Auteur : Kim Daoust Loiselle

Les Intimistes, lecture publique, Sporting Club, comédiennes, Québec, Montréal, collectif, collectif interculturel, arts de la scène, femmes

Entre confidence et humour: Les Intimistes

Les Intimistes Les Intimistes est un collectif interculturel de comédiennes, de femmes talentueuses qui écrivent et jouent leurs propres textes (et parfois ceux des autres). Chaque mois, elles présentent un nouveau chapitre, nous offrant des bribes de leur intimité. J’ai eu le plaisir d’assister aux troisième et quatrième chapitres. Chapitre 3: Des femmes savantes Je me suis rendue au studio de l’Inis avec Martine. En entrant, on nous a demandé d’écrire le pire emploi que nous avions occupé sur un bout de papier et de le mettre dans un chapeau, sans plus explications. Dans le corridor menant à la salle de spectacle, les actrices dégageaient une fébrilité festive. Ce troisième chapitre avait une formule un peu différente des deux premiers, qui mettaient davantage de l’avant les textes intimes des comédiennes. Cette fois-ci, les femmes du collectif ont interprété un collage de textes de nouvelles tirées du recueil Des femmes savantes de Chloé Savoie-Bernard. Leur interprétation des textes était touchante. Elles incarnaient magnifiquement les mots crus et honnêtes de l’œuvre de Savoie-Bernard. Pas de décor, que …

Les règles de Simon, Les rimes de Simon, Simon la carte de mode, Simon est capable, Simon Boulerice, Guillaume Perreault, littérature jeunesse, 6 ans et plus, livre pour enfant, nouveau lecteur, apprendre à lire

Les petits livres de Simon

Parue aux éditions Fonfon, la série Simon et moi nous offre 4 mini-livres contenant chacun une histoire d’une douzaine de pages, mettant en vedette un petit Simon doté d’une belle candeur. La plume drôle et sensible de Simon Boulerice forme un magnifique duo avec les jolies et tout aussi loufoques illustrations de Guillaume Perreault, entre autres connu pour Le facteur de l’espace. Les petits livres Dans Simon est capable, nous faisons la rencontre d’un petit Simon avec une belle estime de lui, fier de ce qu’il accomplit et en paix avec ses limites. Dans Les règles de Simon, par des tranches de vie rigolotes, Simon réussit à nous parler des règles de façon amusante. Il nous témoigne que les règles de vie sont importantes, mais que certains petits pépins nous donnent parfois l’envie de les contourner… Et que c’est bien correct ainsi! Dans Les rimes de Simon, notre attachant personnage nous initie à la poésie par des rimes drôles et étonnantes. Puis dans Simon la carte de mode, le charmant garçon, à travers sa façon …

#bibliothérapie : les lectures salvatrices des abonné.e.s instagram (partie 2)

Les hashtags concernant les livres et la lecture gagnent en popularité sur instagram : #lefilrougelit, #littqc, #lecturedumoment, #liretv, #instalecture, #bookstagram, #bookish, etc. Une communauté de lectrices et de lecteurs est bien présente afin d’y partager ses coups de cœur littéraires ou simplement afficher ses lectures pour en discuter avec d’autres amoureux des mots. À la mi-mars, j’ai fait un appel de textes sur instagram : Je suis à la recherche d’utilisateurs instagram qui aimeraient participer à un article sur le blogue littéraire Le fil rouge. Le concept est simple : j’aimerais que vous nous parliez d’une lecture qui fut salvatrice pour vous à un certain moment de votre vie, ou qui vous a fait du bien, tout simplement. Huit grands lecteurs se sont prêtés au jeu : Érika Plante (@Rikalechat), 23 ans, Bachelière en études littéraires, étudiante au deuxième cycle en édition et cat lover  L’Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafón J’ai grandi entre les livres, en me faisant des amis invisibles dans les pages qui tombaient en poussière et dont je porte encore l’odeur sur les …

#bibliothérapie : les lectures salvatrices des abonné.e.s instagram (partie 1)

