All posts tagged: Plage

Anne La maison aux pignons verts Lucy Maud Montgomery Québec Amérique livre roman lecture jeunesse classique Canada Le fil rouge

Carnet de voyage: Pérégrinations et retrouvailles au pays des patates

Quand je voyage, j’aime bien profiter des longues heures de route pour lire. Tourner les pages en me laissant bercer par les vibrations de la voiture, en jetant un œil de temps en temps aux paysages qui défilent: pour moi – et pour d’autres aussi – c’est le moyen parfait pour s’évader! Cet été, je suis allée passer mes vacances à l’Île-du-Prince-Édouard et, bien entendu, aucune lecture n’aurait pu mieux meubler les 924 kilomètres qui séparent les pignons bleus de ma maison des proverbiaux Pignons verts, que les aventures d’Anne – avec un «e»! Ma vieille amie Anne Je n’en étais pas à ma première rencontre avec l’héroïne du plus grand classique jeunesse canadien de tous les temps.  Anne et moi, ça remonte à loin… Mon enfance a donc été bercée par les souvenirs de ce mémorable périple familial dans les Maritimes – marqué par une Anne cauchemardesque, une varicelle fulgurante et une rencontre importune avec un jellyfish! – mais aussi, heureusement, par le dessin animé japonais d’Anne aux pignons verts et plus tard, par …

Une semaine dans la vie d’une «Snowbird»

Je suis une jeune femme chanceuse. Je le suis puisque mes parents vivent six mois par année en Floride, ce qui m’a permis pour une deuxième année consécutive de vivre un Noël sans neige. Certains diront que c’est étrange, mais ça se vit bien! Ma mère est maintenant une femme retraitée et elle vit avec deux maisons mobiles. En Floride, elle se retrouve dans un parc de maisons mobiles de personnes retraitées. Chose que j’ai constatée, c’est qu’une fois à la retraite, ma mère semble encore plus occupée que lorsqu’elle occupait un emploi! Tellement de choses et d’activités à faire ! Ainsi, pendant une semaine je fus un «snowbird», tout comme ma mère. Mais qu’est-ce qu’un ou une «snowbird»? Ce nom fait référence aux oiseaux migrateurs qui partent vers le sud lorsque l’hiver arrive. Vivre sur un parc de maisons mobiles est, pour moi, comme être dans un camping, du moins dans celui où mes parents habitent. Nous retrouvons des organisateurs qui programment des séances d’exercices, de la zumba, des cours de danse en ligne, …