Au-delà des livres
Comment 1

Les ruptures amicales

f9da4483020aaff7d69673096dc63548J’ai beaucoup hésité avant d’aborder ce sujet, principalement parce que je ne sais pas trop comment mettre en mots tout ce que je cherche à dire. Disons que, dans la dernière année, j’ai pris la décision de me distancer de certaines personnes à qui j’ai simplement dit: ce n’est pas vous, c’est moi. J’ai sorti LE cliché le plus détesté du dictionnaire des ruptures amoureuses pour me distancer de certaines personnes qui, à la base, n’avaient rien fait de mal.

Pourquoi alors? Simplement parce que je ne m’aimais pas quand j’étais en leur présence, je n’étais plus bien dans ces amitiés. Il y a certains gestes, certains mots, certains comportements desquels je ne pouvais pas faire fi, alors je me suis distancée.

Au lieu d’être franche et d’essayer de m’expliquer, j’ai pris la voie facile, j’ai arrêté de texter, j’ai arrêté de donner des nouvelles et lorsqu’on m’a confrontée, j’ai tout déballé sans aucun tact, au risque de faire de la peine, sans vraiment penser aux autres. C’est pas vous, c’est moi, mais c’est à cause de vous en fait. Voilà à quoi ressemblait un peu mon discours . C’était accusateur et ça me faisait vraiment passer pour la fille qui n’avait rien à se reprocher, alors que je mettais tout le poids de mes émotions, de mes insécurités, sur leurs dos . Bref, je n’ai pas vraiment agi en adulte .

Je n’ai jamais vraiment cru que, dans la vie, j’avais le droit de ne plus vouloir être amie avec quelqu’un. Je me suis souvent dit  » qui t’es pour avoir ce droit sur quelqu’un d’autre? ». À bien y penser, c’est ridicule de m’être dit que je n’avais pas le droit de choisir mes amitiés, mais c’est plus facile de se dire cela que  de prendre la responsabilité de choisir de ne plus être amie avec quelqu’un. Est-ce que j’ai vraiment une bonne raison? Est-ce que j’ai besoin d’une bonne raison? Est-ce que c’est vraiment nécessaire? Ainsi de suite…

J’en suis venue au fait que, bien que je n’ai pas énormément d’amies, j’aime mieux garder près de moi celles avec qui je me sens bien, celles avec qui je peux être moi-même. Car c’est dans ce type d’amitié qu’on s’épanouit le plus. Comme en amour, je crois qu’il faut aussi savoir ce qu’on veut en amitié, c’est tout aussi important, car la vie est bien plus facile quand on est entouré des bonnes personnes, non?

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres
Tagged with: , ,

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Un commentaire

  1. Je ne sais pas s’il faut y aller franco, les gens se sentiront toujours blessés de toute manière. Les amitiés aux quelles on ne tient pas vraiment se défont toutes seules, je pense. Il suffit de ne plus les alimenter. Je suis dans cet état d’esprit avec une relation de longue durée, une très grande amie à une époque pourtant, je vois que nos chemins de vie ne correspondent plus, mais je laisse le temps faire, je crois que je n’aurai pas le culot de déballer tout ce qui ne va pas, et puis la peur de faire souffrir, aussi. Enfin, je déteste les conflits et les engueulades, on peut aussi appeler ça de la lâcheté… !

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s