Les hashtags concernant les livres et la lecture gagnent en popularité sur instagram : #lefilrougelit, #littqc, #lecturedumoment, #liretv, #instalecture, #bookstagram, #bookish, etc. Une communauté de lectrices et de lecteurs est bien présente afin d’y partager ses coups de cœur littéraires ou simplement afficher ses lectures pour en discuter avec d’autres amoureux des mots. À la mi-mars, j’ai fait un appel de textes sur instagram : Je suis à la recherche d’utilisateurs instagram qui aimeraient participer à un article sur le blogue littéraire Le fil rouge. Le concept est simple : j’aimerais que vous nous parliez d’une lecture qui fut salvatrice pour vous à un certain moment de votre vie, ou qui vous a fait du bien, tout simplement. Huit grands lecteurs se sont prêtés au jeu : Delphine Larose (@delphiii22), 26 ans, Muséologue  À l’aube de mes 21 ans, j’ai décidé de partir pour la première fois de ma vie seule en voyage, à l’autre bout de l’océan. Je me suis donc envolée vers la Grande-Bretagne, où j’allais passer trois semaines à visiter les musées et m’imprégner …

Le maître des livres, Manga, Japon, Manga japonais, Le fil rouge, Le fil rouge lit, Les livres qui font du bien, bibl

Le maître des livres: la littérature qui soigne

Amadouer la bête Mis à part quelques Dragon Ball lus dans ma jeunesse, je n’avais aucune expérience en matière de manga. Alors quand j’ai nommé le titre de la série que je cherchais, Le maître des livres de Umiharu Shinohara, au libraire et qu’il m’a demandé si c’était un «shhhyenihusfggen» (je vous jure que le mot n’évoquait rien de plus pour moi à cet instant), je me suis abstenue de répondre autre chose que «?!?». Grâce à mon solide sens de la déduction (oui, mais non), j’ai pu comprendre que ce mot mystère évoquait un type du manga. En fait, le terme est défini selon le lectorat ciblé par le magazine dans lequel les premières planches ont été publiées. Le maître des livres a été prépublié dans le Weekly Manga Times, un magazine ciblant principalement les jeunes hommes adultes âgés de 15 à 30 ans. (Ah!) Le seinen manga (parce que c’est un seinen, finalement) présente des histoires un peu plus sérieuses et complexes. La lecture du premier tome fut une expérience plutôt ardue pour …

Ada, l’attachante petite râleuse

«Je déteste le ballet.» «Je déteste les samedis.» «J’ai mal au cœur en voiture.» «Les arabesques, c’est grotesque.» Ada est une petite fille grincheuse, surtout le samedi, parce que c’est le jour de son cours de ballet… et elle DÉTESTE LE BALLET ! Alors qu’elle tente de reproduire une pirouette demandée par sa professeure de danse, elle dévale malencontreusement, tchah, tchah, BOOM, clang, PFOUF (!) jusqu’à l’extérieur de la salle pour finalement heurter un homme qui lui semble porter un drôle de pyjama. L’homme en question, épaté par ses pirouettes spectaculaires, lui demande de venir en faire la démonstration dans son cours. Les enfants présents sont impressionnés par ses prouesses car il faut bien l’avouer, c’est du grand karaté! Et voilà qu’un sourire se dessine enfin sur le visage de l’attachante petite râleuse… Publié aux Éditions La Pastèque, cet album d’Élise Gravel fait tomber les barrières des stéréotypes de genre. Loin de l’image de la petite fille douce et calme, Ada est boudeuse, râleuse et explosive! L’histoire démontre aux enfants l’importance de faire ce que l’on …

Le prix de la chose ou comment les femmes ont repris le contrôle sur leur corps

Le prix de la chose, le premier roman de Joseph Elfassi, nous propose une fable féministe qui aborde entre autres les thèmes du sexe et de l’argent, de l’iniquité homme-femme, de la culture du viol et de la notion de consentement sexuel. Louis, obsédé par le sexe, se retrouve frustré et désemparé face aux actions d’un nouveau mouvement révolutionnaire nommé F. qui engage les femmes – copines, maîtresses, épouses ou amantes d’un soir – à demander une rémunération pour chaque relation sexuelle avec un homme afin de reprendre le contrôle sur leur vie et sur leur corps. Nous ne baisons pas pour de l’argent. Nous éliminons la prostitution en rendant le principe universel. C’est dans un contexte de science-fiction que l’auteur dresse le portrait d’une société où les femmes font massivement preuve de solidarité entre elles. Elles se fâchent enfin. Plusieurs femmes se rassemblent pour une cause noble : la leur. Les chercheuses se concentrent maintenant sur les femmes qui étaient jusqu’à ce moment moins prises en considération que les hommes. Le viol est contré par des avancées scientifiques …

Le plaisir de ne rien faire. Rien du tout!

