Art et créativité
Comments 2

Critique du documentaire – « The power of the heart » / « L’infinie puissance du cœur »

Dernièrement, j’ai vu « The Power of the heart » / « L’infinie puissance du cœur » et j’ai trouvé que c’était particulièrement touchant et magnifique comme documentaire, basé sur le livre du même nom. Avant de vous en parler davantage et de vous raconter ce dont j’en ai pensé, je dois vous parler de moi rapidement. Ça vous aidera à comprendre ma vision, j’en suis certaine.

The-Power-of-The-Heart

Je suis vraiment une fille de cœur, c’est-à-dire que je prends (très) souvent mes décisions importantes en fonction de ce que mon cœur me dicte de faire. D’ailleurs, je ne devais pas vous parler de ce documentaire, car c’était d’un autre dont je devais vous faire la critique cette semaine et je me plais à penser que c’est mon cœur qui l’a choisi. Je suis vraiment une personne intuitive et je ressens beaucoup les vibrations et émotions des autres. Je crois tellement que le cœur a toujours raison qu’un de mes tatouages me le rappelle constamment avec la phrase suivante « You must follow your heart » et j’y crois dur comme fer. Récemment, j’étais dans une période assez difficile de ma vie (crise existentielle de la vingtaine, allô!) , alors disons que ce documentaire est arrivé juste à point pour me rappeler l’importance d’écouter son cœur qui est beaucoup plus qu’un simple organe.

Il y a une quinzaine d’icônes et artistes qui ont participé à ce film, dont Paulo Coelho (que j’aime d’amour!), feu Maya Angelou (qui est si mignonne et drôle dans le documentaire), Jane Goodall, Eckart Tolle, Isabel Allende… pour ne nommer que ceux-là. Devinez quoi ? Et oui, encore une fois, j’ai pleuré solide en l’écoutant, c’est vraiment l’histoire de ma vie ! Vous allez finir par croire que je pleure tout le temps ! 😉

Bref, dans le film on nous parle d’une expérience étonnante qui a été effectuée sur plusieurs personnes à travers le monde, la « heartmath experience ». Reliés à divers détecteurs, les gens étaient exposés à des images (belles et horribles) de façon totalement aléatoire pendant une certaine période de temps. Par la suite, les gens devaient appuyer sur un bouton pour faire défiler les images avec un écran noir en intervalle. Étonnamment, sans savoir quelle était l’image qui sortirait ensuite, leur cœur savait d’avance si l’image serait belle ou horrible et réagissait avant même que leur cerveau ne leur signale. Résultat, notre cœur nous connaît mieux que nous-même. Ce qui m’amène à vous parler d’intuition profonde, ce dont traite réellement ce documentaire.

Paulo Coelho, auteur de roman à succès, explique qu’il a toujours voulu être écrivain mais que ses parents trouvaient qu’il ne s’agissait pas d’un (vrai) métier payant. Alors il a fait ses études en droit pour finalement tout lâcher et écrire son premier roman à l’âge de 40 ans. Il explique que profondément, il a toujours su que c’était ce qu’il voulait faire. Il nous rappelle également de laisser une chance à nos rêves d’enfants , même ceux qui nous semblaient complètement fous (voir l‘article excellent de Raphaëlle à ce sujet). Selon lui, pour connecter avec son cœur, il suffit de reconnecter avec l’enfant en soi. Aujourd’hui, son seul désir est de réussir à partager son âme à ses lecteurs et de l’argent il n’en manque pas du tout ! Dans les dents, les parents !

