Au-delà des livres
Comments 6

Histoire d’une fille végétale (suite) – Inventaire de mes essentiels

Qu’est-ce que ça mange, une végétalienne, en hiver? Souvent, lorsqu’on apprend que je suis végétalienne, c’est la question classique que l’on me pose. Qu’est-ce que tu manges? Question légitime pour le non-initié pour qui, à prime abord, une vie sans produit animal ressemble plus au verre à moitié vide que celui à moitié plein. Question à laquelle je réponds, invariablement : des tonnes d’affaires!

Featured image
Mais en quoi consiste donc cette « tonne d’affaires », me demande-t-on ensuite. Des orgies de fruits et de légumes composent mon quotidien, pour être honnête. Et cela me plaît énormément. (by the way, les photos, c’est de la vraie bouffe que je me suis faite, pour vous donner une idée…) Je mange souvent les aliments sous forme crue sans être crudivore, car j’aime l’énergie et la lumière que cela procure. J’aime aussi le concept de pouvoir manger des quantités énormes et de se sentir bien après. Et ce n’est vraiment pas la variété qui manque! Toutefois, comme tout le monde, j’ai mes favoris. Ces chouchous dont je ne saurais me passer, que je pourrais littéralement manger à l’infini et qui me mettent en état d’urgence lorsqu’ils viennent à manquer dans mon frigo. Des aliments nourrissants, délicieux, pas trop dispendieux (en général), polyvalents, parfaits quoi. Petit inventaire de mes essentiels, de ce que j’en fais, et où je les déniche.
Featured image
1. Les bananes
Nature, en smoothie, en « nice cream », séchées, les bananes sont un pilier de mon alimentation. Trois par jour, en moyenne. Elles débutent ma journée dans mon bol de fruits, la poursuivent en collation et la terminent en dessert. Elles sont portatives, pré-emballées, denses en calories, soutenantes, je les aime très mûres, très sucrées et presque noires (d’où mon surnom d’Amélie Nothomb). J’en garde tout le temps autour d’une vingtaine chez moi. Ce sont mes munitions privilégiées. Le meilleur moment pour les manger est lorsque leur pelure est complètement jaune, sans trace de vert, et qu’elles sont bien picotées de taches brunes. Elles sont alors au maximum de leur valeur nutritive, à leur plein potentiel gustatif aussi. Je dois confier ici que je n’ai pas toujours apprécié les bananes : un jour, quand j’étais ado, je suis tombée sur une banane avec une larve dedans et ça ma buggée vraiment longtemps. Pis un moment donné, ça a passé.
2. Les pommes
J’adore les pommes depuis toujours. Jamais rencontré de ver ou de larve à date. Leur texture fraîche et croquante me fait chavirer. Je les mange toujours crues, entières, avec la pelure. Je les achète bio car c’est l’un des fruits les plus contaminés par les pesticides (je n’achète pas tous mes fruits bio, mais les pommes oui). Pour la liste des fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides versus les plus safe, cliquez ici. Mes variétés de pommes préférées sont les Golden Russet (variété ancienne et malheureusement très peu cultivée aujourd’hui, à la robe jaune et à la chair au parfum de poire épicée), les Honey Crisp, les Pink Lady, les Fuji et les jaunes délicieuses. Oui, j’aime les pommes sucrées. Mais j’aime aussi le vinaigre de cidre de pomme non-pasteurisé, un super détoxifiant naturel. Comme pour les bananes, j’achète mes pommes en grande quantité dans certaines épiceries d’alimentations naturelles (Avril, Exo Fruits) qui font des rabais sur les fruits jugés trop moches pour être vendus. J’en ressors toujours avec de méchants bons deals!
3. Le sirop d’érable
Ai-je vraiment besoin de vanter le sirop d’érable? J’en mets partout, c’est le sucrant que j’utilise : smoothies, vinaigrettes, sauces, soupes. Récemment, j’ai découvert le sirop de bouleau, bien différent, mais tout aussi délicieux, avec un goût hésitant entre le sirop d’érable et le vinaigre balsamique. À essayer chez les produits Forêt et papilles!
4. La poudre de caroube
La poudre de caroube, c’est mon chocolat. Mais qu’est-ce que c’est? C’est une poudre brune issue d’une plante, qui sent et goûte à s’y méprendre comme le cacao, mais sans la caféine et donc non-stimulante. Bonus : la caroube est bourrée de minéraux, de vitamines et de fibres. Elle renferme, entre autres, une bonne dose de calcium, ce qui en fait ma source principale. Je ne consomme pas de chocolat, mais de la caroube, emmène-moi-en! Mon « lait au chocolat » que je bois chaque matin est composé de trois cuillères à soupe de poudre de caroube, de deux bananes et de beaucoup d’eau. J’achète ma poudre en vrac, beaucoup moins chère, chez Rachelle-Béry ou chez Tau.
5. La levure alimentaire
La levure alimentaire, c’est mon cheese. Pour vrai, ça donne vraiment une touche fromagée aux recettes, et le goût particulier de la légendaire sauce Dragon du resto Aux Vivres est dû à cette fameuse levure. En poudre ou en flocon, je l’ajoute à presque toutes mes recettes salées. Exquis sur une salade. En plus, c’est une bombe de B-12 et de vitamines D. Toutes les épiceries santé en vendent, j’achète la marque Yellow Superfood.
6. Les dates et figues séchées
Ce sont mes bonbons, point. Mes favorites sont celles du Costco. Les figues sont bio et moelleuses, les dates tendres, mielleuses et translucides. Parfaites.
7. Le riz (brun, blanc, rouge, noir!)
Un autre pilier de ma vie. Parce que le riz, tout comme les bananes, est l’un des aliments les plus consommés sur la planète. Si ce n’est pas le plus consommé, faudrait que je vérifie ça. Il y a quelque chose d’universel dans le riz, de réconfortant. Et tellement de variétés. Le Black Japonica et le sauvage de la marque Lundberg sont les riz qui me charment le plus. J’aime le quinoa, mais je reviens toujours au riz. Un essentiel pas cher du tout et toujours délicieux.
8. Les bleuets sauvages congelés
Dans son allée des surgelés, Costco vend de gros sacs de petits bleuets sauvages cultivés sans pesticides. Moi je les aime ben gros.
9. Les…patates! (douces, jaunes, blanches, rouges, bleues, grelot, name it)
Je suis une bouffeuse de patates de toutes sortes, avec un penchant pour les patates douces. Souvent, j’ai des rages de patates, alors je m’en coupe un bon bastion (six ou sept) et les mets au four, comme ça, tout nu, sans huile, sans sel. Peur que cela soit sans goût? Honnêtement, il faut l’essayer tel quel pour constater comment c’est bon au naturel, qu’on n’a pas besoin de rien ajouter. Des repas de patates, c’est un régal, et inutile de souligner à quel point ce n’est tellement pas cher!
10. La laitue romaine
Sérieusement, je mange deux têtes de romaine par jour. Minimum. Je suis une adepte-accro de salade. De grosses salades. La romaine est très nutritive, et elle aussi je l’achète bio pour les mêmes raisons que les pommes. J’y mêle des feuilles d’épinards, de mâche, de roquette ou de kale.
11. Les avocats
J’utilise les avocats bien mûrs comme vinaigrette pour mes salades. C’est mon incontournable. Je procède en écrasant et en massant à mains nues mes tranches d’avocat contre ma salade, en plus cela en attendris les feuilles. J’ajoute ensuite sirop d’érable (ou de bouleau), vinaigre de cidre de pomme et levure alimentaire et Ta-dam! Selon moi, l’une des meilleures combinaisons de goût au monde est celle du riz blanc japonais et de l’avocat. Comme dans les sushis.
12. Les noix du Brésil
Les noix du Brésil sont les seules noix que je mange, mais mon dieu que je les aime! Leur goût terreux est unique, complexe, et une seule noix couvre les besoins en sélénium pour une journée. J’achète celles de la marque Artisan Bio à mon épicerie Métro.
13. Les algues wakame
Ma découverte 2014 : des petites algues séchées auxquelles il suffit d’ajouter un peu d’eau bouillante pour qu’elles se déplient et s’ouvrent instantanément comme des fleurs. Vous les avez probablement déjà rencontrées car ce sont les algues traditionnellement utilisées dans les soupes miso. Je les ajoute à mes salades, soupes, bols de riz. On les trouve dans les épiceries santé et certaines épiceries conventionnelles. Et sûrement au quartier chinois, mais je n’ai pas vérifié. Je les achète au marché Ségal sur St-Laurent parce qu’elles y sont drastiquement moins chères qu’ailleurs.

