Littérature jeunesse
Laisser un commentaire

Ma meilleure amie d’enfance, Martine

Durant mon enfance, j’ai eu deux meilleurs amis. Le premier se nommait Bob. Il était le fils de la meilleure amie de ma mère. Il venait chez moi toutes les fins de semaine ou on allait le visiter. On jouait aux Pokémon ou à la Nintendo. Bob et moi allions faire des folies dehors ou nous restions chez lui pour regarder Petit-Pied le Dinosaure.

Quand je ne passais pas du temps avec Bob, il n’y avait qu’une autre personne qui avait toute mon attention, il s’agissait de Martine. Je la retrouvais le soir avant de m’endormir. On partait à l’aventure du monde avec l’aide de Patapouf, son compagnon à quatre pattes. Nous avions découvert tellement de choses ensemble que je n’ai pas pu avec Bob. J’ai appris à ne pas avoir peur de poser des questions, d’avoir un regard critique sur le monde et à rêver. J’ai saisi que j’ai le droit de faire des erreurs et de ne pas abandonner face à l’adversité. Martine répétait souvent « ne perds pas courage », car on apprend vite que même si les choses deviennent difficiles, il ne faut pas lâcher prise.

Étant petite, je ne pense pas avoir remarqué que la société voulait que les femmes pratiquent un métier plutôt qu’un autre. Ma meilleure amie, Martine, m’a montré que je pouvais tout faire, c’est-à-dire que je pouvais être une ballerine, être une fermière ou conduire une montgolfière. Cependant, beaucoup de gens pourraient me contredire. La collection de Martine a longtemps fait hausser les sourcils de plusieurs puisque le personnage fût considéré comme étant un stéréotype. Les histoires avaient un ton très moralisateur et mettaient énormément de pression sur les jeunes filles pour être parfaites. En grandissant, je n’ai jamais ressenti cette pression, je me sentais libre, car je n’avais aucune restriction. J’en suis très reconnaissante. Reconnaissante qu’un univers imaginaire m’ait montré tant à un jeune âge et heureuse que ma maman apportait les recueils de Martine régulièrement à la maison.

Vers le début de la préadolescence, mon amitié avec Martine en a pris un coup, ce qui était inévitable. J’ai laissé mes recueils dans ma bibliothèque et nos balades ensemble ont cessé. Je me suis fait d’autres meilleures amies comme Hermione, Aurélie ou Noémie, car il me fallait de nouvelles personnes avec qui découvrir un nouveau monde. Un endroit où mon ancienne meilleure amie ne pouvait plus m’accompagner. Par contre, je me souviens toujours de mes moments favoris avec Martine comme la fois où j’ai tenté de faire un costume de clown avec mes draps de lit. Je préfère tout de même nos instants passés dans la cuisine ou à cueillir des fraises.

J’ai dit au revoir à mon amie d’enfance, il y a plus d’une décennie de cela, mais je sais qu’elle accompagne plusieurs petites filles partout sur le globe, ainsi que des garçons. Je suis contente de savoir que Martine va permettre à plusieurs de s’épanouir et de grandir. Puis, quand les choses vont mal, je me répète « ne perds pas courage ».

Advertisements
This entry was posted in: Littérature jeunesse

par

Gloria est une jeune femme qui a un grand amour : l’écriture. L’écriture lui permet de s’exprimer et de saisir le monde. Cet amour lui a ouvert les portes de la littérature, des arts et de la culture. Donc, elle a fait un DEC en Arts et Lettres au Collège de Maisonneuve. Ces études lui ont permis de découvrir diverses perceptions sur le monde et d’accroître sa passion pour les mots. Dotée d’une nouvelle paire d’yeux et armée de son amour encore plus grand pour l’écriture, elle poursuit son cheminement à l’Université d’Ottawa en 2013. Elle complète un baccalauréat spécialisé en littérature française et un certificat en langage des signes. C’est à Ottawa qu’elle commence à écrire pour des magazines en lignes et des journaux. Quand Gloria n’est pas en train de poursuivre sa mission, c’est-à-dire d’inspirer ou de faire rêver les gens avec l’aide de ses mots, elle cherche à se rendre heureuse et à grandir dans sa foi.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s