Autour des livres
Comment 1

LIL : ligue d’improvisation littéraire

théâtre, réal bossé, livres ,place des arts, mise en scène, Festival international de la littérature, improvisation, lecture, littérature québécoise, roman, simon bouderie, india desjardins, yves beauchemin, claudia larochelle, yves morin,

Avez-vous déjà assisté à un match d’improvisation ? Personnellement, c’est une branche du théâtre qui me plaît : le rythme, la répartie des comédiens, les tournures inattendues que peuvent prendre les différents sketchs… Il y a quelque chose d’impressionnant, du moins pour la non-comédienne que je suis, à être témoin de cette forme de jeu. Bien qu’il existe des règlements et des contraintes en impro, ces joutes oratoires où tous se répondent du tac au tac, me semblent libératrices. Au théâtre, les textes sont étudiés, appris, pratiqués… En impro, les comédiens se livrent spontanément, en suivant leur inspiration du moment.

Chose certaine, c’est une démarche très différente de celle des auteurs lorsqu’ils écrivent un roman. Ces derniers brouillonnent, écrivent, effacent, réécrivent, corrigent, peaufinent – et j’en passe – leurs textes avant d’éventuellement, en arriver à la publication de leur travail. Dans le cadre du Festival international de littérature, en septembre dernier, j’ai assisté à une soirée d’improvisation particulière: celle de la ligue d’improvisation littéraire, qui m’a amenée à faire cette comparaison. Le concept était le suivant : quatre auteurs (Claudia Larochelle, Yves Beauchemin, India Desjardins et Simon Boulerice) devaient choisir des extraits de leurs propres romans qui allaient servir de base à quatre acteurs (Réal Bossé, Diane Lefrançois, Simon Boudreault et Marie Michaud) pour que ceux-ci en improvisent la suite. Les artistes étaient accompagnés d’un pianiste, Yves Morin, qui improvisait lui aussi des airs en fonction des sketchs des comédiens.

Un contact privilégié avec les auteurs

En arrivant à la Place-des-Arts le soir du spectacle, je m’attendais à ce que les textes des auteurs choisis soient lus par les comédiens. Lorsque les lumières de la salle se sont tamisées et que les auteurs sont montés sur scène en personne, j’ai été agréablement surprise. Cet aspect de la mise en scène m’a plu parce que j’avais l’impression que les auteurs nous disaient : « Allez-y, chers comédiens, cher public ; appropriez-vous nos œuvres! » Un peu comme s’ils nous invitaient personnellement. En plus, le fait qu’ils aient eux-mêmes sélectionné les extraits à exploiter était intéressant parce qu’on avait ainsi accès à des passages qu’eux, en tant qu’auteurs, considéraient touchants.

Des comédiens de talent

Les performances des quatre comédiens m’ont franchement impressionnée. Tout d’abord, chacun prenait équitablement sa place dans les sketchs, tout en apportant sa couleur. Selon les extraits choisis, ils nous ont fait passer par plusieurs émotions : j’ai ri presque tout le long, j’ai réfléchi, j’ai même eu les larmes aux yeux à un moment donné, lorsqu’ils ont improvisé à partir d’un extrait de « Une histoire de cancer qui finit bien » de India Desjardins. Ce que j’ai apprécié, aussi, c’est que les comédiens restaient très proches des œuvres. Ils pouvaient s’en éloigner, parfois, en interprétant les personnages à leur manière ou en exagérant certains traits, mais l’improvisation ne débordait jamais dans le « n’importe quoi » et on revenait toujours aux mots qui avaient été prononcés par les auteurs, en introduction.

Improvisation musicale

Si les comédiens improvisaient à partir des mots des auteurs, le pianiste, Yves Morin, gardait un œil  et portait une oreille attentive au jeu des comédiens et sa musique s’insérait à merveille dans les différents sketchs. Plus d’une fois, on surprenait même des petits regards de connivence entre lui et les comédiens et on sentait qu’ils étaient au diapason. Sans musique, le spectacle aurait été réussi. Avec la musique, c’était carrément bon. Je remercie grandement le festival pour l’invitation. J’ai passé une très bonne soirée.

Et vous, avez-vous assisté à un événement dans le cadre de ce festival cette année ?

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s