Le monde du livre
Comments 3

Indie coffee passeport : parce que les gens heureux lisent et boivent du café

Café Parvis, crédit Martine

Photo prise au magnifique Café Parvis par moi-même

Inspiré du roman d’Agnès Martin-Lugand, Les gens heureux lisent et boivent du café (dont je vous parlerai peut-être sous peu), Marjorie et moi avons décidé de lier deux activités qu’on adore faire, ensemble et séparées : visiter des cafés montréalais et lire. Nous allons donc débuter cette nouvelle série d’articles où on visitera des cafés tout en vous faisant des suggestions littéraires à lire dans ces dits cafés. Pour les intéressés, Marjorie vous avait parlé ici de ce que sont les cafés de troisième vague.

Et puis, nous avons pensé acheter l‘indie coffee passeport de Montréal. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il s’agit d’un passeport café qui permet de découvrir 29 cafés montréalais, en 7 mois, pour seulement 30$. Ainsi, on va pouvoir découvrir des nouveaux cafés, les déguster, faire des rencontres de blogue où on discutera de nos nombreux futurs projets!

J’ai déjà hâte!

Dans le top de mes activités préférées, j’avoue que déguster un bon latté avec des amies à discuter du Fil rouge et de littérature, c’est pas mal difficile à battre.

Voici donc certains des cafés que nous allons visiter et pour lesquels on fera des articles en lien avec notre expérience et bien sûr, en vous conseillant des livres qui collent à l’endroit. De cette manière, la prochaine fois que vous irez dans ces cafés, vous aurez une idée parfaite de quel bouquin trainer dans votre sac.

PS : Gabrielle nous avait déjà fait son Top 5 personnel de ses cafés préférés.

Avez-vous des suggestions de cafés montréalais à découvrir et des bouquins à y amener ?

Advertisements
This entry was posted in: Le monde du livre

par

Lectrice invétérée, Martine est bachelière en études littéraires et la cofondatrice du Fil rouge. Créative et inspirée, elle a l’ambition de faire du Fil rouge un lieu de rassemblement qui incite les lectrices à prendre du temps pour elles par le biais de la lecture. Féministe, elle s’intéresse aux paradoxes entourant les mythes de beauté et la place des femmes en littérature. Elle tentera, avec ses projets pour Le fil rouge, de décomplexer et de dédramatiser le fait d’être une jeune adulte dans une société où tout le monde se doit de paraitre et non d’être. Vivre sa vie simplement et entourée de bouquins, c’est un peu son but. L’authenticité et l’imperfection, voilà ce qui lui plait.

3 Comments

  1. Ping : Bouquins et caféine au Café Sfouf |

  2. Ping : Bouquins et caféine au Café Parvis |

  3. Ping : DÉFI BOUQUINERIE JOUR 17: Aller lire dans un café | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s