Le monde du livre
Comments 3

Les bibliothèques des fileuses

Inspirée par l’article de Marjorie sur nos coins lectures, j’ai décidé de demander aux fileuses de m’envoyer une photo de leurs bibliothèques avec quelques lignes sur la façon de classer leurs livres ou bien de ce que représente cet endroit pour elles. Je trouvais cette petite incursion intéressante puisqu’on sait bien que les bibliothèques sont le miroir de l’âme, non? Peut-être pas, mais reste que la curiosité l’emporte et qu’on se plait tous à zyeuter un peu les bibliothèques d’autres passionnées de livres.

La bibliothèque de Léonie

Au fil de quelques voyages, j’ai conservé les plans des villes bariolés de gribouillis qui m’ont aidée à me rendre aux endroits conseillés. Je les ai disposés, collés et vernis au fond de ma bibliothèque, là où les livres prennent appui.

Mon classement est par genre (policier, guides voyage, romans, dictionnaires, livres d’art). Aussi les livres en anglais sont classés à part, les romans sont divisés par maisons d’édition, et aussi entre ceux qui sont lus et ceux qui sont adorés.

Les livres qui ne sont pas de référence, à lire ou à prêter, sont chez mes parents dans une petite bibliothèque surchargée sous l’escalier.

image3

image5

La bibliothèque de Marjorie B

J’ai toujours rêvé d’une bibliothèque avec des portes vitrées! Pour moi, la bibliothèque est un refuge, me réconforte, rend la pièce qui me sert de bureau un peu plus chaleureuse. Je classe habituellement mes livres par noms d’auteur(e)s, mais ce n’est pas très long avant qu’un ménage soit de mise! Je reclasse, trie et donne mes livres presque chaque saison! Évidemment, il y a les classiques auxquels je suis profondément attachée et les livres qui évoquent certaines périodes importantes qui demeurent année après année sur la tablette qui leur est réservée! 
marjob-biblio

La bibliothèque de Stéphanie

90 % québécois et le reste il s’agit de quelques classiques lus pendant mon DEC en Lettres et mes manuels de sciences infirmières.
Je classe habituellement par ordre de grandeur, seulement pour faire beau. J’adore ça passer du temps à m’asseoir et regarder les titres, le cou un peu cassé.
Je dois me rendre à l’évidence que ça nécessitera plus de rangement dans un futur très proche.

fullsizerender

La bibliothèque de Clara

J’ai eu la chance de grandir dans une maison avec plus de 3000 livres. Une petite maison, remarquez, alors vous pouvez vous imaginer le nombre de bibliothèques qui recouvraient les murs! C’était donc vraiment important pour moi, une fois que j’ai quitté la maison familiale, d’emporter ma portion de livres avec moi pour me sentir vraiment chez moi dans mon nouvel appart. Organisés par langue et ensuite géographiquement (les irlandais ensemble, les québécois ensemble, etc.) mes bibliothèques me donnent le plaisir de me sentir bien chez moi.

img_4527

La bibliothèque de Vanessa

Mes bibliothèques sont classées de différentes façons. D’un côté, j’ai les livres policiers, les romans graphiques, les classiques de mon enfance, les romans plus légers et tous les livres d’Amélie Nothomb (elle a une place unique). Ils sont classés par auteur, mais sans ordre particulier. De l’autre côté, j’ai les romans québécois, les romans français et étrangers. Ceux-ci sont classés par maison d’édition et par auteur. Puis, j’ai la tablette du haut d’un garde-robe où je cache les livres restants, parce que je n’ai plus de place! Quand on regarde mes bibliothèques, on voit juste un énorme désordre. Pourtant, j’vous JURE que je m’y retrouve et que cette organisation « incroyable » me permet de mieux conseiller mes amis lecteurs.

14502036_10155395835152818_1823543703_n

La bibliothèque d’Anne-Marie

Ma bibliothèque est une grande source de fierté et de bonheur pour moi, mais le plus grand cauchemar de mes proches quand je déménage! Les romans sont classés en ordre alphabétique d’auteur, les ouvrages de sociologie et de féminisme sont simplement placés les uns à la suite des autres. Même si je rêve d’avoir un jour un mur couvert d’étagères, qui croulent sous mes livres enfin tous réunis à un seul endroit, j’aime bien l’idée que dans mon petit appartement, peu importe où je pose le regard, je suis assurée de croiser un livre. 

img_9509

La bibliothèque de Martine

Je classe mes livres en ordre alphabétique! Mes cinq années en librairie m’ont rendue un peu trop habituée et ça reste la façon la plus facile pour moi de trouver un livre quand j’en cherche un! J’ai donné quand même beaucoup de livres dans les dernières semaines parce que j’en reçois beaucoup et en achète encore trop. C’est quand même super important pour moi de conserver mes livres préférés à ma portée, ne serait-ce que pour les relire ou les prêter! Mes étagères ne sont toutefois pas très utiles, car je manque de place et qu’en plus, le classement est plus ardu que dans une bibliothèque, car j’ai toujours peur que les livres tombent. Bref, un jour je me ferai construire une bibliothèque encastrée dans un mur… c’est sur ma liste de rêve 😉 Avec une échelle bien entendu! 

