Réflexions littéraires
Laisser un commentaire

La rentrée littéraire 2015: Les choix d’Elizabeth

Voici mes huit suggestions coups de coeur (lire ici : je harcèle mon libraire pour être la première à mettre la main dessus) de cette rentrée littéraire 2015!

infinie comédie

Éditions de l’Olivier

L’infinie comédie – David Foster Wallace
Près de 20 ans après sa publication, et une saga interminable de droits étrangers, il est maintenant possible de se procurer une copie en français d’Infinite Jest, LE roman culte de la fin des années 1990. David Foster Wallace est maintenant une icône de la littérature américaine et c’est grâce à cet ouvrage qu’il s’est fait le plus remarquer. Un roman contemporain mettant en scène la famille Incandenza et leur fils Hal, un adolescent surdoué. À vous de découvrir la vision de l’Amérique de Wallace à travers les quelques 1480 pages de ce roman tant attendu.
Éditions de l’Olivier. En librairie depuis le 25 août.

 

annéepluslongue

Le Quartanier

L’année la plus longue – Daniel Grenier
Probablement le roman québécois dont on entend le plus parler ces temps-ci, L’Année la plus longue raconte l’histoire d’Albert, un homme énigmatique qui vieillit une fois tous les quatre ans. Un roman prometteur de Daniel Grenier (Malgré tout on rit à Saint-Henri). À noter : ce roman remporte haut la main mon concours personnel de «Plus belle couverture de la rentrée littéraire 2015».
Le Quartanier. En librairie depuis le 25 août.

 

ACH003725402.1438660508.320x320

Journal d’un étudiant en histoire de l’art – Maxime-Olivier Moutier
Difficile de passer à côté d’une nouvelle publication de Maxime-Olivier Moutier. L’homme de Marie-Hélène au mois de mars présente cette année Journal d’un étudiant en histoire de l’art, où il y raconte son retour aux études en 2008. Le psychanalyste ne s’en cache pas, l’autofiction est son genre de prédilection, et c’est aussi ce qui fait que je retourne sans cesse vers ses publications. (Oui, je suis groupie).
Le Marchand de feuilles. En librairie depuis le 14 août.

 

amanita

Boréal

Amanita Virosa – Alexandre Soublière
Alexandre Soublière s’était fait remarquer en 2012 après la publication de son premier roman Charlotte Before Christ. Il récidive cette année avec un roman tout aussi remarquable où les deux personnages principaux Winchester Olivier et Samuel Colt sont les deux associés à la tête d’une compagnie perverse qui vous permet d’espionner ceux que vous désirez dans le total anonymat. Un roman noir, romantique, surprenant.
Éditions du Boréal. En librairie depuis le 25 août.

l_hr_723_medium

Alto

Au péril de la mer – Dominique Fortier 
Dominique Fortier (Du bon usage des étoiles) nous arrive cet automne avec Au péril de la mer, un récit où une romancière rencontrera un peintre qui a trouvé refuge au Mont Saint-Michel afin d’oublier la femme qu’il aimait. Connaissant la plume rêveuse de Fortier, ce livre ne pourra que nous transporter loin pour mieux nous ramener à bon port.
Éditions Alto. En librairie le 15 septembre.

 

beigbeder

Grasset

Conversations d’un enfant du siècle – Frédéric Beigbeder
On en sait très peu pour l’instant sur ce nouveau livre de Frédéric Beigbeder. Ce qu’on sait de lui par contre, c’est qu’il aime justement parler de lui… et de livres. D’après ce que j’ai pu comprendre, Beigbeder s’est imaginé converser avec différents auteurs et nous offre ici les transcriptions de ces conversations. Heureusement pour nous, ce que Beigbeder fait le mieux, c’est de parler des livres. Gageons que notre «pile à lire» grandira un peu suite à la lecture de Conversations d’un enfant du siècle.
Éditions Grasset. En librairie fin septembre.

 

Nightlife.ca (Cr : Julie Artacho)

Nightlife.ca (Cr : Julie Artacho)

Les maisons – Fanny Britt
Fanny Britt, nous la connaissons pour les deux TRÈS bons ouvrages Jane, le renard et moi avec Isabelle Arsenault et Les tranchées, essai sur la maternité. C’est donc dire que son premier roman est attendu de plusieurs. Les maisons raconte l’histoire de Tessa, une chanteuse devenue courtière immobilier… On y parlera de rêves oubliés et de la peur de vieillir dans l’amertume. On en sait peu pour l’instant, mais gageons que sous la plume de Britt, ce roman sera mémorable.
Cheval d’août. En librairie fin octobre.

JCLattès

JCLattès

D’après une histoire vraie – Delphine de Vigan
Ah Delphine… Tu nous a reviré le coeur de tous les bords avec Rien ne s’oppose à la nuit, ton dernier roman. La barre est haute pour nous épater, on en convient. Dans D’après une histoire vraie, De Vigan nous raconte la rencontre qu’elle a eu avec L., celle qui a bien failli lui enlever le goût d’écrire à jamais, le cauchemar de l’écrivain.
JC Lattès. En librairie début septembre.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s