Au-delà des livres
Comments 2

S’aimer de façon démodée

Aujourd’hui, ça fait trois ans et demi que je suis en couple avec le garçon le plus imparfaitement parfait à mes yeux. Ne vous inquiétez pas, cet article ne sera pas un hymne quétaine à ma vie amoureuse, simplement une constatation de ce que c’est de s’aimer aujourd’hui, en 2015.

Même si certaines de mes amies m’ont souvent dit qu’on avait l’air parfait, mon copain et moi, je sais bien que non. Je ne me prétends pas une experte des relations de couple, encore moins une amoureuse aveuglée par la réalité de la vie. Ce que je sais, par contre, c’est que j’ai fait le choix de l’aimer, pas inconditionnellement, mais dans toutes nos imperfections.

Je dis pas inconditionnellement, car le jour où on ne s’apportera mutuellement plus rien, ça ne vaudra pas la peine de se forcer à s’aimer. Mais j’accepte de jour en jour qu’on est différents et j’essaie de puiser dans cette différence. Je suis plus émotive et lui plus rationnel, je tente donc de trouver un équilibre dans sa rationalité au lieu de chercher à vouloir le changer. Bon, ça peut paraitre new age comme concept un peu, mais faut comprendre que ce n’est pas quelque chose que je fais consciemment, au contraire bien inconsciemment. L’Amour, ça ne devrait pas être perçu comme un effort, mais plutôt comme une évidence.

Simone de Beauvoir a déjà dit au sujet de Jean Paul Sartre : « Sa mort nous sépare, alors. Ma mort ne nous réunira pas. C’est ainsi; il est déjà beau que nos vies aient pu si longtemps s’accorder. » Je repense souvent à cette phrase quand j’envisage ma relation amoureuse. J’aime de manière moderne dans le sens que je veux m’accorder et non me caser. Je ne veux pas simplement avoir une brosse à dents de plus dans ma salle de bain, mais je veux apprécier cette brosse à dents. Je ne veux pas être deux, pour l’idée d’être deux. Je veux que l’autre fasse de moi une meilleure version de moi-même, sans toutefois être à la base de ce que je suis. Dans des mots plus clairs, je dirais que je veux réussir à m’aimer assez pour me laisser aimer dans toute mon imperfection.

Je n’enchaînerai pas avec une critique désolante de ce que sont les relations amoureuses en 2015, avec Tinder et tralala. C’est surtout une réflexion à voix haute, ce texte. Je ne pense pas réinventer la roue des relations amoureuses. Encore moins pouvoir vous apprendre quelque chose. Simplement souligner le fait que d’aimer, c’est un choix que l’on fait quotidiennement parce que cela nous apporte quelque chose. Rester avec quelqu’un simplement par habitude, c’est d’une tristesse infinie.

* « Je t’aime de façon démodée » extrait du livre Les lettres chinoises de Ying Chen.

4ae9bf72e5ff3362c807f93b641c50cc

Source photo de couverture : http://media-cache.ak0.pinimg.com/originals/db/ea/86/dbea86f90155752e48460b13e058b8bf.jpg
Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

2 Comments

  1. pierre says

    Wow j ai adoré te lire surtout que moi je suis dans une relation d attachement et de responsabilité familial merci pour ses quelques mots

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s