Une des parties les plus touchantes de ce documentaire, c’est l’histoire de Kristina Chesterman, étudiante en soin infirmier et donneuse de sang invétérée. Décédée beaucoup trop rapidement d’une mort tragique (un jeune homme saoul l’a happée alors qu’elle était à vélo à quelques mètres de chez elle et abandonnée sur le bord de la route), ses parents ont décidé de raconter son histoire dans le film. Kristina était une jeune fille pleine d’ambition et évidemment pour qui le don d’organe était primordial. Après sa mort, alors que sa mère fouillait son appartement, elle est tombée sur une trousse de maquillage contenant uniquement des feuilles de papier. Il s’agissait de sa « Bucket list » du même type dont je vous parlais dans cet article. Sur sa liste, le point numéro 1 était d’être à 4 endroits en même temps. Un endroit aux Etats-Unis permet de réaliser cet exploit, il s’agit d’un endroit où 4 états se chevauchent à un point précis. Kristina n’aura jamais pu réaliser son premier point mais elle aura réalisé quelque chose de plus formidable encore. Celui d’être à 6 endroits en même temps grâce aux dons de ses organes ! Là je sens que vous voyez où je vais en venir, évidemment la mère de Kristina souhaitait retrouver le cœur de sa fille. Que fût sa surprise lorsqu’elle apprit que le cœur de celle-ci se trouvait dans le corps d’une infirmière retraitée de 64 ans et dont le curriculum de sa vie s’apparentait énormément (trop) à l’ensemble de la bucket list de sa fille décédée. Une rencontre fut organisée entre elles et évidemment c’était très touchant (préparez les mouchoirs!). C’était tout simplement, selon sa mère, comme si le cœur de sa fille l’avait choisie. La dame en question s’est engagée à réaliser les points de la bucket list de Kristina qu’elle n’avait elle-même jamais réalisés. D’ailleurs, elle en réalisera un au cours du documentaire et c’est vraiment magnifique comme scène. Je sais, c’est vraiment beau et totalement vrai en plus! D’autres anecdotes sont vraiment fortes dans ce documentaire, dont celle d’un groupe de femme ayant vécu le génocide… assez terrifiant et troublant. Il vous sera impossible de rester de glace en écoutant et en voyant la reconstitution de leur histoire et la force de leur intuition et de leur cœur.

En finissant, je vous laisse sur ces 2 magnifiques phrases à méditer qui me sont restées longtemps en tête après le visionnement du documentaire :

  • Si on ne fait pas confiance à notre propre cœur, à qui peut-on faire confiance?
  • La force se trouve en chacun de nous, il faut seulement avoir confiance en son instinct.

Et vous, êtes-vous du type cœur ou tête ? Est-ce que votre cœur ou votre intuition vous ont déjà sauvé de certaines situations ?

Advertisements
This entry was posted in: Art et créativité

par

Caroline est une petite blondinette avec un très grand cœur! Elle croit que rien n’arrive pour rien dans la vie et que ce qui l’a emmenée sur le fil rouge, c’est le destin. Au premier abord, elle peut avoir l’air un peu superficielle avec sa longue chevelure blonde et ses grands yeux bleus, mais c’est bien mal la connaître. Elle a certes un petit côté princesse, mais elle n’a pas peur de grand-chose. Après avoir fait un saut en bungee et s’être fait tatouer les 2 pieds comme premiers gros tatouages, on peut dire que rien ne l’effraie. Adepte des 5 à 7 et des bons restos, on peut facilement la rencontrer dans les nouveaux endroits branchés puisqu’elle est abonnée à tous les blogues gastronomiques ou de découvertes culinaires. D’ailleurs, elle adore cuisiner et est une fan finie des livres de recettes. Caroline ne se passerait pas de 5 choses dans sa vie; son amoureux, ses meilleures amies, sa montagne de livres, voyager et boire de l’excellent vin. Elle a un cerveau très analytique : elle analyse toujours tout, tout, tout et elle essaie toujours (ou presque) de voir la vie du bon côté. Elle a aussi un talent fou pour dédramatiser n’importe quelle situation avec sa grande patience et son mantra qui est « On choisit toujours ses batailles! ». Elle espère apporter au blogue un brin de légèreté, une nouvelle vision de la vie et partager sa passion pour la lecture de romans et de livres de psycho pop/développement de soi (son pêché mignon!).

2 Comments

  1. Salut ma belle super ton article on frissonne on a le goût de pleurer c’est comme si on était avec toi pour écouter ce documentaire.Quelle belle plume tu as. Je suis contente de t’avoir ma vie.Pour répondre à ta question je suis de type cœur.Je ressens souvent des intuitions donc je suis mon cœur la plus part du temps.Parfois c’est néfaste mais d’autres fois ça nous aide.A bientôt! Ta marraine qui t’aime. xxxxx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s