédicace donne le ton du roman. Résumé Catherine, enseignante de français et célibataire, nous fait part de son quotidien pour le moins rocambolesque. Jean-Philippe 514 555-2062 Appelle quand tu veux. Un jour, elle a l’audace de répondre à la proposition écrite sur un petit papier trouvé dans un roman de Françoise Sagan qu’elle a emprunté à la bibliothèque. Sans occuper toute la place dans son histoire, ce mystérieux Jean-Philippe contribuera à apporter un vent de changement dans sa vie. Quelqu’un l’a écrit, c’est à la deuxième personne du singulier de l’impératif présent, je tombe dessus : je me sens concernée. Un ton humoristique Le personnage de Catherine n’est pas caricatural; …

Autour des livres: rencontre avec Noémie Pomerleau-Cloutier, poète

Noémie Pomerleau-Cloutier, enseignante de yoga et formatrice en alphabétisation populaire, publiera son tout premier recueil de poésie Brasser le varech, le 11 octobre 2017, aux éditions La Peuplade. La poète a généreusement accepté de répondre à notre questionnaire. 1. Quel est ton premier souvenir en lien avec la lecture? D’avoir vraiment eu hâte de savoir lire! Depuis toute petite, j’adore les livres. J’ai appris à lire très rapidement, plus tôt que d’autres enfants, car j’ai eu la chance de commencer ma scolarité plus jeune, dans une école belge alors que mes parents travaillaient au Zaïre (la République démocratique du Congo actuelle), avant de revenir au Québec. Je me rappelle vraiment ce désir que j’avais de savoir lire moi-même les histoires qu’on me lisait. 2. Avais-tu un rituel de lecture enfant ou un livre marquant ? Et maintenant, as-tu un rituel de lecture? J’ai de nombreux souvenirs de moments de lecture, cachée sous mes couvertures, pendant la sieste de l’après-midi, quand j’étais petite. C’était bien plus intéressant que de dormir! La lecture a toujours été associée …

Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, auteure de quatre filles et un jean, littérature jeunesse, famille, famille recomposée, secrets de famille, drame, amour, blog, blogue, blogue littéraire, coffrets littéraires, les livres qui font du bien, le fil rouge, chez le fil rouge, le fil rouge lit

Ces liens qui nous séparent: le dernier roman jeunesse de l’auteure de la série à succès Quatre filles et un jean

Il y a déjà plusieurs années, j’ai passionnément lu la série Quatre filles et un jean (incluant l’émouvant Quatre filles et un jean pour toujours), mais je n’ai pas suivi la carrière d’Ann Brashares par la suite. En voyant une annonce de la parution de Ces liens qui nous séparent, j’ai eu envie de retrouver l’univers de cette auteure qui m’avait autrefois captivée par le biais des attachantes Lena, Carmen, Bridget et Tibby. Mise en contexte Ray et Sasha ont 17 ans, ils ont trois sœurs et partagent la même chambre; pourtant, ils ne se connaissent pas. Autrefois, Robert et Lila furent mariés, donnant naissance à Emma, Quinn et Mattie. Après leur divorce Robert a eu une fille avec Evie (Sasha) et Lila a eu un garçon avec Adam (Ray). Les deux familles se partagent la vieille maison familiale de Long Island, à tour de rôle, faisant bien attention de ne jamais se croiser. (Ne vous inquiétez pas si vous ne savez déjà plus qui est le père ou la mère de qui, il y …

Pinkerton, François Samson-Dunlop, Alexandre Fontaine Rousseau, weezer, musique des années 90, peine d'amour, échec amoureux, échec romantique, bande dessinée, bande dessinée québécoise, bd, musique, bande dessinée pour les mélomanes le fil rouge, Le fil rouge lit, blog, blogue littéraire, bibliothérapie, les livres qui font du bien, coffrets littéraires

