Littérature étrangère
Laisser un commentaire

Wonder, du bonheur à chaque page

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, Wonder, Merveilleux, RJ Palacio, Éditions Pocket, intimidation, respect, enfance, différence, acceptation, tolérence, école primaire, enfants, jeunesse

Après plusieurs semaines d’attente à la bibliothèque, j’ai finalement eu la chance de lire Wonder, de R. J. Palacio. Ce roman de presque 400 pages, publié en 2013 aux Éditions Pocket, semble très demandé. Probablement à cause de son adaptation au grand écran sortie en novembre 2017, mettant en vedette Owen Wilson, Julia Roberts et Jacob Tremblay. Mais je crois qu’il s’agit surtout de ses thèmes très actuels et importants, de son écriture touchante et de ses personnages attachants. Dès les premières pages, je suis tombée sous le charme d’August et de son entourage.

Être différent 

August Pullman est né avec plusieurs difformités au visage, l’empêchant à tout jamais de ressembler à un petit garçon normal. Il a les yeux au niveau des pommettes, de toutes petites oreilles et le palais défoncé l’obligeant à manger comme une tortue. À l’âge de dix ans, il doit intégrer l’école pour la première fois de sa vie. Il fera face à de l’intimidation, aux relations amicales parfois tumultueuses, à la trahison, mais aussi découvrira-t-il que le monde peut parfois s’avérer merveilleux. Impossible de ne pas se sentir touché par son courage, son adversité et son humour!

Les premiers chapitres nous présentent le point de vue d’August, puis l’histoire recommence, selon le point de vue de différents personnages de son entourage. Nous avons droit au récit d’Olivia, sa sœur, puis de Jack, un camarade de classe, et de plusieurs autres. L’écriture dynamique et efficace permet de maintenir un rythme captivant et on ne sent pas du tout de répétition bien que les événements soient toujours plus ou moins les mêmes.

Nous sommes heurtés aux répercussions de l’intimidation et l’importance de la tolérance et du respect. Des thèmes importants à tout âge! Ce roman est destiné à un public plus jeune (il est classé 9-12 ans à ma bibliothèque municipale), mais il ne faut vraiment pas s’arrêter à ce genre de classement. L’écriture est mature et soutenue, on se sent transportés dans la réalité d’August, peu importe son âge.

Wonder_(film)

Source : Wikipédia

Et sur grand écran?

En toute sincérité, je n’ai pas été aussi agréablement surprise par une adaptation cinématographique depuis longtemps. Les personnages sont bien représentés, personne n’est oublié. On reprend aussi l’idée de présenter le même événement selon le point de vue de divers personnages! Certains dialogues du roman ont même fait leur chemin jusque dans le scénario. Je vous recommande bien évidemment de lire le roman avant d’aller voir le film, vous ne serez pas déçu! Pour voir la bande-annonce, c’est ici!

Petite note aux enseignant(e)s : il s’agit d’une œuvre fréquemment présentée dans les écoles américaines, elle mériterait sans doute de faire son bout de chemin ici aussi!

Et vous, pensez-vous lire ce roman ou aller voir le film au cinéma?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s