Au-delà des livres
Laisser un commentaire

5 recettes végétaliennes, fraîches et simples pour célébrer l’été

Que l’on soit végétalien ou non, l’été est la saison idéale pour faire le plein de légumes du marché et se bourrer de fruits frais. La nature est généreuse, c’est le moment d’en profiter et surtout, d’explorer! Mais durant l’été, chaleur oblige, on a aussi envie de se la couler douce, d’être un peu plus paresseux. Le mot d’ordre; simplicité.

Or, on croit souvent (à tort) qu’un mode de vie végétalien demande énormément de préparation, que les recettes sont laborieuses et dithyrambiques, que cela prend un temps fou de cuisiner et qu’il faut posséder des connaissances alchimiques. Pour ma part, je suis depuis plus de deux ans adepte d’un végétalisme sans souci, à effort minimal mais à saveur maximale, aux ingrédients accessibles et non transformés. J’aime manger les aliments tels qu’ils sont dans leur intégrité naturelle. Simplement parce que ça me fait sentir bien et que cela me garde du temps pour le reste des choses de la vie. Je sais que vous me comprenez.

Les cinq recettes que je vous propose sont donc crues (on évite le four sous la canicule!), sans gluten, végétaliennes, rafraîchissantes, savoureuses (approuvées par de nombreux goûteurs), simples et ultra rapides à réaliser! Elles ne nécessitent jamais plus de cinq ingrédients et de cinq minutes de votre temps. Bref, elles sont la meilleure manière de fêter l’été dans votre bouche. Bonne impression et plaisir garantis!

• Notez que ces recettes conviennent pour deux portions ou une seule très grosse, sauf en ce qui concerne la tarte choco-érable qui donne environ six bonnes parts ou huit petites parts.

• Pour toutes les recettes nécessitant des bananes, choisir des bananes bien mûres pour un goût idéalement sucré (un indice : la banane doit être bien picotée de tâches noires!). En passant, les bananes sans tâche et présentant encore une légère coloration verte sont passablement indigestes.

1. Smoothie melon-basilic

Featured image

Une slush santé avec tout ce qu’il faut pour se réhydrater de manière savoureuse matin, midi ou soir! PARTY! De quoi égayer définitivement la compagnie lors d’un cocktail. À consommer sans aucune modération mais dans vos plus beaux verres.

Ingrédients
1 melon d’eau moyen
1 branche de basilic (variation : menthe)

Outil
Un mélangeur

Procédure
Évider le melon d’eau en retirant les pépins noirs et mettre la chair dans le mélangeur. Ajouter le basilic. Mélanger. Verser dans de beaux verres à cocktail et décorer avec des feuilles de basilic. La version melon-menthe est tout aussi délicieuse. Assoiffé?

2. Bol de « céréales » aux fruits et « lait » de bananes

Featured image

Ça peut paraître étrange dit de même, mais le lait de bananes, c’est vachement bon. N’hésitez pas à plonger dans ce bol de céréales fruité et vivant qui goûte les après-midi d’enfance dans les champs de bleuets.

Ingrédients

2 bananes fraîches
Essence de vanille
2 poires (ou pommes)
Une poignée de raisins secs (ou, encore mieux, de mûres blanches séchées)
1 cassot de fruits des champs à votre goût (bleuets, framboises, fraises, mûres)
Cannelle (facultatif)

Outil

Un mélangeur

Procédure

Pour faire le «lait», déposer les bananes tranchées dans le mélangeur avec assez d’eau pour les recouvrir entièrement. Ajouter quelques gouttes d’essence de vanille, puis mélanger jusqu’à l’obtention d’un liquide très lisse. Réserver. Couper les poires (ou pommes) en cubes fins et les déposer dans un bol. Ajouter, les raisins sec (ou mûres) et les fruits des champs désirés. Verser le « lait » de bananes dans le bol. Saupoudrez de cannelle pour une touche épicée.

3. Spaghettis de courgettes au pesto Kale-Avocat-Basilic

Featured image

Les pâtes de courgettes sont une bonne façon d’intégrer plus de légumes dans notre assiette. En plus d’être créatives et super légères, elles sont croquantes (style al dente) et bourrées de vitamines. Un régal de fraîcheur et d’onctuosité!

Ingrédients
2 grosses courgettes
1 avocat
1 citron
3 feuilles de Kale
2 bonnes branches de basilic (au moins 15 feuilles)

Outil
Un Spiralizer (aussi appelé Spirooli, à acheter en ligne ou dans les épiceries santé. L’invention du siècle pour une trentaine de dollars.)