Pinkerton; blâmer la musique des années ’90 pour expliquer ses échecs amoureux

Avant de lire cet article, je vous propose d’écouter cette chanson afin de vous mettre dans l’ambiance :   J’étais jeune, j’avais l’amour douloureux et une de mes activités favorites était de trouver écho à mes sentiments déprimants dans des paroles de chansons. Je faisais des mixtapes avec ma radiocassette; Nirvana, Radiohead, The Used (eh oui, notez que je suis née en 87 et non en 79) et Weezer. Mais pas n’importe quel album de Weezer; Pinkerton, le seul album de leur discographie qu’il est possible de confondre avec le journal intime d’un adolescent désillusionné en peine d’amour. Le conditionnement romantique négatif Je ne fut certainement pas la seule adolescente hyper-émotive à avoir validé ses douloureux sentiments amoureux dans la musique où l’échec et la mélancolie étaient glorifiés. Les personnages de la bande dessinée Pinkerton pensent plus loin que la simple validation des sentiments; ils croient que la musique les a conditionnés à les rendre sentimentalement malheureux. Ils nient leur responsabilité personnelle en mettant la faute sur la musique pop-rock des années ’90, qui par l’entremise de …

François Lévesque, En ces bois profonds, Éditions tête première, roman noir, horreur, thriller, secte, gourou, maladie mentale, drame, littérature québécoise, le fil rouge, le fil rouge lit, blog, blogue littéraire, littérature de l'horreur, horreur québécois, coffrets littéraires, lecture, littérature

En ces bois profonds : la folie en héritage

En ces bois profonds, publié aux éditions Tête première, est le dernier roman de l’écrivain et journaliste culturel François Lévesque. Une fois de plus, l’auteur nous fait cadeau d’un récit plutôt lugubre, mais bien campé dans la réalité. Retour aux sources du mal En ces bois profonds raconte l’histoire d’une adolescente née d’une relation incestueuse. Elle habite avec sa mère, Isabelle-Marie, qui croyait avoir fui le village de Rivière-Aux-Hiboux pour toujours, mais qui est appelée à y retourner, à des fins légales, lorsque l’aïeule s’enlève la vie, leur léguant maison, argent et horreur en héritage. Certains lacs et rivières avaient inspiré des légendes Le lac Misiginebig n’avait, quant à lui, inspiré que terreur. Le neuvième roman de Lévesque nous transporte dans l’atmosphère sinistre d’un lac, au cœur de la forêt boréale, où a eu lieu, plusieurs années auparavant, le suicide collectif de gens manipulés par leur gourou Nicolas Jones. C’est la jeune narratrice qui nous raconte sa version de l’histoire. Les autres points de vue sont accessibles par les quelques dialogues entre elle et sa …

le deuil tardif des camélias, Daniel Leblanc-Poirier, Éditions de l'Interligne, le fil rouge lit, blogue littéraire, coffret littéraire, les livres qui font du bien, bibliothérapie, littérature

Le deuil tardif des camélias: jeunesse désabusée

C’est le joli visuel du roman Le deuil tardif des camélias qui a attiré mon attention au premier abord. Il ne manquait plus que je prenne connaissance que l’auteur était Daniel Leblanc-Poirier, dont j’avais apprécié la plume dans son recueil de poésie Le naufrage des colibris, pour me convaincre de le lire. L’histoire Le roman nous présente la vie d’Étienne et Laurent, deux amis et colocataires partis de Gatineau Beach pour venir étudier (en théorie plus qu’en pratique) à Montréal. Par la voix d’Étienne, nous les suivons dans le désordre tumultueux de ce moment de leur vie, comme suspendu, entre l’adolescence et l’âge adulte. L’histoire tournant autour de la relation toxique que Laurent entretient avec Florence nous trace le portrait d’une génération désillusionnée, d’une bande d’amis, d’amoureux, d’ex-amoureux et d’amants. Amitié, amour, ruptures, infidélité, deuils, drogues, trahison, manipulation : à première vue, rien de jamais vu. Vous vous demandez ce qui m’a plu à lire les (més)aventures de presqu’adultes agissant comme s’il n’y avait pas de lendemain? J’y ai reconnu, en partie, ma génération, fin vingtaine-début …

