Réflexions littéraires
Laisser un commentaire

Lire, maintenant une affaire de Web

Peut-être le savez-vous déjà, peut-être pas, l’émission Lire sera maintenant diffusée non plus sur nos télévisions, mais sur nos écrans d’ordinateur. ARTV a malheureusement tiré la prise sur cette émission il y a quelques mois. Claudia Larochelle, l’animatrice, fut elle-même surprise de la décision, affirmant par contre qu’elle trouverait bien vite une autre façon de diffuser ce projet visant à promouvoir la littérature, quitte à le faire seule. Chose dite chose faite, Lire trouvera bientôt sa niche sur le Web.

Bientôt, c’est quand? C’est le 3 octobre qu’aura lieu la première émission en format webmagazine.

La littérature et la télévision

Déjà que les émissions de littérature à la télévision sont moindres, pour ne pas dire quasi inexistantes, la perte de Lire fut une onde de choc dans le milieu. Évoquant de prévisibles coupes budgétaires, ARTV a mis fin à l’émission qui proposait critiques et suggestions de livres, entrevues d’auteurs et rencontres d’artistes tournant toujours autour de la littérature. Alors que le futur des livres sur nos télévisions est chambranlant, peut-être que, bien que malgré lui, Lire se découvrira un second souffle sur le Web.

Les possibilités du Web

On le sait, les booktubes ont la cote. On le sait aussi, le Web coûte moins cher à produire que la télé. Ces deux facteurs ne peuvent qu’être favorables au nouveau webmagazine que préparent Claudia Larochelle et son équipe.

D’emblée, Lire est bien présent sur le Web, que ce soit sur Instagram où leur mot clic #liretv est l’un des plus utilisés sur les photos de livres, sur leur page Facebook où ils relaient toujours des articles intéressants ou bien sur leur site Web avec un club de lecture en ligne bien actif. En ce sens, peut-être est-ce seulement l’évolution naturelle, quoique forcée, de retrouver l’émission en format Web?

Bien que ce soit une perte pour les ondes, de plus en plus de gens choisissent le Web plutôt que la télévision, il y a clairement un potentiel de gens à rejoindre, en plus des gens qui suivent déjà Lire sur le Web. Je suis convaincue qu’ils iront chercher un nouveau public, tout en gardant ceux qui écoutaient déjà l’émission via lire.artv.ca.

J’ai bien hâte de voir ce que ce format apportera à l’émission. Je n’ai que de bonnes attentes envers ce webmagazine et je suis sûre qu’il les surpassera.

Sur ce, on se retrouve sur leur plateforme Web pour en savoir plus dès le 3 octobre.

cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements
This entry was posted in: Réflexions littéraires

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s