Procédure
Couper les queues des courgettes et les « spiralizer » (Cliquez ici pour une démonstration). Réserver dans un bol. Dans le robot culinaire, déposer la chair d’un avocat, les trois feuilles de Kale, les feuilles de basilic et le jus d’un citron. Mélanger jusqu’à l’obtention d’une sorte de pâte assez homogène. Verser le pesto ainsi obtenu sur les pâtes de courgette et bien mélanger le tout.

4. The Real Banana Split

Featured image

Breaking news! On peut officiellement se gaver de crème glacée à l’infini! N’est-ce pas excitant? Tout ce qu’il nous faut; des bananes congelées et un bon mélangeur/robot culinaire. À nous le Mont Everest! Avis aux sceptiques: la texture de cette crème glacée de bananes est aussi lisse et somptueuse que celle de la traditionnelle glace molle à la vanille! Now that’s the real thing…

Ingrédients
4 bananes coupées en courts tronçons puis congelées
2 bananes fraîches
Poudre de caroube (facultative)

Outil
Un mélangeur à haute vitesse (style Vitamix) ou un robot culinaire

Procédure
Avoir préalablement pelé, coupé et congelé les tranches de bananes (dans un plat Tupperware) pour au moins 3 heures. Les déposer dans le mélangeur haute-vitesse (absolument haute-vitesse, sinon ça va sentir le pneu) ou dans le robot culinaire. Si c’est un robot culinaire, il faut y aller par petits coups et doucement sinon risque de briser la machine (true story). Déposer la «crème glacée» dans un bol creux. Garnir d’une ou deux bananes fraîches, d’une cerise, et si on se sent cochon, d’une coulisse de sirop de caroube.

• Pour faire le sirop de caroube, il suffit de mélanger, selon les quantités désirées, de la poudre de caroube avec un peu d’eau et de mélanger le tout, manuellement ou dans un mélangeur.

5. Tarte glacée choco-érable

Featured image

Pour les occasions spéciales (ou non), on confectionne la décadente tarte choco-érable. Elle démentit à elle-seule tous les préjugés latents concernant le véganisme… Avis aux dents sucrées, sans chocolat, elle permet de combler les plus folles rages de sucre sans l’effet dopant. Vous dormirez en paix (mais rêverez quand même à cette fabuleuse tarte).

Ingrédients

10 bananes fraîches
½ tasse de poudre de caroube
¼ tasse de sirop d’érable
12 dates
½ tasse de mûres blanches séchées

Outils

Un mélangeur
Un robot culinaire
Moule à gâteau

Procédure

Dans le robot culinaire, broyer les dates et les mûres blanches jusqu’à l’obtention d’une pâte collante et consistante. Étaler la pâte au fond du moule à gâteau pour former une croute uniforme. Dans le mélangeur, mixer les bananes fraîches (ne PAS ajouter d’eau!) avec le sirop d’érable jusqu’à ce que le liquide soit homogène, lisse et dense. Verser dans le moule à gâteau. Mettre au congélateur pour au moins 6 heures. Décongeler une demi-heure avant le service (pas plus, pas moins, sinon cela fond ou reste trop gelé). Garnir de fraises fraîches ou congelées pour décorer.

• Poudre de caroube: je sens vos questionnements. Pour en savoir davantage sur cet aliment et plusieurs autres, consultez mon précédent article (« Histoire d’une fille végétale ») à propos de mes essentiels végétaliens.

Vous avez des inspirations, idées gourmandes, photos de vos créations culinaires? Partagez-les moi via Instagram en utilisant le hashtag #unetevegan. En passant, mon compte au nom très original @fanie.demeule n’attend que de se connecter aux vôtres! Toutes les photos du présent article sont mes créations originales et proviennent de mon Instagram 🙂

À votre santé!

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres
Tagged with:

par

Fanie est étudiante au 3e cycle en Études littéraires à l’UQÀM. Enfant, elle avait tendance à se battre avec les ti-gars dans la cour d’école, ce qui expliquerait peut-être pourquoi elle rédige une thèse sur les figures de guerrières des productions de culture populaire contemporaine. Son arc comporte quelques cordes; en plus de faire partie de l’équipe des joyeuses fileuses, elle codirige le groupe de recherche Femmes Ingouvernable, collabore à la revue Pop-en-stock, à la revue l'Artichaut, ainsi qu’au magazine Spirale. À part de ça, elle a écrit le roman "Déterrer les os" (Hamac, 2016). Dans son carquois, on trouve un tapis de yoga élimé, un casque de vélo mal ajusté, trop de livres, un carnet humide, un coquillage qui chante le large et une pincée de cannelle – son arme secrète ultime contre les jours moroses. Féminisme et végétalisme sont ses chevaux de batailles quotidiens.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s