Littérature étrangère
Laisser un commentaire

L’amour selon Nicole Krauss

Amour Bibliothéraphie Deuil Famille Folio Joie L’histoire de l’amour Le fil rouge Le fil rouge lit Lecture Les livres qui font du bien Littérature Littérature étrangère Livres Nicole Krauss Tristesse

L’histoire de l’amour est un de ces livres qui ne sort pas du lot au premier regard. Une couverture simple, un titre qui semble cliché, rien ne donne envie de le choisir plus qu’un autre. Je ne me rappelle même pas l’avoir acheté, et pourtant, il y a quelques semaines de cela, à la recherche de ma prochaine lecture, je suis tombée sur lui. Ce livre que j’allais refermer quelques jours plus tard, la larme à l’œil et un sentiment de vide m’envahissant. Un vide non seulement parce que jamais plus je ne pourrai le redécouvrir pour la première fois, mais aussi parce que c’est une histoire infiniment triste, mais remplie d’optimisme et d’espoir.

C’est un livre coup-de-poing, mais qui le fait tout en douceur. J’ai été chamboulée par la facilité avec laquelle Nicole Krauss nous rend ces deux histoires, celle de ses personnages, mais aussi celle que ses personnages ont créée. Une deuxième histoire qui, elle aussi, est remplie de douceur et qui, grâce à des extraits insérés ici et là, a su apaiser mon âme.

Plus tard, bien plus tard, il s’aperçut qu’il était incapable de se débarrasser de deux regrets : un, qu’au moment où elle s’était reculée il ait vu à la lumière d’un réverbère que le collier qu’il avait fabriqué lui avait irrité la peau et, deux, qu’au moment le plus important de sa vie il ait choisi la mauvaise phrase.

Une histoire qui en cache d’autres

Alma, une jeune fille complexe et pourtant si simple, nous amène dans sa quête identitaire, dans laquelle elle essaiera par tous les moyens possibles de découvrir l’origine de son nom. Un nom qui la ramène à une histoire bien particulière : l’histoire de l’amour.

Parce que c’est ça, l’histoire de l’amour. L’amour sous toutes ses coutures, en passant par le beau, mais aussi le laid. C’est l’amour qui se transforme en rancœur. L’amour qui, au fil du temps, se transforme en une histoire que l’on peut conter à ses enfants, qui eux n’ont aucune idée du monde qui les attend. Une histoire dont on change la fin, parce qu’elle est bien trop terrible pour être ailleurs que dans nos souvenirs.

L’histoire de l’amour, c’est tout ça, mélangé avec des personnages attachants et pittoresques. Ils ont tous, sans exception, une quête bien différente, vitale, qui les relie les uns aux autres. Il y a Alma, mais aussi un vieillard attachant qui ne fait que penser à sa mort – qui ne peut être qu’imminente –, un fils perdu devenu prodigue, un imposteur et une femme vers qui tout semble être lié. Un livre qui vous donnera une envie de reviens-y dès que vous le déposerez, qui touchera chez vous ce petit (ou gros) côté sensible, comme il l’a fait avec le mien.

J’aimerais tant vous en dire plus, pouvoir vous expliquer à quel point ce livre est hors du commun, mais en faisant cela, je vous priverais du plaisir d’en découvrir chaque petite partie, chaque surprise qui s’y cache, parce que ce livre, c’est comme une mine aux trésors. Une mine d’émotions à l’état pur, de personnages à qui l’on peut s’identifier si facilement et de détails qui pour certains pourraient sembler inutiles, mais qui rendent l’histoire tellement humaine. Un livre que je ferais lire autant à ma mère, qui en a vu d’autres, qu’à ma coloc, qui oublie de prendre le temps de lire.

Et vous, y a-t-il un livre qui vous a agréablement surpris? Si oui, lequel?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s