Déjouer les allergies alimentaires, lunchs réinventés, Marie-Josée Bettez, Christophe Bettez-Théroux, Isabelle Langlois, Le fil rouge, le fil rouge lit, blogue littéraire

La bible des allergies alimentaires

Vos allergies alimentaires vous rendent anxieuse? Vous avez le cœur brisé lorsque votre petit garçon ne peut pas manger sa part du gâteau lors d’un anniversaire? Penser au jour où votre enfant aura envie de frencher d’autres jeunes gens n’ayant pas le même régime alimentaire que lui/elle vous fait faire des cauchemars? Vous rêvez d’un repas au restaurant en famille ou avec votre gang d’ami.e.s? Vous voyez la liste des allergies de chéri.e s’allonger et vous vous sentez impuissant.e? Vous craignez les diaboliques écureuils, ces vilaines bêtes qui déposent des allergènes dans tous les coins de la métropole? Des connaissances minimisent le danger des allergies de vos enfants ou pire, des membres de votre propre famille pensent que vous exagérez ou que vous faites des caprices? Vous ne savez plus quoi mettre dans la boîte à lunch de votre chéri.e polyallergique? Alors vous DEVEZ, si ce n’est pas déjà le cas, prendre le temps de vous intéresser au merveilleux travail de Marie-Josée Bettez, la reine de la gestion des allergies alimentaires. Dernièrement, la fondatrice de …

Les Intimistes, lecture publique, Sporting Club, comédiennes, Québec, Montréal, collectif, collectif interculturel, arts de la scène, femmes

Entre confidence et humour: Les Intimistes

Les Intimistes Les Intimistes est un collectif interculturel de comédiennes, de femmes talentueuses qui écrivent et jouent leurs propres textes (et parfois ceux des autres). Chaque mois, elles présentent un nouveau chapitre, nous offrant des bribes de leur intimité. J’ai eu le plaisir d’assister aux troisième et quatrième chapitres. Chapitre 3: Des femmes savantes Je me suis rendue au studio de l’Inis avec Martine. En entrant, on nous a demandé d’écrire le pire emploi que nous avions occupé sur un bout de papier et de le mettre dans un chapeau, sans plus explications. Dans le corridor menant à la salle de spectacle, les actrices dégageaient une fébrilité festive. Ce troisième chapitre avait une formule un peu différente des deux premiers, qui mettaient davantage de l’avant les textes intimes des comédiennes. Cette fois-ci, les femmes du collectif ont interprété un collage de textes de nouvelles tirées du recueil Des femmes savantes de Chloé Savoie-Bernard. Leur interprétation des textes était touchante. Elles incarnaient magnifiquement les mots crus et honnêtes de l’œuvre de Savoie-Bernard. Pas de décor, que …

Les règles de Simon, Les rimes de Simon, Simon la carte de mode, Simon est capable, Simon Boulerice, Guillaume Perreault, littérature jeunesse, 6 ans et plus, livre pour enfant, nouveau lecteur, apprendre à lire

Les petits livres de Simon

Parue aux éditions Fonfon, la série Simon et moi nous offre 4 mini-livres contenant chacun une histoire d’une douzaine de pages, mettant en vedette un petit Simon doté d’une belle candeur. La plume drôle et sensible de Simon Boulerice forme un magnifique duo avec les jolies et tout aussi loufoques illustrations de Guillaume Perreault, entre autres connu pour Le facteur de l’espace. Les petits livres Dans Simon est capable, nous faisons la rencontre d’un petit Simon avec une belle estime de lui, fier de ce qu’il accomplit et en paix avec ses limites. Dans Les règles de Simon, par des tranches de vie rigolotes, Simon réussit à nous parler des règles de façon amusante. Il nous témoigne que les règles de vie sont importantes, mais que certains petits pépins nous donnent parfois l’envie de les contourner… Et que c’est bien correct ainsi! Dans Les rimes de Simon, notre attachant personnage nous initie à la poésie par des rimes drôles et étonnantes. Puis dans Simon la carte de mode, le charmant garçon, à travers sa façon …