Littérature québécoise
Comments 2

Faunes : une lecture à dévorer

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature québécoise, littérature, lecture, livres, livres qui font du bien, Faunes, Éditions Alto, Christine Vadnais, évolution, changements climatiques, faune

Lune verte, brume tenace et pluie diluvienne plantent le décor de Faunes, le premier roman de Christine Vadnais que j’ai dévoré. Le livre nous plonge dans un futur pas si éloigné où les changements climatiques ont forcé la faune, autant animale qu’humaine, à s’adapter, à évoluer. On y suit l’histoire de Laura, une biologiste, qui assiste, aux premières loges, à cette évolution alors qu’elle étudie une nouvelle forme de parasite qui vicie les eaux et met en jeu notre survivance.

« Il est dit que le ciel est bleu et que l’eau traversée par sa lumière adopte la même couleur; mais dans ce lieu, l’air embué tient à la fois du vert et du gris, teintes tantôt parfaitement mates, tantôt fluorescentes. La rivière cache sous ses reflets des créatures et une menace inédite, croisement de milliards d’années d’évolution et de bouleversements climatiques récents. »

On se laisse glisser dans cette histoire, dans son atmosphère mystérieuse, empreinte de sensualité, qui flirte avec l’horreur. C’est un court roman qui emprunte la forme du recueil de nouvelles : c’est une suite de moments, presque comme des captures d’écran, dans la vie de la jeune femme.

On laisse beaucoup de place à l’imagination, à l’interprétation; l’univers du récit est riche, mais davantage suggéré qu’énoncé, ce que j’ai beaucoup apprécié. L’autrice fait vraiment confiance aux lecteurs et ne leur donne pas tout, tout cru dans le bec. L’écriture est fine et imaginée. Le corps et le territoire y occupent une grande place et nous amènent à nous questionner sur notre propre place et notre rôle dans ce grand ensemble qu’est la faune. Cette mise en perspective est presque troublante, mais le constat est inéluctable : animal, humain, aucun n’échappe à l’évolution.

Tout dans Faunes m’a séduite : le sujet, le style, le ton, la forme. Bref, ce roman met la barre haute pour mes lectures de 2019.

Et vous, avec quel titre avez-vous démarré l’année?

Le fil rouge tient à remercier les Éditions Alto pour le service de presse.

Advertisements

2 Comments

  1. Ping : Faunes : une lecture à dévorer | Le fil rouge | Le Bien-Etre au bout des Doigts

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s