Tu as 6 ans. Fais un trou dans un banc de neige, reste assis dedans. Prélasse-toi au soleil, ressens la chaleur sur tes petites joues crémées par papa. Regarde vivre les écureuils. Ressens le sable se faufiler entre tes doigts. Reste immobile sur le divan, le chat au creux du ventre. Fais des films dans ta tête. Dis que ça ne te tente pas. Ne pense pas. Ne fais rien. Rien du tout! La vie à toute allure : On accélère. Go! Go! Go! Lève-toi à 5 h, mange vite, habille, déshabille, concentre-toi, apprend, joue, dépêche-toi, apprend encore, le cours de ci, le cours de ça. On se surpasse. On remplit l’agenda, soccer, chant, hockey, flûte à bec, on fait ça vite. Vite. Vite. Trop vite. Surchargé. Fatigué. Et si on prenait le temps d’observer que le poids, sur les petites épaules de l’enfant que vous aimez, n’est pas trop lourd à porter? L’histoire Clara a envie de ne rien faire. Elle ne veut que se prélasser dans l’herbe et regarder les nuages. Être attentive à la douceur …

Les murmurantes; Découvrir la Mauricie en 6 novellas fantastiques

  Le collectif de novellas LES MURMURANTES, paru aux éditions Les six brumes, vous entraînera dans l’atmosphère mystérieuse de la Mauricie et vous fera découvrir les lieux de la région sous leurs aspects les plus sombres et surréels. Laissez-vous ensorceler par la plume envoûtante des Mauriciens : LES HEURES INDOLENTES, Ariane Gélinas Damiane, une adepte de l’exploration urbaine et rurale, s’intéresse au village fantôme de Clova. À son arrivée, elle rencontre un des rares habitants de l’endroit qui lui intime de partir et de revenir quelques mois plus tard puisque le village est fermé à cette période de l’année. Refusant de rebrousser chemin, elle décide obstinément de passer la nuit dans sa tente. N’ayant pas écouté la mise en garde, elle découvre peu à peu quel événement dramatique a poussé les gens à fuir le village et pourquoi, étrangement, 36 résidents n’ont pas quitté l’endroit… Le contexte d’un village fantôme est assurément un terrain fertile pour la littérature fantastique et l’auteure l’exploite à merveille. L’écriture d’Ariane Gélinas a eu le pouvoir de stimuler mon imagination; j’ai …

La réalité des adolescents en 36 tabous

  Tabou Connaissez-vous la collection Tabou, publiée aux Éditions De Mortagne ? S’adressant à un lectorat adolescent, elle est une véritable mine d’informations à propos de divers sujets importants, et évidemment, tabous! La liste ne cesse d’augmenter: intimidation, pacte de suicide, douleurs sexuelles, viol, cyberprédation, homosexualité, transsexualité, automutilation, TDAH, TAG, hyperphagie, boulimie, anorexie mentale, bipolarité, violence conjugale, cancer, etc. Ses 36 romans vont au-delà des préjugés afin de décrire des réalités difficiles face auxquelles les jeunes (et moins jeunes) peuvent être confrontés. Les différents thèmes abordés permettent aux ados concernés par le sujet de se sentir moins seuls dans des histoires où ils peuvent se reconnaître et, pour ceux qui ne connaissent pas, de faire des découvertes, d’ouvrir leur esprit puis, on l’espère, développer de la compassion ou du moins une certaine compréhension de la problématique. Ces livres sont de bons outils pour les professionnels qui interviennent auprès des jeunes, notamment pour les enseignants. Les dernières pages contiennent des ressources par rapport au sujet abordé. J’ai particulièrement apprécié le dossier d’informations très étoffé que contient …