Voilà, cela fait le tour d’horizon de mes essentiels, en espérant que cet inventaire vous invitera à la découverte! Ces essentiels font partie de ma vie, peut-être de la vôtre aussi. Et vous, de quoi est composé votre nécessaire de survie?

Advertisements
This entry was posted in: Au-delà des livres

par

Fanie est étudiante au 3e cycle en Études littéraires à l’UQÀM. Enfant, elle avait tendance à se battre avec les ti-gars dans la cour d’école, ce qui expliquerait peut-être pourquoi elle rédige une thèse sur les figures de guerrières des productions de culture populaire contemporaine. Son arc comporte quelques cordes; en plus de faire partie de l’équipe des joyeuses fileuses, elle codirige le groupe de recherche Femmes Ingouvernable, collabore à la revue Pop-en-stock, à la revue l'Artichaut, ainsi qu’au magazine Spirale. À part de ça, elle a écrit le roman "Déterrer les os" (Hamac, 2016). Dans son carquois, on trouve un tapis de yoga élimé, un casque de vélo mal ajusté, trop de livres, un carnet humide, un coquillage qui chante le large et une pincée de cannelle – son arme secrète ultime contre les jours moroses. Féminisme et végétalisme sont ses chevaux de batailles quotidiens.

6 Comments

  1. Très intéressant même si je ne suis pas du tout végétalienne mais le lien sur les légumes et les fruits les plus contaminés par les pesticides ne fonctionne pas.

    J’aime

  2. Ping : 5 recettes végétaliennes, fraîches et simples pour célébrer l’été |

  3. Ping : Planète végane : pour le grand bien de la planète, des animaux & de nous-même | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s