img_1325

img_1323

La bibliothèque d’Amélie

Je suis pas mal fière de ma bibliothèque, parce qu’elle a été entièrement imaginée et assemblée par mon copain et moi. Quand on a déménagé dans notre appartement actuel, il y a presque un an, on est passés d’un grand cinq et demi à un petit quatre et demi, et il a fallu revoir la façon de ranger nos livres. Après pas mal de recherches (et d’idées avortées), on a trouvé les planches à Lachine, acheté les briques sur Kijiji(!) et sélectionné soigneusement les coudes de tuyau à la quincaillerie. On a monté la bibliothèque, j’y ai rangé les livres, et l’appart est devenu notre maison.
Je classe mes livres par catégorie (fiction, non-fiction, bédés, poésie, théâtre), puis par ordre alphabétique. J’essaie de garder seulement ceux que j’aurai envie de relire un jour, ou qui ont une signification particulière; le reste, je les donne. Et j’ai toujours une bonne pile de trucs à lire, gardés à l’écart du reste pour me mettre autant de pression que possible.

 

Processed with VSCO with a5 preset

La bibliothèque de Marion

Emménagée à Montréal depuis un an, je me souviens surtout de mon déménagement, alors que j’avais classé tous les livres que je possédais, donné le superflu, puis emballé mes livres préférés dans des boîtes afin de les amener dans mon nouvel appart (mon frère me rappelle d’ailleurs très souvent le nombre énorme de boîtes de livres qu’il m’a aidée à monter jusqu’au troisième étage). Ayant moins de place que chez mes parents, j’ai réussi à entrer tous mes livres dans deux bibliothèques, qui sont désormais le reflet de mon âme littéraire. 
Je classe mes livres par genre : jeunesse, étranger, classiques français, littérature québécoise, bande dessinée, essais, puis par format (les livres de poche ont leur section à eux). Pendant un moment, ils étaient ensuite classés par ordre alphabétique d’auteurs à l’intérieur de ces sections, mais j’avoue qu’un certain bordel règne depuis quelque temps. Également, ayant beaucoup trop de livres pour la place dans la bibliothèque, je fais des doubles rangées. 
Une de mes bibliothèques retient tous mes livres jeunesses et adolescents que j’ai gardés et que je relie à l’occasion, l’autre, sauf une section jeunesse tout en haut qui ne rentrait pas dans la première, la littérature générale. Mes bibliothèques sont dans ma chambre, surtout par manque de place, mais j’aime leur proximité, ainsi je peux y prendre un livre n’importe quand, lorsqu’une envie de relecture me prend le soir. Dans un futur proche, j’aimerais énormément avoir de la place pour plus de bibliothèques et pouvoir éliminer les doubles rangées, chaque livre ayant une place égale et bien visible, les uns à côté des autres. 
biblio2
biblio1

La bibliothèque de Karina

Ma bibliothèque est rangée comme suit : par genre (québécois avec québécois/BD/horreur/classique français-anglais/fantastique, auteur-e. Voilà. J’essaie aussi de mettre ceux qui ne sont pas encore lus plus en évidence. J’ai également un document Word ou j’entre tous mes livres non lus, comme ça je sais la quantité de livres que je dois encore lire.

14625797_1318330538211855_1128728212_o


cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements
This entry was posted in: Le monde du livre

par

Curieuse depuis toujours, Marjorie s’intéresse à un peu tout, avec un penchant marqué pour les mots, le féminisme, les phénomènes de culture populaire et les mystères de la vie. Elle est bachelière en littérature et cofondatrice du Fil rouge, à travers duquel elle tente de faire son petit bout de chemin, lire le plus possible et surtout, apprendre et connecter avec les autres. Naviguant tant bien que mal à travers la vingtaine, elle trouve ses assises dans la lecture et l’écriture, cherchant toujours à comprendre un peu mieux les contradictions qui rendent la vie intéressante. Elle croit que la littérature fait partie de ces choses qui peuvent changer une vie, la rendre un peu plus douce et mettre un baume là où il faut.

3 Comments

  1. Super amusant comme article! De mon côté, j’organise mes livres selon s’ils sont lus ou non (comme je ne conserve pas tous les livres que je lis, ma section à lire est pratiquement aussi grosse que celle des livres lus). C’est mon seul système et il est pas mal « lousse »! Je classe aussi ma bibliothèque virtuelle sur Goodreads 🙂

    J’aime

  2. Ping : Lire à l’ère numérique | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s